Déclinaisons en grec ancien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Déclinaisons du grec ancien)
Aller à : navigation, rechercher

Le grec ancien est une langue flexionnelle dans laquelle le « système nominal » (principalement les noms, les pronoms et les déterminants) est doté d'une morphologie riche.

On compte cinq cas en grec ancien, associés principalement aux fonctions suivantes :

On note l'absence d'ablatif (quand on se réfère au latin), dont les fonctions ont été principalement absorbées par le datif et le génitif.

Article[modifier | modifier le code]

Cas Singulier Singulier Singulier Duel Duel Duel Pluriel Pluriel Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif τὸ τὼ τὼ τὼ οἱ αἱ τὰ
Accusatif τὸν τὴν τὸ τὼ τὼ τὼ τοὺς τὰς τὰ
Génitif τοῦ τῆς τoῦ τοῖν τοῖν τοῖν τῶν τῶν τῶν
Datif τῷ τῇ τῷ τοῖν τοῖν τοῖν τoῖς ταῖς τoῖς


Noms[modifier | modifier le code]

Première déclinaison[modifier | modifier le code]

La première déclinaison comprend des noms féminins dont le thème se termine en -ᾱ- (devenue -η-, sauf derrière une voyelle ou ρ) ou en -ᾰ-. Dans ce dernier cas, comme la voyelle est longue aux G. et D. sg., il devient -η- (sauf derrière une voyelle ou ρ). Ce passage du ᾱ à η est caractéristique du groupe ionien-attique, mais seul l'attique conserve le ᾱ après une voyelle ou ρ.

ἡ οἰκίᾱ ἡ ἀλήθειᾰ ἡ κώμη ἡ γλῶσσᾰ
la maison la vérité le village la langue
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif οἰκίᾱ οἰκίᾱ οἰκίαι ἀλήθειᾰ ἀληθείᾱ ἀλήθειαι κώμη κώμᾱ κῶμαι γλῶσσᾰ γλώσσᾱ γλῶσσαι
Vocatif οἰκίᾱ οἰκίᾱ οἰκίαι ἀλήθειᾰ ἀληθείᾱ ἀλήθειαι κώμη κώμᾱ κῶμαι γλῶσσᾰ γλώσσᾱ γλῶσσαι
Accusatif οἰκίᾱν οἰκίᾱ οἰκίᾱς ἀλήθειᾰν ἀληθείᾱ ἀληθείᾱς κώμην κώμᾱ κώμᾱς γλῶσσᾰν γλώσσᾱ γλώσσᾱς
Génitif οἰκίᾱς οἰκίαιν οἰκιῶν ἀληθείᾱς ἀληθείαιν ἀληθειῶν κώμης κώμαιν κωμῶν γλώσσης γλώσσαιν γλωσσῶν
Datif οἰκίᾳ οἰκίαιν οἰκίαις ἀληθείᾳ ἀληθείαιν ἀληθείαις κώμῃ κώμαιν κώμαις γλώσσῃ γλώσσαιν γλώσσαις
  • On appelle α pur le α qui se conserve à tous les cas et tous les nombres (comme οἰκίᾱ et ἀλήθειᾰ). Il est généralement long. Les cas à α pur bref se reconnaissent grâce à l'accent : la finale étant brève, il remonte le plus haut possible.
  • On appelle α mixte les cas où l'α n'est conservé qu'aux N., V. et Acc. sg. (comme γλῶσσᾰ). Cet α est toujours bref.
  • Les noms en η (comme κώμη) ne le conservent qu'au singulier.
  • La quantité de l'α de l'Acc. sg. est toujours identique à celle du N. et V. sg.
  • La quantité de l'α de l'Acc. pl. est toujours longue. La désinence était au départ -νς. Mais au contact du -ς, le -ν- s'est amuït, provoquant l'allongement compensatoire du α.
  • L'accent conserve sa place dans la mesure de la loi de limitation. Au G. pl., tous les noms de la première déclinaison sont propérispomènes : la terminaison -ῶν est issue de la contraction de -άων.
  • Quand la dernière syllabe porte l'accent, le mot devient périspomène aux G. et D. des trois nombres.
  • Il existe aussi des noms contractes, qui se reconnaissent à l'accent circonflexe sur la finale : Ἀθηνᾶ (Athéna), γῆ (la terre), ... Ils se déclinent comme les non-contractes.


