David Rockefeller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ou cette section traite d’une personne morte récemment ().

Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas à participer, en veillant à citer vos sources.

Les biographies étant habituellement écrites au présent de narration, merci de ne pas mettre au passé les verbes qui sont actuellement au présent.

Par ailleurs, dans une rédaction encyclopédique, il vaut mieux parler de la « mort » de quelqu'un que de son « décès ». Cette page fait le point sur cette pratique.
 

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Rockefeller.
David Rockefeller
Description de cette image, également commentée ci-après

David Rockefeller en 1953.

Naissance
New York (État de New York) Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 101 ans)
Pocantico Hills (en)
(État de New York) Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américain
Pays de résidence États-Unis
Profession
Autres activités
Philanthrope
Ascendants
John D. Rockefeller Jr (père)
Abigail Greene Aldrich (mère, 1874-1948)
Conjoint
Peggy McGrath (1940-†1996)
Descendants
David Jr (1941-)
Abby (1943-)
Neva (1945-)
Peggy (1947-)
Richard (1949-2014)
Eileen (1952-)
Famille

David Rockefeller, né le à New York (État de New York) et mort le à Pocantico Hills (en) (État de New York), est un homme d'affaires et milliardaire américain.

Ancien président de la Chase Manhattan Bank, il dirige l'empire de sa famille, fondé à la fin du XIXe siècle par son grand-père John D. Rockefeller. Il est cofondateur du groupe de Bilderberg et de la Commission Trilatérale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le château Kykuit dans l'État de New York, construit pour John D. Rockefeller Sr., siège de la famille des Rockefeller.

Diplômé en économie de l'université Harvard (Boston) où il est condisciple de John Kennedy, et de l'université de Chicago (doctorat en 1940), David Rockefeller est cadre dirigeant à la Chase Manhattan Bank de 1946 à 1981. Il est président et directeur exécutif de 1969 à 1980, et continue comme président jusqu'à sa retraite en 1981. Président du Comité du conseil international des banques, il a été également impliqué dans d'autres domaines, culturels et éducatifs.

En 1954, avec le prince Bernhard des Pays-Bas, il fonda le groupe de Bilderberg.

En 1963, il crée, à la demande du président John F. Kennedy, le Business Group for Latin America, devenu Conseil des Amériques, visant à promouvoir le libre-échange via un forum d'échange entre grandes entreprises présentes en Amérique latine (IT&T, Anaconda Copper, etc.) afin de contrecarrer l'influence de la Révolution cubaine dans la région.

Par trois fois David Rockefeller refuse de devenir secrétaire au Trésor des présidents Richard Nixon et Jimmy Carter et de remplacer Robert Kennedy comme sénateur de l'État de New-York[réf. nécessaire].

David Rockefeller a été président non-exécutif du Rockefeller Center Properties Trust and RCP Holdings. Il est également président du Council on Foreign Relations, président de l'université Rockefeller et président émérite du Museum of Modern Art de New York.

Sa famille et lui sont encore actionnaires de la multinationale ExxonMobil[1]. Ils se sont aussi diversifiés dans l'immobilier. Il figura parmi les 100 plus grandes fortunes de la planète, dans la liste établie par le magazine TheRichest[2] avec une fortune de 3,3 milliards $.

En 1973, il est le fondateur et président honoraire de la Commission Trilatérale[3].

En 2008, David fait un don de 100 millions de dollars à l'université Harvard[4].

Il est récipiendaire de la Legion of Merit[5].

Doyen de la famille Rockefeller, il meurt le dans sa maison de Pocantico Hills (en)[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1940, David Rockefeller épouse Peggy McGrath (28 septembre 1915 – 26 mars 1996) avec qui il a six enfants, dont David Rockefeller (dit également David Rockefeller Jr.) qui est né le 24 juillet 1941[7].

Né en 1949, son deuxième fils Richard Rockefeller meurt à l'âge de 65 ans, le 13 juin 2014, dans un accident d'avion à New York[8].

En 1957, David Rockefeller achète une propriété sur l'île de Saint-Barthélemy pour 25 000 $ et y construit une villégiature, ce qui fait connaître cette île dans le monde et contribue à transformer celle-ci en une sorte de Saint-Tropez antillais[9]

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Kahn, « BIG OIL: THE OLD DYNASTY; An Oil Giant Would Lack A Rockefeller », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  2. « David Rockefeller Sr. Net Worth », TheRichest,‎ (lire en ligne)
  3. « David Rockefeller - trilateral.org »,‎ (consulté le 11 janvier 2017)
  4. (fr) « David Rockefeller offre 100 millions de dollars à Harvard », L'Obs,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Charles A. Riley II et Lincoln Center for the Performing Arts, Art at Lincoln Center: The Public Art and List Print and Poster Collections, John Wiley & Sons, (ISBN 9780470284940, lire en ligne)
  6. (en) Jonathan Kandell, « David Rockefeller, Philanthropist and Head of Chase Manhattan, Dies at 101 », sur www.nytimes.com (consulté le 20 mars 2017).
  7. « David Rockefeller », sur www.nndb.com (consulté le 11 janvier 2017)
  8. « Rockefeller great-grandson dies in Westchester plane crash », GreenwichTime,‎ (lire en ligne)
  9. « L’ancienne maison de Rockfeller », sur dailysaintbarth.com, 19 juillet 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :