Sultan ben Abdelaziz Al Saoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sultan ben Abdelaziz Al Saoud
سلطان بن عبدالعزيز آل سعود
Illustration.
Le prince Sultan ben Abdelaziz,
le 1er décembre 1990.
Fonctions
Prince héritier d'Arabie saoudite
Premier vice-Premier ministre saoudien

(6 ans, 2 mois et 21 jours)
Ministre de la Défense et de l'Aviation saoudien

(48 ans, 11 mois et 21 jours)
Biographie
Dynastie Saoud
Nom de naissance Sultan ben Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud
Date de naissance
Lieu de naissance Riyad (Sultanat du Nedj)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès New York (États-Unis)
Père Abdelaziz
Mère Hassa bint Ahmed Al Soudayri
Enfants 18 enfants

Sultan ben Abdelaziz Al Saoud
Princes héritiers d'Arabie saoudite

Sultan ben Abdelaziz Al Saoud (صاحب السمو الملكي الأمير سلطان بن عبدالعزيز آل سعود) est un prince de la maison royale d'Arabie saoudite, né le à Riyad et mort le à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du roi Abdelaziz, fondateur du royaume d'Arabie saoudite, et de Hassa bint Ahmed Al Soudayri, Sultan devient en 1953 ministre sous le règne de son frère Saoud, d'abord de l'Agriculture puis en 1955 des Communications. En 1962, il accède au poste de ministre de la Défense qu'il conserve jusqu'à sa mort[1].

Il est prince héritier et vice-Premier ministre à partir de 2005[1].

En 2011, déjà malade (atteint probablement d'un cancer selon les diplomates[2]), il passe plusieurs mois au Maroc et aux États-Unis, entre traitements et convalescence. Il s'était à nouveau rendu outre-Atlantique en juin et avait été opéré le mois suivant. Il meurt subitement le , la nature de sa maladie n'ayant jamais été révélée par les autorités saoudiennes[1].

À sa mort, le roi Abdallah décrète la séparation du ministère de la Défense, confié à Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, et de l'aviation civile, transférée à la General Authority of Civil Aviation (en), dont le prince Fahd ben Abdallah ben Mohammed Al Saoud prend la tête[3].

Famille[modifier | modifier le code]

Le prince Sultan a eu sept épouses, dix-huit fils et dix-sept filles[4], dont :

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :

Liens Externes[modifier | modifier le code]