La première déclinaison comprend aussi des noms masculins (répartis, de la même manière, en -ᾱ- et en -η-).

ὁ νεανίᾱς ὁ στρατιώτης
le jeune homme le soldat
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif νεανίᾱς νεανίᾱ νεανίαι στρατιώτης στρατιώτᾱ στρατιῶται
Vocatif νεανίᾱ νεανίᾱ νεανίαι στρατιῶτᾰ στρατιώτᾱ στρατιῶται
Accusatif νεανίᾱν νεανίᾱ νεανίᾱς στρατιώτην στρατιώτᾱ στρατιώτᾱς
Génitif νεανίου νεανίαιν νεανιῶν στρατιώτου στρατιώταιν στρατιωτῶν
Datif νεανίᾳ νεανίαιν νεανίαις στρατιώτῃ στρατιώταιν στρατιώταις
  • Ils se déclinent comme des noms féminins mais par analogie avec les noms masculins de la deuxième déclinaison, ils ont le N. sg. en -ς et le G. sg. en -ου.
  • Le vocatif sg. est en -α (long dans le cas du groupe ᾱ et bref dans le cas du groupe η).
  • Il existe aussi des noms de cette catégorie qui ont une forme contracte : Ἑρμῆς (Hermès), ...

Deuxième déclinaison[modifier | modifier le code]

La deuxième déclinaison comprend des noms masculins, féminins et neutres à thème en -ο-.

ὁ ἄνθρωπος τὸ δῶρον
l'homme le don
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif ἄνθρωπος ἀνθρώπω ἄνθρωποι δῶρον δώρω δῶρα
Vocatif ἄνθρωπε ἀνθρώπω ἄνθρωποι δῶρον δώρω δῶρα
Accusatif ἄνθρωπον ἀνθρώπω ἀνθρώπους δῶρον δώρω δῶρα
Génitif ἀνθρώπου ἀνθρώποιν ἀνθρώπων δώρου δώροιν δώρων
Datif ἀνθρώπῳ ἀνθρώποιν ἀνθρώποις δώρῳ δώροιν δώροις
  • Les noms masculins et féminins de cette déclinaison se déclinent exactement de la même manière, comme ἄνθρωπος (ex : ἡ ὁδός : le chemin).
  • Les noms neutres se déclinent comme δῶρον. Comme pour le latin, le N., le V. et l'Acc. ont la même forme aux trois nombres et ont les N., V. et Acc. pl. en -α.
  • Le vocatif en -ε témoigne de l'alternance vocalique : degré plein.
  • Tout comme pour la première déclinaison, la désinence de l'Acc. pl. était -νς. Le -ν- s'est amuït au contact du -ς, provoquant l'allongement compensatoire du ο en ου.
  • La deuxième déclinaison comporte également des noms contractes en -οο- et en -εο- : ὁ νοῦς (νόος, l'intelligence), τὸ ὀστοῦν (ὀστέον : l'os). Ils suivent les règles de contractions. Cependant, les neutres à pluriel en -εα- ont une contraction en -ᾱ au lieu de -η, par analogie avec les neutres pluriel en ᾰ.

Quelques noms de la deuxième déclinaison ont le thème en -ω-, constituant la déclinaison attique.

ὁ νεώς
le temple
Singulier Duel Pluriel
Nominatif νεώς νεώ νεῴ
Vocatif νεώς νεώ νεῴ
Accusatif νεών νεώ νεώς
Génitif νεώ νεῴν νεών
Datif νεῴ νεῴν νεῴς
  • L'ω subsiste à tous les cas.
  • Le vocatif est semblable au nominatif.
  • On peut trouver également des formes non attiques : νᾱός (dorien). En ionien, ᾱ passe à η : νηός. En attique, il y a métathèse de quantité : le η s'abrège et le ο s'allonge : νεώς.

