Ernest King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir King.
US-O11 insignia.svg Ernest Joseph King
Ernest King
Ernest King

Surnom Ernie
Rey
Naissance
Lorain, É.-U.
Décès (à 77 ans)
Kittery (Maine), É.-U.
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme Flag of the United States Navy.svg United States Navy
Grade Amiral de la flotte
Années de service 1901 – 1945
Conflits Guerre hispano-américaine
Révolution mexicaine
Première Guerre mondiale
Deuxième Guerre mondiale
Commandement chef des opérations navales
Distinctions Navy Cross
Navy Distinguished Service Medal
Médaille interalliée 1914-1918
World War II Victory Medal

Ernest Joseph King (né le 23 novembre 1878 à Lorain, Ohio, mort le 25 juin 1956 dans le New Hampshire) était le commandant en chef de la flotte de l'US Navy et le chef des opérations navales (COMINCH-CNO) durant la Seconde Guerre mondiale.

Le 1er février 1942, King est nommé amiral, puis amiral de la Flotte le 17 décembre 1944. Succédant à Harold Rainsford Stark qui avait occupé cette fonction entre 1939 et 1942, King est chargé de toutes les opérations, de la planification et de l'administration de l'US Navy. À ce titre, King est également membre du Joint Chiefs of Staff (Comité des chefs d’État-major interarmées).

Il est alors le deuxième plus haut gradé de la marine américaine après William Leahy et le supérieur direct de Chester Nimitz. Il fut le deuxième amiral américain à obtenir ce grade à cinq étoiles.

Il servit sous les secrétaires à la Marine Frank Knox puis James Forrestal.

Jeunes années[modifier | modifier le code]

King est né à Lorain, Ohio, le , fils de James Clydesdale et Elizabath Keam King[1]. Il étudia à l'Académie navale d'Annapolis à partir de 1897 jusqu'en 1901, où il fut le quatrième de sa classe. Au cours de sa dernière année à l'Académie, il atteint le grade d'aspirant lieutenant-commander, le grade d'aspirant le plus élevé à cette époque.

Dans la flotte de surface[modifier | modifier le code]

Alors qu'il était encore à l'Académie, il servit sur l'USS San_Francisco au cours de la guerre hispano-américaine. Après l'obtention de son diplôme, il servit comme officier subalterne sur le patrouilleur USS Eagle, puis successivement à bord des cuirassés USS Illinois, USS Alabama et USS New Hampshire ainsi que sur le croiseur USS Cincinnati.

Alors qu'il était encore à l'Académie navale, il rencontra Martha Rankin ("Mattie") Egerton, jeune fille de la haute société de Baltimore, qu'il épousa lors d'une cérémonie à la chapelle de l'Académie navale le . Ils eurent six filles, Claire, Elizabeth, Florence, Martha, Eleanor et Mildred, puis un fils, Ernest Joseph King, Jr.

King fut affecté en service à terre à Annapolis en 1912. Il reçut son premier commandement, le destroyer USS Terry en mai 1911, participant à l'occupation américaine de Veracruz. Il commanda ensuite (d'avril à juin 1914) un destroyer plus récent, l'USS Cassin.

Lors la Première Guerre mondiale, il servit au sein de l'état-major du vice-amiral Henry T. Mayo, commandant en chef de la flotte de l'Atlantique. En tant que tel, il réalisa de fréquentes visites à la Royal Navy et eut de temps en temps la possibilité de voir l'action sur des bâtiments britanniques en tant qu'observateur. Il semble que son anglophobie se développa durant cette période (bien que les raisons en soient toujours obscures). Il fut décoré de la Navy Cross "pour services distingués rendus dans la conduite de ses fonctions en tant que chef d'état-major adjoint de la Flotte de l'Atlantique".

Après la guerre, promu capitaine de vaisseau, King devint chef de la Naval Postgraduate School. Avec les capitaines de vaisseau Dudley Knox Wright et William S. Pye, King rédigea un rapport sur l'entraînement naval qui recommandait des changements sur la formation maritime et les parcours professionnels. La plupart des recommandations du rapport furent acceptées et devinrent officielles[1].

Dans la flotte sous-marine[modifier | modifier le code]

De 1923 à 1925, il occupa plusieurs postes liés à des sous-marins. En tant que jeune capitaine de vaisseau, le meilleur commandement à la mer qu'il réussit à obtenir en 1921 fut le bâtiment de soutien logistique (transport de vivres) USS Bridge. Le développement relativement nouveau de la force sous-marine offrait de meilleures perspectives d'avancement.

King participa à une formation de courte durée à la Naval Submarine Base New London, avant de prendre le commandement d'une division de sous-marins, arborant sa marque de commandement sur le sous-marin USS S-20. Il n'a jamais obtenu son insigne de sous-marinier qualifié, bien qu'il ait proposé et conçu le désormais familier insigne du dauphin. En 1923, il prit le commandement de la base sous-marine elle-même[1]. Pendant cette période, il dirigea le sauvetage du sous-marin USS S-51, gagnant la première de ses trois médailles pour Services méritoires de la marine.

