Dysplasie (anatomie pathologique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dysplasie (homonymie).

En anatomie pathologique on parle de dysplasie devant une altération acquise de l'architecture et de la fonction d'un tissu cellulaire à renouvellement rapide (moelle osseuse, épithélium de revêtement, etc.). La dysplasie possède une tendance globale à évoluer vers un cancer, ce qui en fait le synonyme parfois abusif d'état précancéreux.

Caractéristiques microscopiques[modifier | modifier le code]

Les anomalies cellulaires morphologiques qui la caractérisent concernent généralement le noyau et le cytoplasme, avec fréquemment une augmentation du rapport nucléo-cytoplasmique (augmentation de la taille du noyau par rapport à la taille du cytoplasme). Les cellules d'un tissu dysplasique sont souvent peu différenciées. À l'échelle tissulaire on observe une modification de l'architecture qui peut aller de l'augmentation minime de la division cellulaire à la prolifération exubérante. Suivant l'ampleur des anomalies et la tendance à la prolifération on distingue, par ordre croissant de risque de dégénérescence maligne, les dysplasies de bas grade et les dysplasies de haut grade. La dysplasie est toujours strictement localisée au tissu où elle naît et peut donc, si elle est dépistée à temps, bénéficier d'une prise en charge efficace.

Pathologie humaine[modifier | modifier le code]

La dysplasie ne peut être affirmée que par l'examen microscopique d'un prélèvement tissulaire. Elle survient secondairement à une agression répétée et prolongée sur un tissu, soit directement, soit après passage par un stade de métaplasie. Un exemple courant de dysplasie en pathologie humaine est la dysplasie cervicale, qui est la cible du dépistage par frottis sur le col de l'utérus.

Le stade de dysplasie précède un grand nombre de cancers et est donc la cible privilégiée des examens de dépistage réalisés à titre collectif ou individuel.