Ultracyclisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'ultracyclisme est une spécialité du cyclisme proposant des épreuves de très longues distances (plusieurs centaines, voire milliers, de kilomètres). Dans le domaine du cyclisme longue distance, l'ultracyclisme a la particularité d'être axé sur la compétition et le classement final (à l'inverse des brevets Audax et autres randonnées). Les courses d'utracyclisme peuvent se dérouler sur des routes, des circuits automobiles, ou des parcours tout-terrain. Elles sont souvent ouvertes, en plus des coureurs individuels, aux équipes de deux, quatre, ou huit coureurs en relais.

L'épreuve emblématique de l'ultracyclisme est la Race Across AMerica (RAAM), qui traverse tous les ans les États-Unis d'ouest en est. En Europe, depuis 2013, la TransContinental Race (TCR) propose la traversée du continent, au départ du Royaume-Uni (ou de Belgique) jusqu'en Turquie. Depuis 2018[1], le premier championnat d'ultracyclisme sans assistance externe, BikingMan, propose de traverser le Sultanat d'Oman, le Tour de Corse, la Cordillère des Andes péruvienne et le Tour de Taïwan. En 2019, deux nouveaux pays ont rejoint le championnat: le Laos[2] et le Portugal.

Règles principales[modifier | modifier le code]

Les épreuves routières ont lieu sur des routes ouvertes à la circulation, les coureurs sont donc tenus sous peine de pénalités d'observer le code de la route. L'organisateur peut imposer la présence d'une voiture de soutien, pour assurer ravitaillement et sécurité (RAAM), ou au contraire interdire toute aide extérieure (TCR). Certaines courses proposent les deux catégories en parallèle. Les épreuves en circuit s'effectuent sur des durées de 24, 12 ou 6 heures, souvent organisées dans le même week-end de course.

Comme en contre-la-montre, les coureurs n'ont pas le droit de rouler en peloton, et doivent maintenir une distance de 100 m entre eux. Une tolérance du règlement autorise de rouler côte à côté dans la limite de 15 minutes par jour.

L'organisme de référence au niveau mondial est l'Ultra Marathon Cycling Association (UMCA), qui organise une Coupe du Monde des courses sur route, ainsi que des 6, 12 et 24 heures sur circuit. L'UMCA enregistre également des records de distance en 12 ou 24 heures, des records de temps sur 1000 km ou autres longues distances, des records de ville à ville, ainsi que depuis 2014 le record du plus grand kilométrage annuel[3].

Courses[modifier | modifier le code]

La liste des épreuves qualificatives pour la RAAM[4], ainsi que le calendrier de l'UMCA[5], présentent un bon panorama des principales courses d'ultracyclisme dans le monde.

France[modifier | modifier le code]

  • La Baroudeuse Unpaved Race : Depuis 2016, 80% sur pistes et 20% de petites routes, l’épreuve se décline en 3 distances : 1150K, 650K et enfin une épreuve de 317K. Boucle à travers le Verdon, le Parc National du Mercantour, le Parc National des Ecrins, les Baronnies Provençales, le Mont Ventoux.
  • La Baroudeuse Road Race : Depuis 2017, sur route, le parcours se décline en 3 distances : Une épreuve de 2700K qui traverse la chaines des Alpes dans son intégralité : la Trans-Alpes (Slovénie Autriche Italie Suisse France) et deux distances 400K et 800K entre France et Italie sur les traces de la Mythique Route des Grandes Alpes;
  • BikingMan Corsica : un parcours de 700km faisant le tour de l'île en passant par l'ensemble des cols célèbres du Parc Naturel Régional. Il s'agit d'une course inscrite dans le championnat BikingMan depuis 2018[6]
  • Race Across France : Un parcours de 2500 km du sud au nord du pays en passant par le Mont Ventoux
  • Raid Extrême Vosgien : au départ de Luxeuil, une boucle à travers les montées les plus célèbres des Vosges
  • Raid Provence Extreme : un parcours de 580 km, avec le Mont Ventoux et la montagne de Lure en points d'orgue
  • 24 heures du Mans vélo : organisé depuis 2009, elles ont rassemblé plus de 4000 cyclistes en 2015
  • 24 heures du Castellet : première édition en 2015, sur le circuit Paul Ricard
  • Tour du Mont Blanc : à la frontière entre une cyclosportive longue et l'ultracyclisme, le tour du massif du Mont Blanc en passant par la France, l'Italie et la Suisse

Italie[modifier | modifier le code]

Les trois premières épreuves de la liste constituent l'Ultracycling Italian Championship

Europe[modifier | modifier le code]

  • Race Across The Alps (RATA) (Autriche) : une boucle de 530 km passant par les cols les plus impressionnants des Alpes : Stelvio, Bernina, Gavia, Mortirolo, ...
  • Race Around Austria (Autriche) : parcours de 2200 km le long de toutes les frontières autrichiennes, avec passage par la Grossglockner Hochalpenstrasse
  • Tortour (Suisse) : 1000 km en Suisse, au départ de Schaffhouse
  • Swiss Cycling Marathon (Suisse) : une boucle dans le nord de la Suisse
  • Race Around Slovenia (Slovénie) : le tour de la Slovénie fêtera ses 10 ans en 2016
  • Race Across Germany (Allemagne) : la course allemande qualificative pour la RAAM
  • Race Around Ireland (Irlande) : le tour de l'Irlande au plus près des côtes
  • 24 h Cyclotour Calafat (Espagne) : course de 24 heures sur le circuit de Calafat (es)
  • WOW Cyclothon (Islande) : 1358 km sur la route circulaire en Islande