Dans l'aéronautique navale[modifier | modifier le code]

En 1926, le contre-amiral William A. Moffett, chef du Bureau de l'aéronautique (BuAer), demanda à King d'envisager son transfert dans l'Aéronautique navale. King accepta l'offre et reçu le commandement du ravitailleur d'hydravions USS Wright avec des fonctions supplémentaires telle que proche conseiller à l'état-major du commandant des escadrons aériens de la flotte de l'Atlantique[2]

La même année, le Congrès américain adopta une loi exigeant que tous les commandants de porte-avions, hydravions, et d’installations côtières de l'aviation aient la qualification d'aviateur naval NAP ou d'observateur aérien. En janvier 1927 King fut donc dirigé vers la base aéronavale de Pensacola pour suivre une formation de pilote. Il était le seul capitaine de vaisseau dans sa classe de vingt et qui comprenait également le capitaine de frégate Richmond K. Turner. King reçut son brevet d'aviateur naval sous le no 3368 le , et reprit le commandement de l'USS Wright. Son biographe décrivit ses capacités en vol comme «irrégulières» et cita le commandant de l'escadron avec lequel il volait et qui lui demanda s'il en «savait assez pour avoir peur?"[1]. Entre 1926 et 1936, il effectua en moyenne 150 heures de vol par an.

le contre-amiral King arrive à bord de l'USS Lexington dans un SOC Seagull en 1936.

King commanda l'USS Wright jusqu'en 1929, sauf lors d'un bref intermède où il supervisa le sauvetage du sous-marin USS S-4. Il devint ensuite chef adjoint du Bureau de l'aéronautique sous l'autorité de Moffett. Les deux hommes se brouillèrent à propos de certains éléments de la politique générale du Bureau, et il fut remplacé par le capitaine de frégate Henry John Towers et désigné au commandement de la Base navale de Norfolk.

Le , King reçu le commandement de l'USS Lexington - alors l'un des plus grands porte-avions du monde - qu'il commanda durant les deux années suivantes. Pendant cette période à bord du Lexington, le capitaine de vaisseau King eut sous ses ordres le futur auteur de science-fiction Robert A. Heinlein, alors enseigne de vaisseau, lequel sortit avec l'une des filles de King.

Après la mort de l'amiral Moffet dans le crash du dirigeable USS Akron, le , King devint chef du Bureau de l'aéronautique, et fut promu contre-amiral le . En tant que chef du bureau, King travailla en étroite collaboration avec le chef du Bureau de la navigation, le contre-amiral William D. Leahy, afin d'augmenter le nombre d'aviateurs navals.

À la fin de son mandat en tant que chef de bureau en 1936, King devint commandant des aéronefs basés à terre, à la base aéronavale de North Island. Il fut promu vice-amiral le devenant commandant de la Force de combat aéronavale (et se trouvant à ce moment un des trois seuls vice-amiraux de la Marine des États-Unis).

King espéra être nommé chef des opérations navales, mais le , il fut affecté à l'État-major général de la Navy, considéré comme un Cimetière des éléphants, où les officiers supérieurs restaient assis en attendant la retraite[2].

Deuxième Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Churchill et Roosevelt à bord du Prince of Wales à la Conférence de l'Atlantique le . Au second plan l'Amiral King, le Général Marshall, le Général John Dill, l'Amiral Stark et l'Amiral Pound.

Sa carrière fut ressuscitée par l'un de ses rares amis dans la Marine, l'amiral et chef des opérations navales Harold Rainsford Stark, qui réalisa que le talent de King pour le commandement était mal employé par l'État-major général de la Marine. Stark nomma King commandant en chef de la Flotte de l'Atlantique à l'automne 1940, et il fut promu amiral en février 1941. Le , il devint commandant en chef de l'United States Fleet (en). Le , il fut nommé chef des opérations navales, en remplacement de l'amiral Stark. Il fut la seule personne à combiner ces deux commandements. Le , il écrivit un message au président Roosevelt pour dire qu'il avait atteint l'âge de la retraite obligatoire. Roosevelt lui répondit par une note "Et puis quoi, mon vieux?". Le , il fut promu au grade nouvellement créé d'amiral de la flotte, auquel Roosevelt avait décidé que la limite d'âge ne s'appliquerait pas. Il quitta le service actif le , mais fut rappelé en tant que conseiller auprès du secrétaire à la Marine des États-Unis en 1950.

Après sa retraite, King vécut à Washington, D.C. Il resta actif après son début de retraite, mais il subit un AVC handicapant en 1947, et sa mauvaise santé le força en fin de compte à rester dans les hôpitaux de la Marine à Bethesda, au Maryland, et au chantier naval de Portsmouth à Kittery. Il meurt d'une crise cardiaque à Kittery le et repose à la United States Naval Academy Cemetery à Annapolis.

Dates de promotion[modifier | modifier le code]

Pour les Grades de l'US Navy, voir : Ici.
Ensign Lieutenant, Junior Grade Lieutenant Lieutenant Commander Commander Captain
O-1 O-2 O-3 O-4 O-5 O-6
US Navy O1 insignia.svg US Navy O2 insignia.svg US Navy O3 insignia.svg US Navy O4 insignia.svg US Navy O5 insignia.svg US Navy O6 insignia.svg
7 juin 1903 Non obtenu 7 juin 1906 1er juillet 1913 1er juillet 1917 21 septembre 1918
Rear Admiral (Lower Half) Rear Admiral (Upper Half) Vice Admiral Admiral Fleet Admiral
O-7 O-8 O-9 O-10 O-11
US Navy O7 insignia.svg US Navy O8 insignia.svg US Navy O9 insignia.svg US Navy O10 insignia.svg US Navy O11 insignia.svg
Non obtenu 26 avril 1933 29 janvier 1938 1er février 1941 17 décembre 1944

King n'a jamais obtenu le grade de Lieutenant Junior Grade bien que, pour des raisons administratives, ses états de service indiquent que ses promotions au grade de Lieutenant, Junior Grade et à celui de Lieutenant, se déroulèrent le même jour.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Thomas B Buell, Master of Sea Power : A Biography of Fleet Admiral Ernest J. King, Naval Institute Press,‎ (ISBN 1557500924)
  2. a et b (en) Walter Muir Whitehill et Ernest King, Fleet Admiral King: A Naval Record, W. W. Norton & Company,‎ (ISBN 0785813020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :