Duke Nukem (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Duke Nukem est une série de jeux vidéo mettant en scène le personnage du même nom.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le jeu qui a introduit le personnage. Il s'agit d'un jeu de plate-forme en deux dimensions.
Une suite toujours en jeu de plate-forme.
Premier épisode en 3D, il s'agit d'un jeu de tir à la première personne qui connut un grand succès.
Un jeu de courses où Duke apparaît en tant que concurrent.
Différent de la version DOS.

Autres jeux[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Balls of Steel sur PC, jeu de flipper disposant d'une table dédiée ; la voix off utilisée est celle de Jon St. John, l'ambiance est basée sur Hollywood Holocaust ; le jeu est édité par Pinball Wizards, faisant partie de 3D Realms

Duke apparaît aussi dans d'autres jeux, par exemple dans le jeu de course Death Rally, mais aussi dans un autre jeu de plate-forme d'Apogee Software : Cosmo Cosmic's Adventure.

Jeux annulés[modifier | modifier le code]

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

En 1998, la société Threshold signe un contrat avec 3D Realms et GT Interactive pour porter Duke Nukem à l'écran[1]. En février 1999, le projet est officiellement annoncé et il est précisé que l'intrigue doit mélanger l'histoire des différents Duke Nukem[2]. Selon le producteur du film Lawrence Kasanoff dans une interview de mai 1999, le projet est bien parti, le scénario est en route et respecte la personnalité et l'univers de Duke, et le film doit contenir « un maximum d'action et de scènes à rebondissements »[3].

En 2001, les droits d'exploitation cinématographique sont repris par Dimension Films sans aucune information sur sa sortie ou la distribution des rôles mais précisant qu'il pourrait être interdit au moins de 13 ans (PG 13) aux États-Unis[4]. Ben Affleck et le catcheur Dwayne "The Rock" Johnson sont approchés pour incarner Duke Nukem[5]. La firme espérait profiter du charisme du personnage pour commencer une franchise à la manière des films La Momie ou Men in Black.

En 2008, selon le producteur Scott Faye, le film ne serait pas abandonné et le scénario en cours d'écriture[6].

En 2018 le catcheur John Cena est pressenti pour tenir le rôle de Duke Nukem[7].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

En 1999, Bandai commercialise une collection de figurines Duke Nukem. La présence de ces figurines dans les magasins de jouets lance une polémique car l'univers de Duke Nukem est censé s'adresser à un public mûr[8]. En 2004, l'organisation Media Watch avait même lancé un appel au boycott de Toys "R" Us, considérant la firme comme le principal distributeur des jeux Duke Nukem[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Threshold Entertainment, GT Interactive and 3D Realms enter global agreement to exploit video game blockbuster 'Duke Nukem' across film, TV and home video, 3D Realms.com, 18 février 1998, (page consultée le 19 août 2008).
  2. Duke Nukem : le film, Jeuxvidéo.com, 5 février 1999, (page consultée le 19 août 2008).
  3. Duke à l'écran, PC Jeux, mai 1999, p. 60.
  4. Duke Nukem fait son ciné ?, Jeuxvideo.com, 20 mars 2001, (page consultée le 19 août 2008).
  5. C.C., The Rock en Duke Nukem ?, Allociné, 5 avril 2001, (page consultée le 19 août 2008).
  6. Duke Nukem peut-être au cinéma... un jour, Jeuxvidéo.com, 8 septembre 2008.
  7. « Duke Nukem : John Cena pourrait rejoindre l'adaptation du jeu vidéo », CinéSérie,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2018)
  8. Jim Taylor, Your Children are Under Attack: How Popular Culture is Destroying Your Kids' Values, and how You Can Protect Them, p. 14, éd. Sourcebooks, 2005, 283 p. (ISBN 1402203462)
  9. Teaching Boys To Kill, Media Watch, 10 septembre 2004, (page consultée le 25 décembre 2008).