Fédération flying disc France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fédération flying disc France
Image illustrative de l’article Fédération flying disc France

Sigle FFDF
Nom précédent Fédération française de Frisbee
Sport(s) représenté(s) Ultimate, disc golf, guts[Quoi ?], DDC, freestyle, Temps maximum en l'air, Lancer Courir Rattraper, distance, précision
Création
Président Franck Leygues
Siège Technoparc Poissy - Espace Média
3 rue Gustave Eiffel
78300 Poissy
Nations membres Drapeau de la France France
Clubs 104 (en 2017)
Licenciés 4 332 (en 2017)
Site internet ffdf.fr

La Fédération flying disc France (FFDF) est une association française loi de 1901 fondée le sous le nom d’Association française de Frisbee (AFF).

Historique[modifier | modifier le code]

Le 12 mai 1977 est créée l’Association Française de Frisbee et le 17 juin de l'année suivante est organisé le premier championnat d’épreuves individuelles en France.

En 1979 paraît le premier ouvrage français consacré au frisbee, Pratique du frisbee, par Yves Bérard et Jacques Doetsch (respectivement Président de l’Association Française de Frisbee et Président de la Fédération Belge de Frisbee).

Le premier club français, le Hot Frisbee Club de Paris, est fondé en 1980 et en 1981 est organisé pour la première fois en France, un Championnat européen d’ultimate à Paris.

Le 11 juin 1982, la Fédération Française de Frisbee est officiellement déclarée et un deuxième club apparaît, le Sun Frisbee Club de Créteil.

En 1991 est créé la 2e Division en salle à 8 équipes (la Division 1 reste à 7 équipes). Le 3 janvier 1992, sur demande de « Wham’o » la fédération mondiale (WFDF) propose aux fédérations nationales l’intitulé Flying Disc au lieu de Frisbee. C’est ainsi que la Fédération Française de Frisbee devient FFDF (Fédération Flying Disc France). Cette année là deux poules de 7 figurent en Division 2 en salle (7 équipes en extérieur) et, les 16 et 17 mai est créé le Championnat fédéral des épreuves individuelles, à Nancy. Un exposition à la Samaritaine des sports de frisbee est organisée pendant tout le mois de juin.

Les 18 et 19 janvier 1992 commence la 1re Coupe Fédérale en salle à Pontarlier. En 1993, il y a 300 licenciés et plus de quinze clubs. L'année suivante est créée la Division 3 à 8 équipes (Division 1 : 8 équipes, Division 2 : 8 équipes) et le 10 septembre a lieu une démonstration d’Ultimate à l’ouverture du match PSG – Metz au Parc des Princes.

En 1995 sont organisés à Fontenay-le-Comte (Vendée) les Championnats d’Europe d’ultimate et de guts[Quoi ?] avec onze nations, 35 équipes, plus de 500 joueurs et 10 000 spectateurs. L'année suivante sont organisés à Nantes des Championnats d’Europe d’ultimate des clubs en salle et est créé le PDGA France, l’association des joueurs de disc golf en France. 400 licenciés et plus de vingt clubs sont alors répertoriés. Le 1er et 2 décembre a lieu le 1er stage de formation fédérale niveau 1 (initiateur) et le 9 septembre une démonstration d’ultimate et de disciplines individuelles au Parc des Princes en avant première du match PSG - Monaco en Division 1 de football.

Plus de 500 licenciés (plus de trente clubs) sont comptabilisés en 1997. Le 25 et 26 avril 1998 a lie le 1er stage de formation fédérale niveau 2 (entraîneur).

Le 2 février 1999 commence le partenariat avec LMI & Fox (fabricant de disques français).

Le Championnat extérieur à 16 équipes commence en 2000 et en 2001 se 650 licenciés et 42 clubs qui sont comptés. La Division 1 passe à 12 équipes (Division 1 : 12 équipes, Division 2 : 12 équipes, Division 3 : 16 équipes). Le 1er février est embauché un emploi jeune à temps complet le 1er avril est organisée la 1re Coupe Fédérale des moins de 16 ans et moins de 19 ans (juniors) en extérieur à La Celle-Saint-Cloud.

Le livre Ultimate de Yves Félix Montagne (revue EPS – collection « de l’école aux associations – 253 pages) paraît en juin 2002 et en octobre est organisée la 1re Coupe Fédérale Mixte, à Nemours puis les 1er et 2 décembre sont mises en place des structures équipes fédérales (équipe open, féminine et junior). Le Championnat extérieur passe à 20 équipes.

Du 23 au 30 août 2003 se déroule le 11e championnat d’Europe des Nations en France à Fontenay-le-Comte (dont 5 équipes françaises engagées). La même année commence la régionalisation en indoor.

La France finit 12e en catégorie mixte (Coed) au Championnat du Monde des Nations (Turku, Finlande) (2004) et finit Vice Championne du monde en Open (3e en Féminine et 4e en Master) à Figueira da Foz au Portugal.

La France remporte son premier titre majeur au Championnat d’Europe des Clubs à Rostock en Allemagne en 2005 grâce au club de Friselis, Champion d’Europe en catégorie mixte.

Plus de 1 200 licenciés répartis dans 52 clubs sont comptabilisés en 2006 et le Championnat extérieur passe à 43 équipes. Est aussi créé un Championnat Beach.

En 2007, l'équipe de France Master termine 3e du Championnat d'Europe des Nations (Southampton, Royaume-Uni), 9e pour les Féminines, 7e pour les Opens, 4e pour les Mixtes et 7e pour les Juniors.

L'année suivante est organisé le premier Championnat d'Europe des Nations d'Ultimate sur Plage au Pouliguen (Loire Atlantique), l'ECBU08 : les équipes de France Master et Open terminent respectivement 2e dans leurs divisions respectives.

1 700 licenciés répartis dans 54 clubs sont comptabilisés en 2009 et les Juniors français terminent 2e derrière la Finlande au Championnat d'Europe des - 20 ans (Vienne (Autriche))

En 2011, ce sont 2 000 licenciés répartis dans 60 clubs qui sont comptés. Les Master français terminent à la 3e place du Championnat d'Europe des Nations de Maribor en Slovénie et les U17 terminent à la 3e place du Championnat d'Europe Junior de Wroclaw (Pologne). Cette année-là est créée la première équipe U20 féminine.

2 400 licenciés répartis dans 70 clubs sont comptabilisés en 2012. Le 20 juin, la FFDF est agréée par le Ministère des Sports.

Ultimate[modifier | modifier le code]

Des différentes disciplines que gère la FFDF, l’ultimate en est la plus connue. Ce sport se décline en trois versions : en salle (indoor), en extérieur sur gazon (outdoor), en extérieur sur sable (beach). S’ajoute à cela une version handisport appelé l’ultimate fauteuil.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Organisation[modifier | modifier le code]

Celle-ci repose sur des rencontres se déroulant sous forme de tournois en week-ends.

Deux saisons
  • En salle : de novembre à mars.
  • En extérieur : de mars à novembre, entrecoupée par les championnats internationaux au mois de juillet ou août.

Esprit du jeu[modifier | modifier le code]

L’esprit du jeu est un élément fondamental de l’ultimate. Chaque compétition fédérale ou tournoi fait l’objet d’une remise de trophée : le prix de « l’Esprit du jeu ». Ce prix est décerné par l’ensemble des équipes participantes à celle qui est considérée la plus méritante. Le principe repose sur la moyenne des notes attribuées par chaque équipe lors de la compétition. Ce prix n’a pas qu’une valeur symbolique, il est une gratification hautement prisée par toute équipe d’ultimate.

Sa notation se fait sur cinq points
  1. Connaissance et application des règles
  2. Fautes et contacts
  3. Bon état d’esprit
  4. Attitude positive et maîtrise de soi
  5. Communication

Derniers Championnats[modifier | modifier le code]

Outdoor - Championnat N1 Open[modifier | modifier le code]

Le champion en titre, saison 2016-2017, est l'équipe de Pornichet (Tchac).

