Gillian Galan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galan.
Gillian Galan
Portrait en buste de profil de Gillian Galan
Fiche d'identité
Naissance (25 ans)[1]
à Montauban (France)
Taille 1,93 m (6 4)[1]
Position troisième ligne centre[1]
Carrière en junior
Période Équipe  
1999-2007
2007-2011
US Montauban[1]
Stade toulousain
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2011- Stade toulousain[1] 118 (80)[2]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2011
2013
Drapeau : France France -20
Drapeau : France France
4 (0)
0 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 19 mars 2017.

Gillian Galan, né le à Montauban, est un joueur français de rugby à XV qui évolue au poste de troisième ligne centre[1] au Stade toulousain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gillian Galan commence à jouer au football avant de se tourner vers le rugby à XV à l'âge de 8 ans à l'école de Montauban[3]. Il y reste 8 ans et est sélectionné avec l'équipe de France des moins de 18 ans avec qui il remporte le titre de champion d'Europe en battant l'Angleterre 20 à 19 en finale[3]. Il rejoint ensuite le centre de formation du Stade toulousain à 16 ans[3]. Il gravit alors toutes les marches avant d'être intégré à l'équipe Espoir du club lors de la saison 2007-2008. Il dispute son premier match de Top 14 avec le Stade toulousain lors de la saison 2010-2011 contre le RC Toulon[4]. Il profite de l'absence des internationaux du Stade toulousain en troisième ligne (Thierry Dusautoir et Louis Picamoles étant partis en Nouvelle-Zélande pour la coupe du monde 2011, pour gagner du temps de jeu. En effet, lors de la première journée de la saison 2011-2012, il est titulaire pour la première fois alors qu'il n'est encore que stagiaire[5] ; il est élu homme du match malgré la défaite contre l'Aviron bayonnais[6],[7]. Lors de cette saison, il fait ses premières apparitions en Coupe d'Europe en disputant trois rencontres face à Gloucester, le Connacht et Edimboug. Dès sa deuxième saison chez les professionnels, il joue 19 matchs de Top 14[8].

Gillian Galan charge face aux défenseurs du Racing Metro 92, au cours de la saison 2011-2012

Entré à 3 minutes du terme de la rencontre, il inscrit son premier essai lors d'un match face au Racing Metro 92, le 28 janvier 2012 (19-13), au Stade de France[9].

La saison suivante, il dispute dix-sept rencontres de Top 14 et une rencontre de Coupe d'Europe, face à Perpignan.

Lors de la saison 2013-2014, Il enchaîne les matchs et devient un élément important de l'effectif toulousain. Ses bonnes prestations sont remarquées par Philippe Saint-André, sélectionneur du XV France, qui le sélectionne dans la liste cachée pour la tournée en Nouvelle Zélande en fin d'année 2013[10].

Ses quelques blessures au cours de la saison 2014-2015[11] ne l'empêchent pas de participer à 14 matchs de Top 14, deux de coupe d'Europe et de faire partie la liste de 74 joueurs suivis par le staff du XV de France pour la Coupe du Monde 2015[12]. Il est titulaire lors de la demi-finale du championnat, perdue face à Clermont (14-18)[13], signe de la confiance que lui accorde Guy Novès, son manager.

L'arrivée d'Ugo Mola à la tête du Stade toulousain et l'absence de Thierry Dusautoir et de Louis Picamoles, due à nouveau à la coupe du monde 2015, ne freine pas la dynamique du jeune numéro 8 qui prend part aux premiers matchs du championnat.

En mai 2017, il est sélectionné dans le groupe des Barbarians par Vern Cotter pour affronter l'Angleterre, le 28 mai à Twickenham puis l'Ulster à Belfast le 1er juin[14]. Remplaçant lors du premier match, les Baa-Baas Britanniques s'inclinent finalement 28 à 14 face aux Anglais[15]. Il n'est pas sur la feuille de match pour la victoire des Baa-Baas 43 à 28 en Irlande[16].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Départ petit côté de Galan pour faire une « 89 » avec Doussain.

Philippe Lauga, journaliste à La Dépêche du Midi, liste ses qualités : « des pénétrations, des « 89 » jouées dans le bon tempo, de la bouteille, de la puissance, des mains pour bonifier des ballons moyens, de la présence défensive. Et de l'appétit[7] ! ».

Pour Galan lui-même, « [il est] plutôt dense, c'est une de [ses] qualités premières. Après, [il a] beaucoup de défauts. Il [lui] manque beaucoup de replacement, beaucoup de courses et un peu plus de volume de jeu[7]. »

Anecdote[modifier | modifier le code]

Gillian Galan avec son caleçon aux couleurs du Stade français.

Il porte les jours de match un caleçon aux couleurs du Stade français, offert par son oncle[17].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion de France 2011
  • Champion de France (2) 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Gillian Galan », sur stadetoulousain.fr, Stade toulousain
  2. « Galan Gillian », sur www.itsrugby.fr (consulté le 26 avril 2014)
  3. a, b et c R.-C.B, « Gillian Galan… Bon sang ne saurait mentir », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 27 août 2011)
  4. Philippe Lauga, « Top 14. Stade Toulousain : et soudain le trou d'air fatal… », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 27 août 2011).
  5. Nicolas Stival, « Gillian Galan, trop puissant », sur 20minutes.fr, 20 minutes, .
  6. Philippe Lauga, « Le Stade Toulousain n'est pas bredouille », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 27 août 2011).
  7. a, b et c Philippe Lauga, « Stade Toulousain : Galan, G comme grand », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 30 août 2011).
  8. « La fiche de GILLIAN Galan. Rugby - L'Equipe.fr », sur www.lequipe.fr (consulté le 11 septembre 2015).
  9. « Héros de la victoire contre le Racing, le jeune Toulousain Gillian Galan savoure », sur www.rugby365.fr (consulté le 11 septembre 2015).
  10. La-Croix.com, « Rugby: Le XV de France rassemblé, six joueurs touchés », sur La Croix (consulté le 13 juin 2016).
  11. « Rugby, Stade toulousain : Galan ne rejouera pas avant 2015 » (consulté le 11 septembre 2015)
  12. « PSA ouvre les frontières du XV de France », sur sport.fr (consulté le 13 juin 2016).
  13. « EN DIRECT / LIVE. ASM Clermont - Toulouse - Top 14 - 6 juin 2015 » (consulté le 11 septembre 2015).
  14. Maxime Brossard, « 4 Français dans le groupe des Barbarians pour affronter l'Angleterre », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 23 mai 2017).
  15. (en) « England - Barbarians », sur www.skysports.com, Sky Sports, (consulté le 28 mai 2017).
  16. (en) « Ulster - Barbarians », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le 1er juin 2017).
  17. « Programme du match officiel, Stade toulousain vs SU Agen », Stade toulousain,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :