Moukrine ben Abdelaziz Al Saoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moukrine ben Abdelaziz Al Saoud
مقرن بن عبدالعزيز آل سعود
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prince Moukrine ben Abdelaziz Al Saoud

Titre

Prince héritier d'Arabie saoudite
Premier vice-Premier ministre saoudien

23 janvier
(3 mois et 6 jours)

Prédécesseur Salmane ben Abdelaziz Al Saoud
Successeur Mohammed ben Nayef Al Saoud
Biographie
Dynastie Al Saoud
Nom de naissance Moukrine ben Abdelaziz Al Saoud
Naissance (74 ans)
Riyad
Père Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud
Mère Baraka al-Yamaniyah
Résidence Palais d'Al-Yamamah
Description de cette image, également commentée ci-après

Moukrine ben Abdelaziz Al Saoud (مقرن بن عبدالعزيز آل سعود), né le à Riyad, est un membre de la dynastie saoudienne, prince héritier et vice-Premier ministre d'Arabie saoudite du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et études[modifier | modifier le code]

Moukrine ben Abdelaziz est le 35e et plus jeune fils survivant du premier roi d'Arabie saoudite Ibn Séoud, fondateur de la dynastie saoudienne[1]. Sa mère, d'origine yéménite, était Baraka el-Yemenia (en), 24e épouse d'Ibn Séoud.

Moqren ben Abdelaziz, force aérienne royale saoudienne

Il a étudié au Riyadh Model Institute jusqu'en 1964 avant d'intégrer le Britain's RAF College de Cranwell et d'être diplômé en aéronautique. De 1970 à 1973, il est commandant du 2d escadron de l'armée de l'air, et en 1977 il est nommé adjoint au directeur des opérations aériennes de la force aérienne royale saoudienne[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1980, Moukrine ben Abdelaziz est nommé émir de la province de Haïl. 19 ans plus tard, en 1999, il est nommé émir de Médine.

Du au , il est nommé directeur de l'agence des renseignements saoudiens Al Mukhabarat Al A'amah[1].

En , il est nommé conseiller spécial au roi[1]. Le , il est nommé deuxième vice-Premier ministre, puis prince héritier en second le [1]. Cette nomination provoqua la surprise puisque par sa mère Moukrine est issu d'une lignée yéménite, ce qui, selon la coutume, le rendait inéligible[2].

Devenu prince héritier et vice-Premier ministre d'Arabie saoudite le à la mort de son demi-frère le roi Abdallah, il est cependant remplacé le suivant à ces postes par son neveu, alors prince héritier en second, Mohammed ben Nayef.

Officiellement, Moukrine lui-même a demandé à « être relevé de ses fonctions de prince héritier ». C'est la première fois dans l'histoire de l'Arabie saoudite qu'un prince héritier est écarté de la succession[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Moukrine ben Abdelaziz est marié à Abta bint Hamoud al-Rachid et a 14 enfants. Ses filles sont Mudahawi, Layla, Mishail, Abta, Nuf, Lamiya, Jawahir, et Sara, et ses fils Fahd, Abdul Aziz, Faysal, Turki, Mansur, et Bandur.

Ordre de succession[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) « Profile: Prince Muqrin bin Abdulaziz », sur Asharq Alawsat, (consulté le 19 novembre 2014).
  2. David B. Roberts, « Quelque chose de pourri en ce royaume », sur Courrierinternational.com,
  3. « Vaste remaniement en Arabie saoudite confrontée à des défis majeurs », sur L'Obs (consulté le 30 avril 2015)