Troisième déclinaison[modifier | modifier le code]

Cette déclinaison renferme les noms dont le thème se termine par une consonne, par une des voyelles -ι- ou -υ- (voire une diphtongue) ou par une semi-voyelle (ϝ ou y).

Les désinences sont les suivantes :

Fonction Cas   sg. (masc. et f.) sg. (n.) duel pl. (masc. et f.) pl. (n.)
Sujet Nominatif ou pas de désinence et allongement de la voyelle de la dernière syllabe pas de désinence -ες -ᾰ
Apostrophe Vocatif comme le N. ou pas de désinence pas de désinence -ες -ᾰ
C. d'objet Accusatif pas de désinence -νς -ᾰ
C. de nom Génitif -ος -ος -οιν -ων -ων
C. d'objet second/indirect Datif -οιν -σι -σι


A. Thèmes terminés par une occlusive :

  • thème masculin-féminin terminé par une labiale (β, π et φ) : γυπ-
  • thème masculin-féminin terminé par une dentale (δ, τ et θ) : λαμπαδ-
  • thème masculin-féminin terminé par une vélaire (γ, κ et χ) : κορακ-
  • thème neutre terminé par une dentale : σωματ-
ὁ γύψ ἡ λαμπάς ὁ κόραξ τὸ σῶμα
le vautour le flambeau le corbeau le corps
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif γύψ γῦπε γῦπες λαμπάς λαμπάδε λαμπάδες κόραξ κόρακε κόρακες σῶμα σώματε σώματα
Vocatif γύψ γῦπε γῦπες λαμπάς λαμπάδε λαμπάδες κόραξ κόρακε κόρακες σῶμα σώματε σώματα
Accusatif γῦπᾰ γῦπε γῦπᾰς λαμπάδᾰ λαμπάδε λαμπάδᾰς κόρακᾰ κόρακε κόρακᾰς σῶμα σώματε σώματα
Génitif γυπός γυποῖν γυπῶν λαμπάδος λαμπάδοιν λαμπάδων κόρακος κοράκοιν κοράκων σώματος σωμάτοιν σωμάτων
Datif γυπί γυποῖν γυψί λαμπάδι λαμπάδοιν λαμπάσι κόρακι κοράκοιν κόραξι σώματι σωμάτοιν σώμασι
  • au N. sg. masc.-f. et au D. pl., la rencontre de la consonne du thème et du sigma de la désinence va provoquer des changements :
  Modifications
β / π / φ + σ ψ
δ / τ / θ + σ effacement de la dentale, assimilée par la sifflante
γ / κ / χ + σ ξ
  • Le V. est identique au N. Mais par exception, παῖς, παιδός (l'enfant) forme son vocatif sans désinence : παῖ.
  • La terminaison -ᾰ de l'Acc. sg. provient de la désinence -ν. Au contact de la consonne du thème, ce ν va se vocaliser et aboutir à un ᾰ. Le même procédé aura lieu à l'Acc. pl., aboutissant à ᾰς.
  • Certains thèmes sont terminés par une dentale précédée d'une vélaire : devant σ, la dentale s'efface et le groupe vélaire/sifflante se transcrit ξ. Ex. : ἡ νύξ, νυκτός (la nuit) a pour D. pl. νυξί.
  • Aux N., V. et Acc. sg. neutres, pas de désinence. Le grec ancien ne conserve pas les occlusives finales : la dentale s'amuït.
  • Le suffixe -μα, ματος est très utilisé pour former de nouveaux mots (souvent à partir de verbes), neutres, à accent récessif (remonte le plus haut possible). Ex. : γράμμα (la lettre), μάθημα (la science, la connaissance), ποίημα (tout objet fabriqué, le poème), dérivés respectivement de γράφω (écrire), μανθάνω (apprendre), ποιέω (faire, fabriquer). Ce suffixe marque l'objet ou le résultat d'une action.

