Diaspora indienne en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La diaspora indienne en France est peu nombreuse contrairement à d'autres pays asiatiques comme la Chine. La diaspora indienne est estimée à 65 000 personnes en métropole en l'an 2000, soit quatre fois moins que la diaspora chinoise (entre 250 000 et 300 000 individus)[1].

Cependant, aucun chiffre exact n’est disponible sur le nombre total des personnes d'origine indienne vivant en France, incluant les enfants d'origine indienne mais nés en France ou hors d'Inde et ayant majoritairement la nationalité française, car la France ne demande pas l’origine ethnique ou nationale de ses citoyens.

La majorité des Indiens de France sont d'origine tamoule. Plus précisément, ils sont originaires de l'État du Tamil Nadu et du territoire de Pondichéry dans le sud-est de l'Inde, ainsi que du Sri Lanka[2].

Les Indo-Mauriciens (environ 60 000 Mauriciens en France) occupent une place singulière au sein de ces diasporas, par leur identité au carrefour d’influences culturelles, et leurs liens historiques avec la France[3].

Références[modifier | modifier le code]