Eat to the Beat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eat to the Beat

Album de Blondie
Sortie Drapeau : États-Unis
Enregistré Mai–Juin 1979
• The Power Station, New York
• Electric Lady Studio, New York
• Media Sound, New York
Durée 43:01
Genre New wave, pop
Producteur Mike Chapman
Label Chrysalis Records, EMI

Albums de Blondie

Singles

  1. Dreaming
    Sortie :
  2. Union City Blue
    Sortie :

    (Royaume-Uni & Europe)
    • 1995 (États-Unis)
  3. The Hardest Part
    Sortie :
    (États-Unis & Canada)
  4. Atomic
    Sortie :
    (Royaume-Uni)

Eat to the Beat

Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic4.5 étoiles sur 5[1]
Robert ChristgauA–[2]
PopMatters6/10[3]
Prefix6/10[4]
Sputnikmusic4 étoiles sur 5[5]

Eat to the Beat est le quatrième album studio du groupe américain Blondie, sorti en .

Histoire[modifier | modifier le code]

Blondie a publié trois singles de cet album au Royaume-Uni (Dreaming, Union City Blue et Atomic). The Hardest Part est sorti en single aux États-Unis.

L'album comprend un large éventail de styles comme la pop, le punk, le reggae, le funk ainsi qu'une berceuse. Un album vidéo est sorti sur cassette vidéo en parallèle avec l'album, cette cassette est composée d'une vidéo promotionnelle pour chaque chanson de l'album.

Selon les notes de l'année 1994, dans la compilation The Platinum Collection, la chanson Slow Motion devait initialement être le quatrième extrait de l'album, et Mike Chapman a même fait un remix de la chanson, mais après le succès inattendu de Call Me, la chanson-thème du film American Gigolo, ces plans ont été mis à l'écart.

Eat to the Beat a été remastérisé et réédité par EMI en 1994, et EMI/Capitol en 2001, avec quatre titres bonus. Le remaster 2001 a été à nouveau réédité en 2007, sans les quatre titres bonus. Incluant à la place un DVD de l'album vidéo. C'était la première fois que l'album vidéo de Eat to the Beat disposait d'un format DVD.

Réception[modifier | modifier le code]

L'album s'est classé 17e au Billboard 200[6] et a été certifié disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA) le [7].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Face A
No TitreAuteur(s) Durée
1. DreamingDeborah Harry, Chris Stein 3:08
2. The Hardest PartHarry, Stein 3:42
3. Union City BlueHarry, Nigel Harrison 3:21
4. ShaylaChris Stein 3:57
5. Eat to the BeatHarry, Harrison 2:40
6. Accidents Never HappenJimmy Destri 4:15
Face B
No TitreAuteur(s) Durée
1. Die Young, Stay PrettyHarry, Stein 3:34
2. Slow MotionDestri, Laura Davis 3:28
3. AtomicHarry, Destri 4:40
4. Sound-A-SleepHarry, Stein 4:18
5. VictorHarry, Frank Infante 3:19
6. Living in the Real WorldDestri 2:53
Titres bonus réédition remastérisée 2001[8]
No TitreAuteur(s) Durée
13. Die Young Stay Pretty (Live BBC 12/31/79) (Enregistré le Jour de l'an 1979 au théâtre Apollo de Glasgow, Écosse)Harry, Stein 3:27
14. Seven Rooms of Gloom (Live BBC 12/31/79) (Enregistré le Jour de l'an 1979 au théâtre Apollo de Glasgow, Écosse)Holland–Dozier–Holland 2:48
15. Heroes (Live) (Enregistré le 1é janvier 1980 au Hammersmith Odeon, Londres)David Bowie, Brian Eno 6:19
16. Ring of Fire (Live) (Extrait de la bande originale du film Roadie)June Carter Cash, Merle Kilgore 3:30
DVD bonus réédition 2007[9]
No Titre Durée
1. Eat to the Beat
2. The Hardest Part
3. Union City Blue
4. Slow Motion
5. Shayla
6. Die Young, Stay Pretty
7. Accidents Never Happen
8. Atomic
9. Living in the Real World
10. Sound-A-Sleep
11. Victor
12. Dreaming

Musiciens[modifier | modifier le code]

Blondie[modifier | modifier le code]

Musiciens additionnels[modifier | modifier le code]

  • Mike Chapman : chœurs sur Die Young, Stay Pretty et Victor
  • Donna Destri : chœurs sur Living in the Real World
  • Ellie Greenwich : chœurs sur Dreaming" and "Atomic
  • Lorna Luft : chœurs sur Accidents Never Happen et Slow Motion
  • Randy Singer (Hennes) : harmonica sur Eat to the Beat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Blondie Eat to the Beat Review », AllMusic (consulté le 10 juillet 2016)
  2. (en) « Blondie Eat to the Beat Review », Robert Christgau (consulté le 10 juillet 2016)
  3. (en) « Blondie Eat to the Beat Review », PopMatters (consulté le 10 juillet 2016)
  4. (en) « Blondie Eat to the Beat Review », Prefix (consulté le 10 juillet 2016)
  5. (en) « Blondie Eat to the Beat Review », Sputnikmusic (consulté le 10 juillet 2016)
  6. (en) « Blondie Eat to the Beat Awards », AllMusic (consulté le 10 juillet 2016)
  7. (en) « Blondie Gold & Platinum », RIAA (consulté le 10 juillet 2016)
  8. (en) « Blondie Eat to the Beat Album, Remastered, Reissue », Discogs (consulté le 10 juillet 2016)
  9. (en) « Blondie Eat to the Beat CD, Album, Reissue, Remastered – DVD, DVD-Video », Discogs (consulté le 10 juillet 2016)