Cardener

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cardener
Illustration
Le Cardener près de ses sources
Caractéristiques
Longueur 87 km
Bassin 1 374 km2
Bassin collecteur Llobregat
Débit moyen 6,5 m3/s
Cours
Source près de Coma y Pedra
· Altitude 1 100 m
Embouchure Fleuve Llobregat
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Espagne Espagne
Régions traversées Catalogne
Principales localités Clariana de Cardener, Manrèse

Le Cardener est une rivière de Catalogne, en Espagne. Les sources du Cardener, se trouvent à une altitude d’environ 1 100 mètres dans une vallée entre les chaînes du ‘Port del Comte’ (2 332 m) et du ‘Verd’ (2 271 m), dans la municipalité de La Coma i la Pedra (Lérida). Avec un débit moyen de 6,5 m3/s. elle se jette dans le fleuve Llobregat, à Castellgalí, à la fin d’un trajet de 87 kilomètres.

Lors de son parcours le Cardener alimente les réservoirs de ‘La Llosa del Cavall’ et ‘Sant Ponç’, situés respectivement entre ‘Sant Llorenç de Morunys’ et ‘Clariana de Cardener’. Ce dernier réservoir date de 1921. Tous les deux sont ouverts aux sports aquatiques.

Le Cardener passant à Manrèse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint Ignace de Loyola, le fondateur des jésuites, passe près d’une année (25 mars 1522 à février 1523) dans une grotte surplombant le Cardener, à l’extérieur de la ville de Manrèse. Ayant quitté Loyola (Azpeitia) après sa conversion religieuse il s’installe au bord du Cardener, où dans une vie de prière et d’ascèse extrême il cherche à découvrir où Dieu le conduit. En août ou septembre il y connait un ravissement mystique durant lequel il se sent transformé en profondeur[1]. Assis au bord du Cardener « les yeux de son intelligence s’ouvrent. Ce n’est pas une vision, mais il apprend et comprend beaucoup de choses, dans le domaine spirituel comme celui de la foi. Il a une telle illumination que tout lui semble nouveau et clair dans leur unité. Rien dans tout ce qu’il apprit plus tard, même dans leur somme, n’équivalait à cette illumination »[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Leonardo R. Silos, Cardoner in the Life of Saint Ignatius of Loyola dans AHSI, vol.33 (1964), pp.3-43.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Ravier, Les chroniques Saint Ignace de Loyola, Nouvelle libraire de France, 1973, p. 27.
  2. Ignace de Loyola, Récit du pèlerin; autobiographie, Namur, Éditions fidélité, 2010, no 30