Quand le thème est terminé par une simple dentale, elle s'efface devant σ sans provoquer d'allongement compensatoire. Mais certains thèmes sont terminés par une dentale précédée d'un ν. Or, le groupe ντ s'efface également devant un σ mais en provoquant l'allongement compensatoire de la voyelle de la syllabe précédente (α et υ deviennent ᾱ et ῡ, ε s'allonge en ει et ο en ου). Ils se divisent en deux groupes :

  • ceux qui prennent un -ς au N. sg. : γιγαντ-
  • ceux en -οντ- qui ne prennent pas de -ς et dont le ο s'allonge en ω : γεροντ-
ὁ γίγᾱς ὁ γέρων
le géant le vieillard
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif γίγᾱς γίγαντε γίγαντες γέρων γέροντε γέροντες
Vocatif γίγαν γίγαντε γίγαντες γέρον γέροντε γέροντες
Accusatif γίγαντᾰ γίγαντε γίγαντᾰς γέροντᾰ γέροντε γέροντᾰς
Génitif γίγαντος γιγάντοιν γιγάντων γέροντος γερόντοιν γερόντων
Datif γίγαντι γιγάντοιν γίγᾱσι γέροντι γερόντοιν γέρουσι
  • Le V. sg. présente le thème pur (avec chute du τ final).


B. Thèmes terminés par une liquide

  • Thèmes en -ν- ou en -ρ- : δαιμον- et ῥητορ-
ὁ δαίμων ὁ ῥήτωρ
le démon l'orateur
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif δαίμων δαίμονε δαίμονες ῥήτωρ ῥήτορε ῥήτορες
Vocatif δαῖμον δαίμονε δαίμονες ῥῆτορ ῥήτορε ῥήτορες
Accusatif δαίμονᾰ δαίμονε δαίμονᾰς ῥήτορᾰ ῥήτορε ῥήτορᾰς
Génitif δαίμονος δαιμόνοιν κοράκων ῥήτορος ῥητόροιν ῥητόρων
Datif δαίμονι δαιμόνοιν δαίμοσι ῥήτορι ῥητόροιν ῥήτορσι
  • Ils ne prennent pas de -ς au N. sg. et la voyelle de la dernière syllabe s'allonge
  • Le V. sg. n'est identique au N. sg. que pour les noms oxytons (ex. : ὁ ἡγεμών, le guide), dans les cas de noms paroxytons, le vocatif présente le thème pur (δαῖμον, ῥῆτορ).
  • Au D. pl. des noms en -ν-, le v s'efface devant le σ mais ne provoque pas d'allongement compensatoire.

Par exception, de rares noms en -v- se déclinent comme λαμπάς. A ceux-ci, l'on peut rajouter l'unique nom ayant un thème en -λ- : ἅλς.

ἡ ῥίς ὁ/ἡ ἅλς
le nez le sel (ὁ)/la mer (ἡ)
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif ῥίς ῥῖνε ῥῖνες ἅλς ἅλε ἅλες
Vocatif ῥίς ῥῖνε ῥῖνες ἅλς ἅλε ἅλες
Accusatif ῥῖνᾰ ῥῖνε ῥῖνᾰς ἅλᾰ ἅλε ἅλᾰς
Génitif ῥινός ῥινοῖν ῥινῶν ἁλός ἁλοῖν ἁλῶν
Datif ῥινί ῥινοῖν ῥισί ἁλί ἁλοῖν ἁλσί
  • Ils prennent un -ς au N. sg. à la place d'allonger la dernière voyelle.
  • Le V. sg. est identique au N. sg.

Il existe aussi des noms qui subissent l'alternance vocalique au cours de leur flexion.