Classement de la saison 2016-2017

  1. Tchac (Pornichet) - Champion de France
  2. Iznogood (Noisy-le-Sec)
  3. Sesquidistus (Strasbourg) - Esprit du jeu
  4. Friselis (Versailles)
  5. Sun (Créteil)
  6. Magic Disc (Angers)
  7. Freezgo Uno (Blois)
  8. Raging Bananas (Nantes)
  9. Discobols (Nîmes)
  10. Friz'Toi (Luzarches) - Relégué en D2
  11. 33 tours (Bordeaux) - Relégué en D2
  12. Ultimate Vibration (Cergy) - Relégué en D2[1]

Outdoor - Championnat N1 Mixte[modifier | modifier le code]

Le champion en titre, saison 2016-2017, est l'équipe de Strasbourg (Sesquidistus).

Classement de la saison 2016-2017

  1. Sesquidistus (Strasbourg) - Champion de France et Esprit du jeu
  2. BDM (Noisy-le-Sec)
  3. Izaka (Noisy-le-Sec)
  4. Tchac (Pornichet)
  5. Friselis (Versailles)
  6. Sun (Créteil)
  7. Ah Ouh PUC (Paris)
  8. Monkey (Grenoble)
  9. Freezgo Uno (Blois)
  1. Raging Bananas (Nantes) - Relégué en N2
  2. Rising Sun (Paris) - Relégué en N2
  3. RFO (Île de Ré) - Relégué en N2[2]

Palmarès fédéral Ultimate[modifier | modifier le code]

Champions + Esprit du jeu[modifier | modifier le code]

Année Champion open

+ Esprit du jeu

Champion open Indoor

+ Esprit du jeu

Champion Mixte

+ Esprit du jeu

Champion Women

+ Esprit du jeu

Champion Women Indoor

+ Esprit du jeu

2016/2017 Tchac (Pornichet)

Sesquidistus (Strasbourg)

Tchac (Pornichet)

BTRex (Toulouse)

Sesquidistus (Strasbourg)

Sesquidistus (Strasbourg)

Yaka (Noisy-le-Sec)

Queen Kong (Grenoble)[3]

Yaka (Noisy-le-Sec)

Sesquidistus (Strasbourg)[4]

2015/2016 Tchac (Pornichet)

Sesquidistus (Strasbourg)

Izaka(Noisy-le-Sec)

Sesquidistus (Strasbourg)

Yaka (Noisy-le-Sec)

Phoenix (Montrouge)[5]

2014/2015 Tchac (Pornichet)

Sun (Créteil)

Tchac (Pornichet)

Sun (Créteil)

Izaka(Noisy-le-Sec)

Sesquidistus (Strasbourg)

Yaka (Noisy-le-Sec)

Fillelis (Versailles)

2013/2014 Iznogood (Noisy-le-Sec)

Friz'Bizontins (Besançon)

Iznogood (Noisy-le-Sec)

Mr Friz (Rennes)

BDM (Noisy-le-Sec)

UV (Cergy)

Yaka (Noisy-le-Sec)

Fillelis (Versailles)

2012/2013 Tchac (Pornichet)

Sun (Créteil)

Tchac (Pornichet)

Sun (Créteil)

Friselis (Versailles)

Tchac (Pornichet)

Yaka (Noisy-le-Sec)

Sesquidistus (Strasbourg)

2011/2012 Friselis (Versailles)

Tchac (Pornichet)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Phoenix (Montrouge)

Friselis (Versailles)

BDM (Noisy-le-Sec)

Yaka (Noisy-le-Sec)

Fillelis (Versailles)

2010/2011 UV (Cergy-Pontoise)

Friselis (Versailles)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Sun (Créteil)

BDM (Noisy-le-Sec)

UV (Cergy)

Yaka (Noisy-le-Sec)

Praying Mantix (Lyon)

2009/2010 Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Sun (Créteil)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

UV (Cergy)

BDM (Noisy-le-Sec)

OUF (Tours)

Yaka (Noisy-le-Sec)

Fillelis (Versailles)

2008/2009 Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Anges des Monts (Saint-Jean-de-Monts)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Friselis (Versailles)

BDM (Noisy-le-Sec)

BTR (Toulouse)

Yaka (Noisy-le-Sec)

Praying Mantix (Lyon)

2007/2008 UV (Cergy)

