Daniel Labille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labille.
Daniel Labille
Biographie
Naissance (85 ans)
Nouvion-sur-Meuse (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Jacques Ménager
Dernier titre ou fonction Évêque émérite de Créteil
Évêque de Créteil
Évêque de Soissons
Évêque auxiliaire de Soissons

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Daniel Labille, né le 15 octobre 1932 à Nouvion-sur-Meuse (Ardennes), est un évêque catholique français, évêque émérite de Créteil.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après être entré au Grand séminaire de Reims, Daniel Labille a poursuivi sa formation à l'Institut catholique de Paris où il a obtenu une licence de philosophie.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Il a été ordonné prêtre le 15 avril 1956 pour l'archidiocèse de Reims.

Après avoir enseigné les lettres et la philosophie dans un collège de Charleville-Mézières, il est devenu supérieur du séminaire de 1er cycle de Reims de 1970 à 1973, puis professeur d'anthropologie et de théologie sacramentelle au Grand séminaire de Reims de 1973 à 1977. Il a ensuite assuré un ministère paroissial comme curé de Saint-Pierre-des-Châtillons à Reims.

Nommé évêque auxiliaire de Soissons le 26 juin 1978, il a été consacré le 17 septembre 1978. Il a ensuite été nommé évêque titulaire de Soissons le 16 février 1984 avant de devenir évêque de Créteil le 25 mars 1998. Le 4 septembre 2007, sa démission pour raison d'âge ayant été acceptée par le pape Benoît XVI, Mgr Michel Santier lui succède à la tête du diocèse de Créteil[1]. Il est retiré à Charleville-Mézières (Ardennes).

Le il est nommé, par le pape François, administrateur apostolique du diocèse de Soissons, à la suite de la nomination de Mgr Giraud comme archevêque de Sens[2]. Cette fonction prend fin le 20 décembre 2015 avec l'installation de Mgr Renauld de Dinechin comme nouvel évêque de Soissons[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]