Prince héritier d'Arabie saoudite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prince héritier d'Arabie saoudite
Image illustrative de l’article Prince héritier d'Arabie saoudite
Titulaire actuel
Mohammed ben Salmane
depuis le

Création 1933
Premier titulaire Saoud ben Abdelaziz
Résidence officielle Palais d'Al-Yamamah

Le prince héritier d'Arabie saoudite est le second plus haut personnage du royaume d'Arabie saoudite après le roi, auquel il est censé succéder. Il est choisi par le roi selon un ordre de succession adelphique[1], en accord avec les différentes branches de la famille royale.

Le prince héritier remplace le roi en cas d'absence. Après l'attaque cérébrale dont fut victime le roi Fahd ben Abdelaziz en 1995, et jusqu'à sa mort en 2005, le prince héritier Abdallah ben Abdelaziz assura les fonctions de régent du royaume.

Le prince héritier assume en général la fonction de vice-Premier ministre ou vice-président du Conseil des ministres. Seul Fayçal ben Abdelaziz fut en même temps prince héritier et Premier ministre, pendant une partie du règne de son demi-frère Saoud ben Abdelaziz. Depuis le règne de Fayçal ben Abdelaziz, le rôle de Premier ministre a été assuré par le roi lui-même.

De 1967 à 2017, il est secondé par un second vice-Premier ministre, auquel est attribué depuis 2014 le titre de vice-prince héritier, et qui succède automatiquement au prince héritier lorsque ce poste est vacant.

L'actuel prince héritier et vice-Premier ministre d'Arabie saoudite est Mohammed ben Salmane depuis le .

Historique[modifier | modifier le code]

Le deuxième État saoudien prend fin en 1891, quand Mohammed ben Abdallah Al Rachid, émir de Haïl de la famille Al Rachid, chasse du Nejd l'émir saoudien Abderrahmane ben Fayçal et son fils Abdelaziz ben Abderrahmane, qui sera plus tard connu sous le nom d'Ibn Saoud. Ce dernier lui succède en 1900 à la tête de la dynastie saoudienne en exil, et reprend Riyad en 1902.

Alors émir du Nejd, Abdelaziz ben Abderrahmane avait désigné comme successeur son fils aîné Turki ben Abdelaziz, mais celui-ci meurt de la grippe espagnole en 1919, laissant un fils à naître. Cependant, Abdelaziz ben Abderrahmane désigne comme successeur son fils cadet, Saoud ben Abdelaziz, et décide que la succession se ferait ultérieurement de frère en frère. En 1933, Saoud ben Abdelaziz est officiellement nommé prince héritier de l'Arabie saoudite, royaume qu'il a créé l'année précédente. Au total, dix des fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane se succéderont à ce poste, tandis que quatre seront écartés ou décéderont avant d'accéder au trône.

En 1992, le roi Fahd ben Abdelaziz modifie la loi de succession pour ouvrir l'accès au trône à la génération suivante, celle des petits-fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane. En 2015, Mohammed ben Nayef est le premier de cette génération à accéder au poste de prince héritier.

Pour tenter d'éviter la confiscation du pouvoir par l'une des branches de la famille royale et les conflits de succession, le roi Abdallah ben Abdelaziz avait institué en 2006 un Conseil d'allégeance dont la mission est d'entériner la nomination des futurs princes héritiers, puis introduit en 2014 le titre de vice-prince héritier. Ceci n'empêche pas le roi Salmane ben Abdelaziz d'évincer en 2017 son neveu Mohammed ben Nayef au profit de son propre fils, Mohammed ben Salmane, laissant augurer un retour à une succession directe de père en fils[2].

Princes héritiers d'Arabie saoudite (1933 - aujourd'hui)[modifier | modifier le code]

No  Portrait Nom Entrée en fonction Jusqu'au Notes Roi
1 King Saud.jpg Saoud ben Abdelaziz
( - )

1933

1953
Deuxième fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane, devient roi à la mort de celui-ci. Décède le . Abdelaziz
2 King Faisal of Saudi Arabia on on arrival ceremony welcoming 05-27-1971 (cropped).jpg Fayçal ben Abdelaziz
(14 - )

1953

1964
Troisième fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane. Premier ministre (1958 - et 1962 - ). Régent ( - ). Décède assassiné le . Saoud
3 Emblem of Saudi Arabia.svg Mohammed ben Abdelaziz (en)

(4 mars 1910 - 25 novembre 1988)


1964

1965
Quatrième fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane. Démissionne au profit de Khaled. Décède le . Fayçal
4 King Khalid 1978-2.jpg Khaled ben Abdelaziz
( - )

1965

1975
Cinquième fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane. Décède le .
5 Fahd bin Abdul Aziz.jpg Fahd ben Abdelaziz
( - )

1975

1982
Huitième fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane, premier des sept Soudayri. Second vice-Premier ministre (1967-1975). Décède le . Khaled
6 King Abdullah bin Abdul al-Saud January 2007.jpg Abdallah ben Abdelaziz
( - )

1982
1er août
2005
Dixième fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane. Second vice-Premier ministre (1975-1982). Régent (1995-2005). Décède le . Fahd
7 Prince Sultan.jpg Sultan ben Abdelaziz
( - )
1er août
2005

2011
Douzième fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane, deuxième des sept Soudayri. Second vice-Premier ministre (1982-2005). Décède le . Abdallah
8 Nayef bin AbdulAziz.jpg Nayef ben Abdelaziz
(1934 - )

2011

2012
Vingt-troisième fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane, quatrième des sept Soudayri. Second vice-Premier ministre (2005-2011). Décède le .
9 Salman of Saudi Arabia - 2020 (49563590728) (cropped).jpg Salmane ben Abdelaziz
(né le )

2012

2015
Vingt-cinquième fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane, sixième des sept Soudayri. Second vice-Premier ministre (2011-2012).
10 Muqrin bin Abdulaziz Al Saud.gif Moukrine ben Abdelaziz
(né le )

2015

2015
Trente-cinquième fils et plus jeune fils vivant d'Abdelaziz ben Abderrahmane, vice-prince héritier à partir du , « démissionne » le . Salmane
11 Prince Mohammed bin Naif bin Abdulaziz 2013-01-16 (2).jpg Mohammed ben Nayef
(né le )

2015

2017
Petit-fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane, fils de Nayef ben Abdelaziz, vice-prince héritier à partir du .
12 Crown Prince Mohammad bin Salman Al Saud - 2017.jpg Mohammed ben Salmane
(né le )

2017
Petit-fils d'Abdelaziz ben Abderrahmane, quatrième fils de l'actuel roi Salmane ben Abdelaziz, vice-prince héritier à partir du .

Le poste de vice-prince héritier, second vice-Premier ministre est vacant depuis la promotion de Mohammed ben Salmane au rang de prince héritier, vice-Premier ministre, le .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « En Arabie saoudite, « un mode de succession problématique » », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  2. « En Arabie saoudite, le coup de force du prince Mohammed ben Salmane », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le ).