Éloi Ragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ragon.

Éloi Ragon, né le à Ville-en-Blaisois (Haute-Marne) et mort le à Bar-le-Duc (Meuse), est un helléniste et latiniste français. L’abbé Éloi Ragon par ses Morceaux choisis des auteurs grecs « nous a enivré (et pour toute la vie) », écrivit François Mauriac. Jean Touzot ajoutant qu’il « a laissé une Grammaire grecque presque immortelle », qui se vendit à plus de 400 000 exemplaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1853 aux confins de la Champagne, Éloi-Jules Ragon resta toujours attaché à sa province natale, comme en témoigne son adhésion à la Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc.

Éloi Ragon fut élève du petit et du grand séminaire de Verdun. Préfet des études au petit séminaire de Verdun dès 1875, il partit pour Paris préparer sa licence et, licencié ès lettres en 1882, revint à Verdun enseigner. Appelé en 1884, à l’Institut catholique de Paris, l’abbé Ragon fut admis l’année suivante à l’agrégation de grammaire (reçu 5e) et il continua de professer à l’Institut Catholique de Paris, jusqu’à sa mort, la langue et la littérature grecques. Avec les abbés Jean-Baptiste Lechatellier (latiniste ; 185.-19..) et Paul Lejay (latiniste ; 1861-1920), auxquels se joignit plus tard l’abbé Joseph Bousquet (helléniste, 186.-1912), il fut l’une des plus hautes autorités philologiques de l’Institut catholique, dont il dirigea la section des Lettres[1].

Il fut aussi, apparemment, pendant un temps professeur de grec à l’École des Carmes, à Paris. Par son exemple et son travail d’édition, l’abbé Ragon a renouvelé l’étude du grec dans les maisons d’éducation chrétienne. Il se fit notamment le champion de la réforme de la prononciation du latin dans les sphères catholiques[2].

Il fut très actif à l’Alliance des maisons d’éducation chrétienne, organisant notamment ses sessions annuelles jusqu’à sa mort, au moins à partir de 1891. On peut même dire qu’il joua un rôle considérable dans l’organisation de l’enseignement libre en France pendant une vingtaine d’années, de 1884 à 1908[3].

Il mourut après une très courte maladie à Bar-le-Duc (Meuse), le 29 mars 1908, à cinquante-quatre ans, dans la force de l’âge et en pleine tournée d’inspection dans l’institution Saint-Louis, mais il est de ceux qui ont, de bonne heure, accompli une tâche immense[4]. La Revue des études grecques salua ainsi sa mémoire en 1908 : « L’abbé Ragon, pédagogue organisateur, écrivain fécond, avait donné entre autres ouvrages une grammaire grecque ou plutôt attique, ouvrage de science solide et d’exposition lumineuse suivant le jugement de M. Max Egger, des exercices, une chrestomathie grecque, des éditions de textes classiques, notamment une éd. très soignée, et accompagnée d’une traduction, de deux mimes d’Hérondas. Ai-je besoin d’ajouter qu’il avait choisi les deux seuls dont une jeune fille, même nouveau jeu, puisse permettre la lecture à sa mère ? »

L’abbé Klein fut son successeur dans les fonctions administratives qu'il exerçait à l’Institut catholique de Paris.

Doué d’une rare puissance de travail, servi par une santé vigoureuse, il écrivit en effet un grand nombre d’ouvrages, dont sa fameuse Grammaire grecque, prix Chénier (prix quinquennal de l’académie des Inscriptions et Belles-Lettres doté de 1000 F), qui en était à sa 16e éd. lorsqu’il mourut[5].