ὁ πατήρ ὁ ἀνήρ
le père l'homme (par opposition à la femme)
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif πατήρ πατέρε πατέρες ἀνήρ ἄνδρε ἄνδρες
Vocatif πάτερ πατέρε πατέρες ἄνερ ἄνδρε ἄνδρες
Accusatif πατέρα πατέρε πατέρᾰς ἄνδρᾰ ἄνδρε ἄνδρᾰς
Génitif πατρός πατέροιν πατέρων ἀνδρός ἀνδροῖν ἀνδρῶν
Datif πατρί πατέροιν πατράσι ἀνδρί ἀνδροῖν ἀνδράσι
  • Ces noms ont un N. sg. à allongement. Il n'existe que trois autres noms qui se déclinent comme πατήρ : ἡ μήτηρ (la mère), ἡ θυγάτηρἡ (la fille) et γαστήρ (le ventre). Seul Δημήτηρ (Déméter) se décline comme ἀνήρ.
  • Le V. sg. présente le thème pur.
  • πατήρ forme son G. sg., son D. sg. et son D. pl. sur le thème zéro πατρ-. Les autres cas se forme sur le degré plein πατερ-.
  • Au D. pl., le α désinentiel provient de la vocalisation du ρ.
  • ἀνήρ généralise le degré zéro à tous les cas autres que le N. et V. sg et un -δ- épenthétique s'intercale entre le v et le ρ. Au D. pl., il y a également vocalisation du ρ.


C. Thèmes terminés par une sifflante

  • thème neutre en -οσ-/-εσ- : γενοσ-/γενεσ-
  • thème neutre en -ασ : κρεασ-
τό γένος τό κρέας
la race la chair
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif γένος γένει γένη κρέας κρέᾱ κρέᾱ
Vocatif γένος γένει γένη κρέας κρέᾱ κρέᾱ
Accusatif γένος γένει γένη κρέας κρέᾱ κρέᾱ
Génitif γένους γενοῖν γενῶν κρέως κρεῷν κρεῶν
Datif γένει γενοῖν γένεσι κρέᾳ κρεῷν κρέασι
  • Lorsque le σ du thème se retrouve entre deux voyelles, il s'amuït et ces deux voyelles se contractent : γένους < γένεσος, γένη < γένεσα, κρέᾱ < κρέαα, ... Au D. pl., les deux σσ se réduisent à un seul.
  • Les noms en -οσ- subissent l'alternance vocalique : aux autres cas que les N., V. et Acc. sg., c'est le degré plein -εσ- qui est utilisé.
  • Dans les cas où le o du thème est précédé d'un ε ou d'un ι, la contraction εα donne ᾱ au lien de η : τό χρέoς (la dette) donne χρέᾱ au N. pl.
  • Le nom τό κέρας (la corne) a un double thème κερασ-/κερατ- pour les autres cas que les N., V. et Acc. sg. : κέρως/κέρατος au G. sg., ...

Des noms propres présentent également un thème en sifflante :

  • thème neutre en -εσ- : Σωκρατεσ-
  • thème neutre en -εσ- contracte : Ἡρακλεεσ-
Σωκράτης Ἡρακλῆς
Socrate Héraclès
Nominatif Σωκράτης Ἡρακλῆς
Vocatif Σώκρατες Ἡράκλεις
Accusatif Σωκράτη Ἡρακλέα
Génitif Σωκράτους Ἡρακλέους
Datif Σωκράτει Ἡρακλεῖ
  • Ils présentent un N. à allongement. Le V. présente le thème pure (avec contraction dans le cas des noms contractes).
  • Certains nom propres peuvent avoir un Acc. en -ν par analogie avec les noms masculins de la 1e déclinaison : Σωκράτην.