Sun (Créteil)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Friselis 2 (Versailles)

UV (Cergy) Fillelis (Versailles)

Praying Mantix (Lyon)

2006/2007 Iznogood (Noisy-le-Sec)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

BDM (Paris)

BTR (Toulouse)

Yaka (Paris)

Yaka (Paris)

2005/2006 Iznogood (Noisy-le-Sec)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Friselis (Versailles)

Anges des Monts (Saint-Jean-de-Monts)

Iznogood (Noisy-le-Sec)

BTR (Toulouse)

2004/2005 UV (Cergy)

Friselis (Versailles)

UV (Cergy)

Anges des Monts (Saint-Jean-de-Monts)

2003/2004 UV (Cergy-Pontoise)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Flying Carpet (Pontarlier)

Révolution'air (Paris)

BDM (Paris)

BDM (Paris)

2002/2003 Iznogood (Noisy-le-Sec)

Friselis (Versailles)

UV (Cergy-Pontoise)

Flying Carpet (Pontarlier)

OUF (Tours)
2001/2002 UV (Cergy)

UFO (Arradon)

UV (Cergy)

Flying Carpet (Pontarlier)

CLAC-CLAC (Paris)
2000/2001 UV (Cergy)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte) et Hultic (Le Havre)

UV (Cergy)

Astronef (Strasbourg)

1999/2000 UV (Cergy)

OUF (Tours)

UV (Cergy)

Astronef (Strasbourg)

1998/1999 UV (Cergy)

OUF (Tours)

UV (Cergy)

CRJ (Stains)

1997/1998 UV (Cergy)

Tourtous (Brive-la-Gaillarde)

Iznogood (Noisy-le-Sec)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

1996/1997 UV (Cergy)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Iznogood (Stains)

Astronef (Strasbourg)

1995/1996 Iznogood (Stains)

Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Iznogood (Stains)

Black Star (Stains)

1994/1995 Iznogood (Stains)

Alligators (Saint-Jean-de-Monts)

Iznogood (Noisy-le-Sec)

Daltons (Couilly-Pont-aux-Dames)

1993/1994 Iznogood (Stains)

Dalton's (Couilly-Pont-aux-Dames)

Iznogood (Stains)
1992/1993 Iznogood (Stains) Iznogood (Stains)
1991/1992 Iznogood (Stains) Iznogood (Stains)
1990/1991 Invalids (Paris) Invalids (Paris)
1989/1990 Sun (Créteil) Sun (Créteil)
1988/1989 HOT (Paris)

Champions + Esprit du jeu autres catégories d'âges[modifier | modifier le code]

Année Master Outdoor

+ Esprit du jeu

Champion U20 Outdoor

+ Esprit du jeu

Champion U20 Indoor

+ Esprit du jeu

Champion U17 Outdoor

+ Esprit du jeu

Champion U17 Indoor

+ Esprit du jeu

2014/2015 Tchac (Pornichet)

Feezgo Cuatro (Blois)

Magic Disc (Angers)

Feezgo Uno (Blois)

2013/2014 UV (Cergy)

Tchac (Pornichet)

RFO Île de Ré)

Feezgo Uno (Blois)

Tchac (Pornichet)

Feezgo Uno (Blois)

Feezgo Uno (Blois)

Feezgo Uno (Blois)

Tchac (Pornichet)

Feezgo Uno (Blois)

2012/2013 UV (Cergy)

UV (Cergy)

RFO (Île de Ré)

Feezgo (Blois)

AS Mer (Mer) Freezgo (Blois)

Freezgo (Blois)

Freezgo (Blois)
2011/2012 UV (Cergy)

UV (Cergy)

Friz'Toi (Luzarches)

UPA (Saint-Prix)

Tchac (Pornichet)

Tchac (Pornichet)

2010/2011 Jack'Suns (Fontenay-le-Comte)

Tchac (Pornichet)

Friz'Toi (Luzarches)

Tchac (Pornichet)

2009/2010 Master OUF (Tours)

UFO (Arradon)

Mini-Tchac (Pornichet)

BoloFlash (Luzarches)

2008/2009 Iznogood (Noisy-le-Sec)