La Grammaire grecque a été refondue en 1952 chez de Gigord par les hellénistes Alphonse Dain (1896-1964), Jules-Albert de Foucault (191.-1974), tous deux professeurs à la Faculté libre des lettres de Paris, et l’abbé Pierre Poulain (actif de 1954 à 1972). Jules-Albert de Foucault fut professeur agrégé, docteur ès lettres, bibliothécaire de la Revue des études grecques, dont il fut membre de 1936 à sa mort. L’abbé Pierre Poulain, « si fin connaisseur des lettres grecques » (Jean Aubonnet), reste moins connu.

Œuvres[modifier | modifier le code]

A été dépouillé pour cette partie le catalogue des imprimés de la Bibliothèque nationale de France.

Français[modifier | modifier le code]

C’est une partie peu connue du travail éditorial de l’abbé Ragon, sans doute parce qu’elle est tardive et peu novatrice, mais elle est tout de même consistante. Sauf mention contraire, l’éditeur est la veuve Ch. Poussielgue et le lieu d’édition Paris.

  • 1886 : Morceaux choisis de prosateurs et de poètes français des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, avec des notes et des notices. Cours élémentaire (2e éd., 1889 ; 3e éd., 1892 ; 4e éd., 1894 ; 7e éd., 1898 ; 10e éd., 1902 ; 1920)
  • 1889 : Morceaux choisis de prosateurs et de poètes français depuis les origines de la langue jusqu’à nos jours avec des notes et des notices. Cours supérieur, classes de seconde et de rhétorique cinquième et sixième année de l’enseignement secondaire spécial (3e éd., 1893 ; 4e éd., 1895 ; 20e mille, 1901)
  • 1887 : Morceaux choisis de prosateurs et de poètes français depuis les origines de la langue jusqu’à nos jours / des XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles... Cours moyen (2e éd., 1890 ; 3e éd., 1892 ; 4e éd., 1895 ; 6e éd., 1897 ; 1899 ; 35e mille, 1903 ; 38e mille, 1904 ; 40e mille, 1905)
  • 1895 : Petits chefs-d’œuvre des conteurs français, Tours
  • 1901 : Grammaire française. Cours supérieur
  • 1901 : Analyse logique ; leçons et exercices (2e éd., 1902 ; Livre du maître, 1901)
  • 1902 : Grammaire française. Cours moyen
  • 1902 : Grammaire française. Cours élémentaire (Corrigé des exercices, 1903)
  • 1902 : Exercices français sur le « Cours moyen de grammaire » (Livre du maître, 1903)
  • 1903 : Les Auteurs français du brevet supérieur pour la période triennale 1903-1905, avec notices, analyses et commentaire
  • 1905 : Syllabaire Ragon. Méthode de lecture illustrée, graduée et complète, avec de nombreux exercices
  • 1905 : Cours préparatoire de grammaire française (de six à huit ans) : théorie par questions et réponses
  • 1906 : Exercices français sur le Cours supérieur de grammaire (Livre du maître, 1906)
  • 1908 : La Bonne orthographe, mémento du professeur, de l'écrivain, de l'imprimeur

Devoirs de vacances[modifier | modifier le code]

1889[modifier | modifier le code]

  • classe de français : 1re année
  • classe de français : 3e année

13e année : 1893[modifier | modifier le code]

  • 1re année de latin
  • 2e année de latin
  • classe de cinquième
  • classe de dixième
  • classe de français : cours moyen 1re année
  • classe de français : septième sans latin
  • classe de neuvième
  • classe de quatrième
  • classe de seconde
  • classe de sixième
  • classe de troisième
  • enseignement moderne : classe de quatrième
  • enseignement secondaire moderne : classe de cinquième
  • enseignement secondaire moderne : classe de sixième

14e année : 1894[modifier | modifier le code]

  • 1re année de latin
  • 2e année de latin
  • classe de cinquième
  • classe de français : cours moyen 1re année
  • classe de français : cours moyen 2e année
  • classe de français : cours supérieur 1re année
  • classe de français : cours supérieur 2e année
  • classe de français : septième sans latin
  • classe de quatrième
  • classe de seconde
  • classe de sixième
  • classe de troisième
  • cours élémentaire 1re année
  • cours préparatoire 1re année
  • cours préparatoire 2e année
  • enseignement moderne : classe de quatrième
  • enseignement moderne : classe de troisième
  • enseignement secondaire moderne : classe de cinquième
  • enseignement secondaire moderne : classe de sixième