D. Thèmes terminés par une voyelle, une diphtongue ou une semi-voyelle

E. Principaux noms irréguliers de la 3e déclinaison

Adjectifs[modifier | modifier le code]

Masculin Féminin Neutre
σοφὸς (rad.: σοφο-) σοφὴ (rad.: σοφη-) σοφὸν (rad.: σοφο-)
Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel Singulier Duel Pluriel
Nominatif σοφὸς σοφὼ σοφοὶ σοφὴ σοφὰ σοφαὶ σοφὸν σοφὼ σοφὰ
Génitif σοφοῦ σοφοῖν σοφῶν σοφῆς σοφαῖν σοφῶν σοφοῦ σοφοῖν σοφῶν


Pronoms personnels[modifier | modifier le code]

Cas Singulier Pluriel Duel
Nominatif ἐγώ ἡμεῖς νώ
Accusatif ἐμέ ἡμᾶς νώ
Génitif ἐμοῦ ἡμῶν νῷν
Datif ἐμοί ἡμῖν νῷν
Cas Singulier Pluriel Duel
Nominatif σύ ὑμεῖς σφώ
Accusatif σέ ὑμᾶς σφώ
Génitif σοῦ ὑμῶν σφῷν
Datif σοί ὑμῖν σφῷν
Cas Singulier Pluriel Duel
Nominatif αὐτός/αὐτή/αὐτό αὐτοί/αὐταί/αὐτά αὐτώ/αὐτώ/αὐτώ
Accusatif αὐτόν/αὐτήν/αὐτό αὐτούς/αὐτάς/αὐτά αὐτώ/αὐτώ/αὐτώ
Génitif αὐτοῦ/αὐτῆς/αὐτοῦ αὐτῶν/αὐτῶν/αὐτῶν αὐτοῖν/αὐτοῖν/αὐτοῖν
Datif αὐτῷ/αὐτῇ/αὐτῷ αὐτοῖς/αὐταῖς/αὐτοῖς αὐτοῖν/αὐτοῖν/αὐτοῖν


Pronoms réfléchis[modifier | modifier le code]


Participe présent[modifier | modifier le code]

Actif Moyen-passif
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
sg. Nominatif λύων λύουσα λῦον λυόμενος λυομένη λυόμενον
Vocatif λύων λύουσα λῦον λυόμενος λυομένη λυόμενον
Accusatif λύοντα λύουσαν λῦον λυόμενον λυομένην λυόμενον
Génitif λύοντος λυούσης λύοντος λυομένου λυομένης λυομένου
Datif λύοντι λυούσῃ λύοντι λυομένῳ λυομένῃ λυομένῳ
duel N.V.A. λύοντε λυούσα λύοντε λυομένω λυομενά λυομένω
G.D. λυόντοιν λυούσαιν λυόντοιν λυομενοῖν λυομεναῖν λυομενοῖν
pl. Nominatif λύοντες λύουσαι λύοντα λυόμενοι λυόμεναι λυόμενα
Vocatif λύοντες λύουσαι λύοντα λυόμενοι λυόμεναι λυόμενα
Accusatif λύοντας λυούσας λύοντα λυομένους λυομένας λυόμενα
Génitif λυόντων λυουσῶν λυόντων λυομένων λυομένων λυομένων
Datif λύουσι(ν) λυούσαις λύουσι(ν) λυομένοις λυομέναις λυομένοις


Adjectif numéral cardinal[modifier | modifier le code]

Seuls les nombres un, deux, trois et quatre se déclinent ; les autres sont invariables.

εἷς - μία - ἕν (1) δύο (2) τρεῖς - τρία (3) τέτταρες - τέτταρα (4)
Singulier Duel Pluriel Pluriel
Masculin Féminin Neutre Les trois genres Masc.-Fém. Neutre Masc.-Fém. Neutre
Nominatif εἷς μία ἕν δύο τρεῖς τρία τέτταρες τέτταρα
Accusatif ἕνα μίαν ἕν δύο τρεῖς τρία τέτταρας τέτταρα
Génitif ἑνός μιᾶς ἑνός δυοῖν τριῶν τριῶν τεττάρων τεττάρων
Datif ἑνί μιᾷ ἑνί δυοῖν τρισί τρισί τέτταρσι τέτταρσι

Leurs composés (comme οὐδείς, οὐδεμία, οὐδέν) se déclinent de la même manière.


Formations particulières[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Roersch, Paul Thomas et Joseph Hombert, Eléments de grammaire grecque, Cutura,‎ , 279 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]