Révolution'air (Paris)

BoloFlash (Luzarches)

Mini-Tchac (Pornichet)

2007/2008 Master OUF (Tours)

UFO (Arradon) et Tchac (Pornichet)

2006/2007 Frisbeurs (Nantes)

Friz'Toi (Luzarches)

Le pôle France[modifier | modifier le code]

Le pôle France est divisé en de nombreuses Équipe de France d'ultimate due à la nature de ce sport. La France est actuellement[Quand ?] au 9e rang international[6]

  • Open : 11
  • Mixte : 8
  • Master : 7
  • U23 Open : 13
  • U20 Open : 8

Équipes de France Mixte[modifier | modifier le code]

Mixte outdoor[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]
  • 2003 : 7e Fontenay-le Comte (France)
  • 2007 : 4e Southampton (Angleterre)
  • 2011 : 4e Maribor (Slovénie)
Championnat du Monde[modifier | modifier le code]
  • 2004 : 12e Turku (Finlande)
  • 2008 : 12e Vancouver (Canada)
  • 2012 : 8e Sakai (Japon)

Mixte beach[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]
  • 2013 : 6e Calafell (Espagne)
Championnat du Monde[modifier | modifier le code]
  • 2011 : 11e Lignano (Italie)

Équipes de France Master Open[modifier | modifier le code]

Master Open outdoor[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]
  • 1995 : 3e Fontenay-le-Comte (France)
  • 2003 : 4e Fontenay-le Comte (France)
  • 2007 : 3e Southampton (Angleterre)
  • 2011 : 3e Maribor (Slovénie)
Championnat du Monde[modifier | modifier le code]
  • 2008 : 7e Vancouver (Canada)
  • 2012 : 7e Sakai (Japon)

Master Open beach[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]
  • 2008 : 2e Le Pouliguen (France)
  • 2013 : 2e Calafell (Espagne)
Championnat du Monde[modifier | modifier le code]
  • 2004 : 4e Figueira Da Foz (Portugal)
  • 2011 : 3e Lignano (Italie)
  • 2015 : 5e Dubaï (Émirats arabes unis)

Équipes de France Master Mixte[modifier | modifier le code]

Master Mixte beach[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]
  • 2013 : 3e Calafell (Espagne)

Équipes de France Master Women[modifier | modifier le code]

Master women beach[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]
  • 2013 : 3e Calafell (Espagne)

Équipes de France Grand Master Open[modifier | modifier le code]

Grand Master Open beach[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]
  • 2013 : 1er Calafell (Espagne)
Championnat du Monde[modifier | modifier le code]
  • 2011 : 4e Lignano (Italie)
  • 2015 : 4e Dubaï (Émirats arabes unis)

Équipe de France Open U23[modifier | modifier le code]

Championnat du Monde[modifier | modifier le code]

  • 2010 : 13e Florence (Italie)
  • 2013 : 12e Toronto (Canada)

Équipe de France Open U20[modifier | modifier le code]

Championnat du Monde[modifier | modifier le code]

  • 2008 : 7e Vancouver (Canada)
  • 2010 : 9e Heilbronn (Allemagne)
  • 2012 : 8e Dublin (Irlande)
  • 2014 : 6e Lecco (Italie)

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

  • 2011 : 7e Wrocław (Pologne)
  • 2013 : 4e Cologne (Allemagne)

Équipe de France Women U20[modifier | modifier le code]

Championnat du Monde[modifier | modifier le code]

  • 2012 : 12e Dublin (Irlande)
  • 2014 : 9e Lecco (Italie)

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

  • 2011 : 7e Wrocław (Pologne)
  • 2013 : 2e Cologne (Allemagne)

Équipe de France Open U17[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

  • 2010 : 6e Heilbronn (Allemagne)
  • 2011 : 3e Wrocław (Pologne)
  • 2012 : 4e Dublin (Irlande)
  • 2013 : 4e Cologne (Allemagne)
  • 2014 : 3e Lecco (Italie)

Équipe de France Women U17[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

  • 2013 : 4e Cologne (Allemagne)
  • 2014 : 2e Lecco (Italie)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]