15e année : 1895 (sauf mention contraire)[modifier | modifier le code]

  • 1re année de latin
  • 2e année de latin
  • classe de cinquième 1896
  • classe de français : cours moyen 1re année
  • classe de français : cours moyen 2e année
  • classe de français : cours supérieur 1re année
  • classe de quatrième
  • classe de seconde 1896
  • classe de sixième
  • classe de troisième 1896
  • enseignement moderne : classe de quatrième
  • enseignement moderne : classe de troisième
  • enseignement secondaire moderne : classe de cinquième
  • enseignement secondaire moderne : classe de sixième

18e année : 1898[modifier | modifier le code]

  • 1re année de latin
  • classe de cinquième
  • classe de dixième
  • classe de huitième sans latin
  • classe de neuvième
  • classe de quatrième
  • classe de seconde
  • classe de septième sans latin
  • classe de sixième
  • classe de troisième
  • cours moyen 1re année
  • cours moyen 2e année
  • cours supérieur 1re année
  • enseignement moderne, classe de cinquième
  • enseignement moderne, classe de quatrième
  • enseignement moderne, classe de sixième

19e année : 1899[modifier | modifier le code]

  • 1re année de latin
  • 2e année de latin
  • classe de cinquième
  • classe de dixième
  • classe de huitième sans latin
  • classe de neuvième
  • classe de quatrième
  • classe de seconde
  • classe de septième sans latin
  • classe de sixième
  • classe de troisième
  • enseignement moderne, classe de cinquième
  • enseignement moderne, classe de quatrième
  • enseignement moderne, classe de sixième
  • enseignement moderne, classe de troisième
  • enseignement secondaire des jeunes filles, 1re année
  • enseignement secondaire des jeunes filles, 2e année
  • enseignement secondaire des jeunes filles, 3e année
  • enseignement secondaire des jeunes filles, 4e année

Latin[modifier | modifier le code]

C’est la partie la plus petite du travail éditorial de l’abbé Ragon, bien qu’aussi la plus précoce.

  • 1884 : Lucrèce, De Rerum natura libri sex. Extraits
  • 1887 : Cicéron, Oratio pro Archia poeta
  • 1893 : Cent vingt versions latines données aux examens du baccalauréat ès lettres
    • Poussielgue : 2e éd., 1896 ; 3e éd., 1900 ; 4e éd., 1903 ; 1905 (Traductions, 2e éd. revue et corrigée, 1901)
    • De Gigord : 5e éd., 1912 ; 6e éd., 1916 ; 7e éd., 1921 ; 8e éd., 1924 ;
  • 1894 : Notions d’accentuation latine
  • 1896 : Grammaire latine à l’usage des classes (9e édition revue et corrigée, 1907 ; 15e éd., 1919 ; 17e éd., 1920 ; 18e éd., 1922 ; 19e éd., 1924 ; 27e éd., 1951 ; traduite : Grammatica latina, curso medio, Rio de Janeiro, Azevéedo, 1930)
  • 1897 : Premiers exercices latins, versions et thèmes faciles sur la première partie de la Grammaire, avec un double lexique (13e éd., 1920 ; 14e éd., 1922 ; 15e éd., 1924 ; Livre du maître, 1897 ; traduction : Primeiros exercicios de latim, Rio de Janeiro, Azevéedo, 1931)
  • 1897 : Lucrèce, De la Nature, Ve livre, texte latin, avec une introduction et un commentaire
  • 1898 : Exercices latins sur la syntaxe, avec un lexique
  • 1903 : avec l’abbé Émile Perrin, Cornelius Nepos, Cornelii Nepotis vitae, texte latin avec une notice, un commentaire et une carte (10e éd., de Gigord, 1923)
  • 1903 : Jean Heuzet, Selectæ a profanis scriptoribus historiæ, texte annoté par M. Appert, 4e éd. par l’abbé Ragon

Grec[modifier | modifier le code]

Voici la part la plus prolifique et la plus durable des publications dues à l’abbé Ragon.

