Disc golf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Partie de disc golf

Le disc golf est un jeu et un sport pratiqué, avec les règles du golf, en lançant des disques apparentés aux frisbees, mais de divers profils selon la distance et les capacités du joueur, plus petits (21 cm) et plus lourds (150 à 180 g le plus souvent). Ces disques sont lancés en direction d'une cible, qui sert de « trou », réglementairement des paniers métalliques surmontés d'une couronne de chaînes destinées à arrêter le disque arrivant entre le panier et la couronne. Les longueurs des corbeilles sont comprises majoritairement entre 60 et 250 mètres, considérant qu'un pratiquant expérimenté peut lancer ses disques à 75 mètres, plus ou moins une dizaine de mètres.

Le disc golf se pratique le plus souvent en groupe de deux à cinq joueurs et joueuses. Il existe des compétitions régionales et nationales, ordinairement sur des parcours comportant 18 corbeilles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les premières années, le disc golf se pratiquait surtout sous forme de défis. Les cibles pouvaient être des objets quelconques ou des arbres ou des poteaux, puis des paniers de métal avec des chaînes spécialement prévus pour ce genre de sport. Il se pratique en compétition avec des cibles homologuées par la PDGA, sous la forme de tournoi d'une à plusieurs rondes de 18 corbeilles (et plus, selon les parcours dessinés par les directeurs de tournoi).

Au niveau européen, la pratique se développe en application des règles fixées par la PDGA.

Règles[modifier | modifier le code]

Les règles du disc golf sont directement inspirées de celles du golf. Le mode de lancer est libre (revert ou coup droit, etc.), et seul le point d'arrivée du disque compte si des contraintes de trajectoire n'ont pas été imposées par les organisateurs, telles que des zones où l'arrivée du disque ajoute une pénalité (équivalent à un lancer) au nombre de lancers du joueur.

Le premier lancer se fait sur le tee, éventuellement selon un ordre souvent tiré au sort. Chaque lancer suivant — par le joueur le plus loin de la corbeille — se fait juste derrière le point où le disque s'est posé.

Comme au golf, chaque parcours est qualifié par un nombre de coups standard appelé par. Exemple : une stratégie habituelle pour un par 3 est de faire un drive (lancer long), puis une « approche » (lancer moyen permettant d'atteindre le green), et enfin un putt (tir court vers le panier). Le trou est terminé une fois que le disque a atteint la cible, reposant au fond du panier. Le compte des coups se fait, de préférence, au départ suivant pour libérer le trou. Le parcours est terminé lorsque tous les trous ont été joués.

Terrain et matériel[modifier | modifier le code]

Paniers de Disc Golf.
Disque restant dans un panier.

Un parcours complet comprend généralement 18 trous, mais il en existe de 9, de 12 et parfois de 27 trous.

Il existe une grande variété de disques, sous diverses marques, combinant profil, poids et différentes matières plastiques et se répartissant en trois catégories en relation avec la distance à parcourir : les drivers aux profils les plus fins, les disques d'approche, et les putters aux profils moins aérodynamiques.

Pratiquants[modifier | modifier le code]

Ce sport est surtout pratiqué aux États-Unis, en Australie ou dans certains pays du nord de l'Europe, dont la Suisse[1], et compte environ 500 000 pratiquants dans le monde[2]. La France compte 22 clubs affiliés[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :