Vélo tout chemin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le vélo tout chemin (abrégé par le sigle VTC), aussi appelé vélo de trekking est un type de vélo à but utilitaire ou de loisir, qui combine des caractéristiques du vélo de ville et du vélo tout terrain. Un VTC est destiné à être utilisé dans des environnements différents, pour un usage routier, urbain, et est apte à rouler sur des chemins et sentiers peu accidentés.

Conception[modifier | modifier le code]

En général, le VTC est équipé d'un cadre rigide, d'une tige de selle suspendue, d'une fourche télescopique avant à faible débattement et de roues d'un diamètre de 700 mm avec des pneus qui sont plus fins que sur un VTT et sans crampons. L'équipement d'un VTC peut être complété avec un porte-bagages, un éclairage et des garde-boue.

Il existe, comme pour les vélos de ville et tout terrains, des versions avec assistance par moteur électrique placé généralement dans le moyeu arrière (VTCAE).

Différences entre VTC et gravel[modifier | modifier le code]

On trouve, depuis 2016, des vélos toute route dits gravel. La configuration du "gravel bike" offre une position du corps plus inclinée que le VTC, sur lequel la position du cycliste est quasiment similaire à celle du vélo de ville. Le gravel a un poids plus léger ce qui garantit un meilleur dynamisme. La plupart des vélos gravel sont équipés de cintre ou de guidon nettement courbé, contrairement aux VTC et VTT. De plus, les gravels sont dotés d'un équipement minimal (pas de garde-boue, d'éclairage...)[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :