Cunard Adventurer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cunard, Triton et Coral.

Cunard Adventurer

Autres noms Sunward II (1977-1991)
Triton (1991-2005)
Coral (2005-2013)
Cora (2013-2014)
Type Navire de croisière
Histoire
Chantier naval Rotterdamsche Droogdok Maatschappij, à Rotterdam (Pays-Bas)
Lancement
Statut Détruit en 2014 à Alang[1]
Caractéristiques techniques
Longueur 148,1 m
Maître-bau 21,5 m
Tirant d'eau 5,9 m
Tonnage 14 151 t
Propulsion Quatre moteurs Diesel Stork-Werkspoor (12 cylindres)
Vitesse 21,5 nœuds
Caractéristiques commerciales
Capacité 806 passagers
Carrière
Armateur Cunard Line (1971-1977)
Norwegian Cruise Line (1977-1991)
Epirotiki Lines (1991-2005)
Louis Cruise Lines (en) (2005-2013)
Pavillon Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (1971-1977)
Drapeau de la Norvège Norvège (1977-1987)
Drapeau des Bahamas Bahamas (1987-1991)
Drapeau de la Grèce Grèce (1991-2005)
Drapeau de Chypre Chypre (2005-2013)
Drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès Saint-Christophe-et-Niévès (2013-2014)
Port d'attache Southampton (1971-1977)
Oslo (1977-1987)
Nassau (1987-1991)
Le Pirée (1991-2005)
Limassol (2005-2013)
Basseterre (2013-2014)
IMO 7046936

Le Cunard Adventurer est un navire de croisière construit en 1972 par les chantiers Rotterdamsche Droogdok Maatschappij de Rotterdam pour la compagnie Cunard Line. Après avoir porté différents noms, il est détruit à Alang en 2014[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Cunard Adventurer est un navire de croisière construit en 1972 par les chantiers Rotterdamsche Droogdok Maatschappij de Rotterdam pour la compagnie Cunard Line. Il est lancé le et quitte Southampton le jour de son inauguration, le , pour San Juan d'où il effectue des croisières. Le , il heurte le Carla C. dans le port de San Juan. L’année suivante, il est vendu à la Norwegian Cruise Line qui le rebaptise Sunward II. Il est rénové aux chantiers Lloyd Werft de Bremerhaven et perd sa cheminée simple au profit de deux cheminées. Il est remis en service en . En 1987, il passe sous pavillon bahaméen.

En 1991, il est vendu à Epirotiki Lines et devient le Triton puis navigue pour la Royal Olympic Cruises après la fusion de l’Epirotiki Lines avec Sun Line en 1995. Le , un incendie dans la salle des machines pendant une escale à Kamiros nécessite son évacuation. Il est réparé au Pirée et remis en service. En 2005, lorsque la compagnie fait faillite, il est vendu aux enchères et acquis le par la Louis Cruise Lines (en) qui le renomme Coral. Désarmé en 2011, il est vendu à la casse en 2013 et détruit à Alang en 2014 sous le nom de Cora[1].

Navire jumeau[modifier | modifier le code]

Il a un navire jumeau, le Cunard Ambassador, qui a été détruit en 1984 à Kaohsiung.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]