  • 1886 : Lucien de Samosate, Le Songe, ou le Coq
  • 1887 : Saint Jean Chrysostome, Homélie sur le retour de l’évêque Flavien
  • 1889 : Premiers exercices grecs, versions et thèmes faciles sur la première partie de la Grammaire, avec un double lexique
    • Livre de l’élève (2e éd., 1891 ; 3e éd., 1892 ; 4e éd., 1892 ; 11e éd., 1896 ; 12e éd., 1898 ; 14e éd., 1899 ; 15e éd., 1902 ; 22e éd., 1919 ; 24e éd., 1921 ; 34e éd., 1951)
    • Livre du maître (1890 ; 2e éd., 1894 ; 3e éd., 1899)
  • 1890 : Démosthène, Sept Philippiques (Philippiques, Olynthiennes et discours sur la Chersonèse)
  • 1892 : Tableau des verbes irréguliers de la langue attique (2e éd., 1893 ; 3e éd., 1895 ; 5e éd., 1895 ; 6e éd. ; 8e éd., 1901 ; 21e éd., de Gigord, 1934 ; 27e éd., 1946 ; 29e éd., 1951 ; 31e éd., 1956)
  • 1892 : Thèmes grecs sur la syntaxe, avec une petite stylistique, des exercices récapitulatifs, un tableau des verbes irréguliers et un lexique

Livre de l’élève (2e éd., 1892 ; 6e éd., 1896 ; 11e éd., 1900 ; 19e éd., de Gigord, 1923 ; 27e éd., de Gigord, 1951) Livre du maître (2e éd., 1896 ; 3e éd., 1902 ; 4e éd., 1909 ; 5e éd., 1918 ; 10e éd., 1951)

  • 1892 : avec l’abbé Bousquet, Sophocle, Œdipe à Colone, éd. classique (2e éd., 1896 ; 4e éd., 1903 ; 5e éd., 1908)
  • 1892 : Abbé Quentier, Euripide, Alceste, texte grec publié avec notes en français, 2e éd. revue et corrigée par l’abbé Ragon
  • 1893 : Chrestomathie grecque, contenant tous les mots usuels de la prose classique
    • Poussielgue : 4e éd., 1897 ; 6e éd., 1900
    • De Gigord : 1913 ; 3e éd., 1918 ; 13e éd., 1920 ; 14e éd., 1921 ; 1924 ; 21e éd., 1949
  • 1893 : Nouveau recueil de fables d’Ésope, corrigées dans le texte, graduées et annotées, avec un lexique (Traduction, 1894)
  • 1893 : Plutarque, Vie de Jules César
  • 1894 : Cahier de conjugaisons grecques (2e éd., 1897)
  • 1894 : Cahier de déclinaisons grecques
  • 1894 : Xénophon, Mémorables, livre I (2e éd., 1902)
  • 1896 : De la Prononciation du grec
  • 1898 : Hérondas, Le Maître d’école. Le Sacrifice à Esculape. Texte grec, avec introduction et commentaire (Traduction française, 1898)
  • 1899 : Xénophon, La Cyropédie, livre II
  • 1899 : Lucien de Samosate, Choix de dialogues des morts, texte grec, avec des notes et un lexique (traduction française avec une introduction et des notes, 1899)
  • 1900 : Saint Jean Chrysostome, Éloge des saints martyrs et Homélie après le tremblement de terre, texte revu et annoté
  • 1900 : Homère, Petite Odyssée, chants et épisodes choisis, avec une introduction, des notes et un vocabulaire
  • 1903 : Deux cents Versions grecques pour la seconde et la rhétorique, textes revus et annotés

Homère, Iliade[modifier | modifier le code]

  • 1889 ; 8e éd., 1915 ; 9e éd., 1922 ; 10e éd., 1925 : chant I ;
  • 1892 ; 8e éd., 1913 : chant VI ;
  • 1897, chant IX. Éd. scolaire ;
  • 1900 : chant XVIII. Éd. scolaire ;
  • 1896 ; 1902, 2e éd. ; 1911, 4e éd., de Gigord : chant XXII. Éd. scolaire.

Homère, Odyssée[modifier | modifier le code]

  • 1900 : chant I. Éd. scolaire ;
  • 1896 : chant VI. Éd. scolaire ;
  • 1895 ; 1910, 2e éd., de Gigord : chant XI. Éd. scolaire ;
  • 1896 : chant XXII. Éd. scolaire

Grammaire grecque[modifier | modifier le code]

  • 1889 : Grammaire grecque, à l’usage des classes, in-8° (215 x 140), VIII-246 p. (2e éd., 1891 ; 3e éd., 1892 ; 4e éd., 1892 ; 8e éd., 1894 ; 10e éd., 1895 ; 12e éd., 1897 ; 14e éd., 1899 ; 15e éd., 1902)
  • 1891 : Grammaire grecque, avec syntaxe abrégée, in-8°, 216 p. (2e éd., 1894 ; 4e éd., 1896)
  • 1896 : Précis de grammaire grecque, in-18 (185 x 115), 200 p.* Poussielgue : 1896 ; 2e éd., 1900 ; 3e éd., 1904* De Gigord : 4e éd., 1910 ; 5e éd., 1914 ; 6e éd., 1917 ; 7e éd., 1921 ; 8e éd., 1924 ; 16e éd., 1951
  • 1929 : Grammaire complète de la langue grecque, à l’usage des enseignements secondaire et supérieur. Édition refondue et complétée de la Grammaire grecque à l’usage des classes, augmentée de notions de quantité et de métrique par Émile Renauld, de Gigord, in-8° (215 x 135), VIII-528 p. (35e éd., 1947, in-8°, 215 x 140, VIII-246 p. ; 39e éd., 1951).
  • 1952 : Grammaire grecque entièrement refondue par Alphonse Dain, Jules-Albert de Foucault et Pierre Poulain, in-8° (210), VI-264 p., cart. ill., cart. errata. (en fait la 40e édition !)
    • De Gigord, 1952 ; 2e éd., 1953 ; 4e éd., 1956, in-8° (210), VI-282 p., cart. en coul. ; 5e éd., 1957 ; 13e éd. revue, « Collection A. Dain. Nouvelle collection de grec », 1973 ; 14e éd., 1976 ; 1986 ; 1992)
    • Nathan, 2005 (fac-sim. de l’éd. de Gigord, 1952)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Camille Roy, « L’Abbé Ragon », Bulletin du Parler français au Canada, vol. 6, n° 10, 1908, pp. 368-373
  2. Dom Gregory Sunol, Gregorian Chant According to the Solesmes Method, 2003, p. 197
  3. « Les Noces d’argent de l’Alliance des maisons d’éducation chrétienne. Rapport lu, le 27 août 1896, à la séance de clôture du congrès pédagogique, par l’abbé Ragon » dans Paul Lahargou, Extrait du compte rendu de la 19e assemblée générale de l’Alliance des maisons d’éducation chrétienne, Poussielgue, 1897
  4. Mémoires de la Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, 1908, p. 62
  5. Revue de l’Institut catholique de Paris, 1908, p. 174

Sources[modifier | modifier le code]

  • Catalogue de la BnF.
  • Revue de l'Institut catholique de Paris.
  • Revue des études grecques.