Inde[modifier | modifier le code]

Les épreuves qualificatives pour la RAAM en Inde :

  • Dehli Shimla Delight
  • The Deccan Cliffhanger
  • Ultra Bob : Bangalore - Ooty - Bangalore

Amérique du Sud[modifier | modifier le code]

Épreuve qualificative au championnat BikingMan:

  • L'IncaDivide (Pérou): course de 1800 km au coeur des Andes péruviennes avec des cols parmi les plus hauts de la planète (4736m avec le col de Punta Olimpica)[7]

Asie[modifier | modifier le code]

Épreuve qualificative au championnat BikingMan:

  • BikingMan Taiwan (Taïwan): course de 1150 km au coeur des montagnes de Taïwan avec l'un des cols les plus longs du monde (le col de Taroko)

Moyen-Orient[modifier | modifier le code]

Épreuve qualificative au championnat BikingMan:

  • BikingMan Oman (Sultanat d'Oman): course de 1000 km qui traverse les Monts Hajar et le célèbre grand canyon du Moyen-Orient (le Jebel Shams), le désert de Ach Charqiya et longe la mer d'Arabie[8]

Transcontinental Race (TCR)[modifier | modifier le code]

A mi-chemin entre l'ultracyclisme (axée sur le classement, interdiction aux coureurs de rouler ensemble, ...) et la randonnée (interdiction de toute aide extérieure), la Transcontinental Race connaît depuis sa création en 2013 un succès foudroyant : 24 inscrits en 2013, 88 en 2014, 175 en 2015. Pour 2016 , 500 coureurs se sont inscrits pour 300 places autorisées par l'organisateur[9],[10].

Le principe est de rallier le départ (Londres, puis la Belgique) à l'arrivée (Istanbul jusqu'en 2015, Gallipoli en 2016), en passant par un nombre réduit de points de contrôle (en général trois ou quatre contrôles intermédiaires entre le départ et l'arrivée), le choix du parcours entre chaque point de contrôle étant laissé à la libre disposition de chaque coureur.

En 2016, le format de la TCR commence à faire des petits : HardCro en Croatie, Extreme Ride Bike 11 en France, ...

BikingMan[modifier | modifier le code]

La 1ère série de courses sans assistance avec parcours imposé et classement voit le jour. Fondé par Axel Carion en 2016, le BikingMan propose un format de courses sans assistance avec parcours imposé sur 4 pays (Oman, France, Pérou et Taïwan) en 2018 puis 6 pays en 2019 (Oman, France, Laos, Pérou, Portugal et Taïwan)[11]. La série rassemble des sportifs aux profils très variés (ultracyclistes, triathletes, coureurs, nageurs), sur les conditions climatiques et topographiques les plus délicates de la planète. A mi-chemin entre l'ultracyclisme et les courses d'exploration, 230 athlètes se sont inscrits en 2018 sur le championnat BikingMan[12] et 350 sont sur la ligne de départ en 2019.

Chaque athlète qui participe à une épreuve BikingMan dispose d'une carte de survie l'aidant pour sa navigation et son itinéraire ainsi que d'un traceur GPS muni d'une fonction de sécurité SOS.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Charles Monti, « Le BikingMan Corsica après Oman et avant le Pérou et Taïwan ! », Corse Net Infos,‎ (lire en ligne, consulté le 28 septembre 2018)
  2. (en) « Bikingman Laos - Cycling stories by renowned photographers from around the globe, selected by Soigneur Cycling Journal », sur Exposure (consulté le 12 septembre 2019)
  3. « Ultracycling: Endurance Cycling Records », sur ultracycling.com (consulté le 5 décembre 2015)
  4. « RAAM Qualifying Races », sur www.raceacrossamerica.org (consulté le 5 décembre 2015)
  5. « Ultracycling: Endurance Cycling Bicycle Race Schedule » [archive du ], sur ultracycling.com (consulté le 5 décembre 2015)
  6. Widermag, « Ultra Biking Man Corsica le 29 avril », sur Wider, le magazine outdoor : accueil (consulté le 12 septembre 2019)
  7. « Ultracyclisme - l'inca divide une course de 1650km au Pérou » (consulté le 12 septembre 2019)
  8. « Biking Man Oman#2 », (consulté le 12 septembre 2019)
  9. « Transcontinental Race Blog », sur reportage.transcontinental.cc (consulté le 6 décembre 2015)
  10. « Groupe facebook Transcontinental Race », sur Facebook (consulté le 6 décembre 2015)
  11. « BikingMan 2019, 6 épreuves ultra distance, ITW du boss – VeloChannel.com » (consulté le 12 septembre 2019)
  12. (en) « Sur la Corse Raide - Neufdixieme - Photo-journalisme et studio photographique », sur Exposure (consulté le 28 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]