VTT cross-country

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cross-country (cyclisme))
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou une de ses sections doit être recyclé. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.

Un rider de cross-country sur un sentier dans l'Utah.
La ligne de départ au championnat du monde 2009.

Le cross-country, aussi appelé XC pour X-Country, le X ayant la forme d'une croix nommée « cross » en anglais) est la pratique du VTT sur tous les terrains sur des circuits assez courts (entre 2 et 10 km) avec de nombreuses côtes et des descentes rapides avec peu de récupération, ce qui donne lieu à des courses très intenses. C'est la discipline du VTT la plus répandue et la seule présente aux Jeux olympiques (depuis 1996)[1].

Lieux de pratique[modifier | modifier le code]

Le cross country est une activité sportive où le but est d’arriver à un endroit déterminé à l’aide d’un vélo le plus rapidement possible, passant par des ascensions dures et des descentes techniques. Le danger de tomber n’est pas trop élevé mais la fatigue est intense. Selon la route qu’on réalise, cela peut donc être un sport récréatif ou un sport de compétition.

Le x-country peut-être pratiqué tout au long de l'année, par n'importe quel temps.

Matériel[modifier | modifier le code]

Le x-country est le plus souvent pratiqué avec un VTT semi-rigide (c’est-à-dire un vélo avec une fourche télescopique et sans suspension à l'arrière) car l'amortisseur absorbe une quantité importante de l'effort de traction lors du pédalage (phénomène appelé « pompage »). Les VTT tout-suspendu sont donc traditionnellement réservés à des pratiquants recherchant plus de confort au détriment de la performance au pédalage. Toutefois, l'utilisation d'un VTT tout-suspendu se démocratise aujourd'hui en compétition car le gain d'adhérence et donc de motricité que procure la suspension arrière peut compenser cette perte.

Le matériel utilisé en XC est caractérisé par une faible masse parfois au détriment de la fiabilité pour avoir le plus de rendement possible sans aucune concession au confort, la plupart des cadres et accessoires sont en carbone ou en aluminium.

La protection obligatoire en compétition se limite à un casque (non intégral) mais les gants sont fortement conseillés.

Vélos et équipements[modifier | modifier le code]

Le sud-africain Burry Stander vainqueur sur un Specialized tout-suspendu..

Les vélos de cross-country sont les plus légers des vélos de montagne. Ils disposent généralement de fourches et de suspension à l'avant et ont parfois la suspension à l'arrière. Aussi bien à l'avant qu'à l'arrière, la plupart des vélos de XC ont pour la plupart des suspensions, bien que certains coureurs préfèrent les vélos dotés des meilleurs technologies. Généralement,la géométrie des cadres fait que le coureur est positionné plus haut par rapport à une position sur un vélo de route, mais beaucoup moins que sur un vélo de descente.

Les casques de vélos sont souvent utilisés pour le cross-country[2]. Cependant, les coureurs XC portent rarement des casques intégraux et ne portent pas sur la totalité du corps « l'armure » employée par ceux qui font du vélo de descente. Les cyclistes de cross-country sont plus sujets aux blessures que les cyclistes sur route. Toutefois, les blessures subies par les coureurs XC ne sont généralement pas aussi grave. [3]

Taille des roues[modifier | modifier le code]

Piste utilisée lors des Championnats du Monde UCI 2009.

En cross-country, les roues traditionnelles de 26 pouces ont été délaissés à partir de 2012[réf. nécessaire]. Il y a deux autres tailles de roues remplaçantes:

  • 27,5 pouces (ou 650b). Roues de 584 mm de diamètre et d'environ 27,5" avec un pneu monté.
  • 29 pouces. Roues de diamètre équivalents au format 700c route, mais plus larges, équivalent à 29" avec pneus montés.

Courses[modifier | modifier le code]

Un vtt de cross-country.

Bien que moins médiatisée que la descente du vélo car plus difficile à diffuser, il recueille les plus hauts niveaux de la participation à la fois récréative et compétitive. Le cross-country souligne l'endurance par rapport à la prouesse technique, et les courses varient de 30 minutes à 24 heures selon la longueur du parcours. En outre, de nombreuses courses de vélo de montagne sont divisées en étapes de manière à être étalées sur plusieurs jours. Les courses peuvent se dérouler sous forme de course à tour ou alors de boucle en boucle. Les courtes pistes de cross-country se composent de nombreux tours afin d'être le plus apprécié par les spectateurs.

Contrairement aux courses de descente, sous la forme de course chronométrée , les courses en cross-country s'organisent traditionnellement en départ de masse ou un départ alterné, où les coureurs sont libérés dans plusieurs grands groupes en fonction de l'âge et du sexe. Les courses avec un grand nombre de participants utilisent parfois le système de départ roulant comme en course automobile lors des 24h du Mans.

La ligne de départ pour la course homme des moins de 23 ans aux Championnats du Monde UCI 2009.

Globalement, le championnat XC est régie par l'Union cycliste internationale. Aux États-Unis, il est sous la responsabilité de l'USACMTB, une division de USA Cycling. Au Royaume-Uni, le British Cycling est l'organe directeur.

Disciplines[modifier | modifier le code]

Cross-Country par élimination (XCE)[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une course où la dernière personne (ou les deux dernières personnes) qui passent la ligne d'arrivée sont éliminées. Ce format est créé en 2010, et prend aussi le nom Cross-country eliminator.

Cross-country olympique (XCO)[modifier | modifier le code]

La course olympique est réalisée sur un court circuit. Il s'agit de la seule discipline inscrites aux Jeux Olympiques et de grandes compétences en vélo de montagne sont requises.

Cross-Country marathon (XCM)[modifier | modifier le code]

Les itinéraires varient habituellement entre 65 et 100 km. Ces dernières années, le succès de ce type de course s'explique par l'ouverture des courses au grand public. Le fait de simplement terminer la course est une réussite pour certaines personnes.

Champions de cross-country[modifier | modifier le code]

Le XC a vu éclore de très grands champions comme Miguel Martinez, Cadel Evans, Peter Sagan, Christophe Dupouey, Julien Absalon, Jose Antonio Hermida, Nino Schurter, Florian Vogel, Christoph Sauser, Jaroslav Kulhavý, ou encore Burry Stander tandis que chez les femmes Gunn-Rita Dahle, Margarita Fullana, Marie-Hélène Prémont, Elisabeth Osl, Sabine Spitz, Julie Bresset, Maja Włoszczowska, Irina Kalentieva et Pauline Ferrand-Prévot constituent les références actuelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://gorp.away.com/gorp/activity/biking/expert/olympic.htm VTT aux Jeux Olympiques
  2. Attewell RG, Glase K, McFadden M, « Bicycle helmet efficacy: a meta-analysis », Accid Anal Prev, vol. 33, no 3,‎ , p. 345–52 (PMID 11235796, DOI 10.1016/S0001-4575(00)00048-8, lire en ligne)
  3. Chow TK, Bracker MD, Patrick K, « Acute injuries from mountain biking », West. J. Med., vol. 159, no 2,‎ , p. 145–8 (PMID 8212679, PMCID 1022220)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :