British Pacific Fleet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

British Pacific Fleet
Image illustrative de l’article British Pacific Fleet
Plusieurs porte-avions de la British Pacific Fleet à l'ancre

Création 1944
Dissolution 1945
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Allégeance Empire britannique
Branche Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Pavillon de la marine australienne Royal Australian Navy
Pavillon de la Marine royale canadienne Marine royale canadienne
Pavillon de la Royal New Zealand Navy Royal New Zealand Navy
Type Flotte
Garnison Sydney, Australie
Batailles Bataille d'Okinawa
Commandant historique Bruce Fraser

La British Pacific Fleet (Flotte britannique du Pacifique) est une flotte de la Royal Navy qui participe à la lutte contre l'Empire du Japon durant la Seconde Guerre mondiale. Elle est largement composée de navires du Commonwealth. Elle est officiellement créée le 22 novembre 1944 et est basée à Sydney en Australie, avec une base avancée sur l'île de Manus.

Constitution[modifier | modifier le code]

La British Pacific Fleet est fondée lorsque l'amiral Bruce Fraser hisse son pavillon sur la canonnière HMS Tarantula à Trinquemalay, en tant que Commander-in-Chief British Pacific Fleet. Plus tard, il transfère son drapeau sur un navire plus approprié, le cuirassé HMS Howe.

L'Eastern Fleet, basée à Ceylan, est renommée British East Indies Fleet et réorganisée. La British Pacific Fleet commence par des opérations contre des cibles situées sur l'île de Sumatra, accumulant de l'expérience jusque début 1945, date à laquelle son quartier général est déménagé à Sydney.

Les Britanniques fournissent la majorité des navires composant la flotte, mais certains éléments et personnels combattant proviennent de la Royal Fleet Auxiliary, ainsi que des Royal Australian Navy, Royal Canadian Navy et Royal New Zealand Navy. Ses plus grands navires étant intégrés dans l'US Navy depuis 1942, la participation de la marine australienne reste limitée, et une grande proportion d'aviateurs est néo-zélandaise. L'US Navy y participe, ainsi que la South African Navy.

Durant toute la durée du conflit, la flotte est commandée par l'amiral Bruce Fraser. Dans la pratique, la direction des opérations échoit au vice-amiral Bernard Rawlings, et le vice-amiral Philip Vian est chargé des opérations aériennes, menées par la Fleet Air Arm.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]