Limpopo (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Limpopo.
Limpopo
Confluence Limpopo- Shashe.
Confluence Limpopo- Shashe.
Bassin versant.
Bassin versant.
Caractéristiques
Longueur 1 600 km
Bassin 413 000 km2
Débit moyen 265 m3/s (Embouchure)
Régime Pluvial
Cours
Source Confluence de la Marico (en) et de la Crocodile (en)
· Altitude 1 800 m
· Coordonnées 26° 07′ 31″ S 27° 54′ 47″ E / -26.12528, 27.91306 (Source - Limpopo)
Embouchure Océan Indien
· Localisation Province de Gaza
· Altitude 0 m
· Coordonnées 25° 12′ 09″ S 33° 30′ 53″ E / -25.2025, 33.51472 (Embouchure - Limpopo)
Géographie
Pays traversés Drapeau du Botswana Botswana
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe
Drapeau du Mozambique Mozambique

Le Limpopo est un fleuve de l'Afrique australe.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les méandres du Limpopo dans le sud du Mozambique

Il prend sa source à l'intérieur du continent, en Afrique du Sud, et se jette dans l'océan Indien au Mozambique, après environ 1 600 km. Son affluent principal est l'Olifants. Une partie de son cours détermine la frontière entre le Zimbabwe et l'Afrique du Sud.

Pont à Beitbridge

Quatorze millions de personnes vivent dans son bassin versant, qui couvre environ 413 000 km2. La demande en eau excède la ressource[réf. nécessaire], contraignant la population à une grande pauvreté et à des épisodes de malnutrition et de mauvaises récoltes.

Débits[modifier | modifier le code]

Le débit spécifique moyen du fleuve est de 0,6 litre par seconde et par kilomètre carré, correspondant à un module de 265 m3 par seconde[1], ce qui est faible et résulte de précipitations moyennes peu abondantes sur la plus grande partie de son bassin. Le fleuve est de plus très irrégulier et connaît de nombreuses années sèches.

Références dans la littérature[modifier | modifier le code]

Dans L'Enfant d'éléphant de Rudyard Kipling, c'est au bord de ce fleuve que l'éléphant acquit sa trompe[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tim Maggs (dir.) et Mary Leslie, African naissance : the Limpopo Valley 1000 years ago, Le Cap, South African Archaeological Society, , 126 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Compagnon et Brian T. Mokopakgosi, Le Botswana contemporain, Karthala, (ISBN 9782845861497, présentation en ligne)
  2. Rudyard Kipling, « L'enfant d'éléphant », dans Histoires comme ça (lire en ligne [PDF])