Deborah Harry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Deborah Harry
Description de cette image, également commentée ci-après

Debbie Harry le 25 juillet 1979

Informations générales
Naissance (71 ans)
Miami, FL, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse, actrice
Années actives Depuis 1969
Site officiel www.deborahharry.com

Deborah Harry (connue sous le diminutif de « Debbie » Harry), née le à Miami, en Floride, est une chanteuse et actrice américaine. Elle est connue comme étant la chanteuse de la période new wave du groupe rock new-yorkais Blondie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Debbie Harry en 2008.

Deborah Harry est adoptée à l'âge de trois mois par Catherine et Richard Harry Smith, propriétaires d'une boutique de cadeaux à Hawthorne, dans le New Jersey. Elle suit des études à la Hawthorne High School et au Centenary College.

Elle s'installe à New York à la fin des années 1960 et travaille pendant un an comme secrétaire au bureau de new-yorkais de la BBC Radio. Elle est aussi serveuse au Max's Kansas City et dans un Dunkin' Donuts, danseuse à Union City, dans le New Jersey, et Playboy Bunny.

Sa carrière commence dans un groupe folk, The Wind in the Willows, avant qu'elle ne rejoigne un trio féminin, The Stilettos, au début des années 1970. Le groupe d'accompagnement inclut son petit ami, le guitariste Chris Stein, avec lequel elle formera Blondie au milieu des années 1970. Le nom du groupe viendrait des sifflets des hommes sur le passage de Debbie. Blondie se produit de manière régulière au Max's Kansas City et au CBGB's (elle découvre les Fleshtones) à New York avant de connaître un succès commercial international à la fin des années 1970 et au début des années 1980, en particulier avec les chansons Heart of Glass (1978) et Call Me (1980).

Toujours en activité, Debbie Harry travaille en 2006 avec Moby et sort un tout nouvel album à l'automne 2007, Necessary Evil.

Elle joue également dans plusieurs films, comme Vidéodrome de David Cronenberg ou Hairspray de John Waters.

Fin 2010, elle sort un tout nouvel album de Blondie intitulé Panic of Girls.

En 2013, elle chante avec Étienne Daho en duo sur L'Étrangère, une chanson de l'album Les Chansons de l'innocence retrouvée.

Projets en cours[modifier | modifier le code]

En 2006, Deborah Harry participe à la campagne de MAC Cosmetics Glam 'Viva en étant son effigie. Cette campagne fait intégralement don du prix de vente des rouges à lèvres de la marque à l'association MAC AIDS Fund, laquelle vient en aide aux personnes atteintes du VIH (SIDA) dans le monde entier.

En 2010, elle est également l’effigie de la campagne des Rockstars des Sciences (RockStars of Science Campaign) aux côtés d'autres musiciens tels que Bret Michaels, Ann et Nancy Wilson, Heart, BOB, Keri Hilson, Jay Sean et Timbaland.

Discographie (albums)[modifier | modifier le code]

Avec le groupe The Wind in the Willows[modifier | modifier le code]

  • 1969 The Wind in the Willows

Avec le groupe Blondie[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]

Avec The Jazz Passengers[modifier | modifier le code]

  • 1996 Individually Twisted
  • 1998 Live in Spain

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Comme compositrice[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Debbie Harry » (voir la liste des auteurs).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]