Christophe Soglo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christophe Soglo
Christophe Soglo.svg
Fonctions
Président de la République du Dahomey
-
Président de la République du Dahomey
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Armes
Grade militaire
Conflit
Coat of arms of Benin.svg
Présidents de la République du Bénin

Christophe Soglo, né le à Abomey et mort le , est un militaire et homme d’État béninois.

Soglo sert dans l'armée française pendant la Seconde Guerre mondiale mais aussi en Indochine et en Algérie[1].

A l'indépendance de la République du Dahomey en 1960, il regagne son pays et devient conseiller d’Hubert Maga, premier chef d'État de cette Nation. Nommé colonel puis chef d'état-major, il est en charge de la création et de l'organisation de l'armée nationale[1].

Le , pour empêcher une guerre civile, Soglo renverse le pouvoir en place, dissout l'Assemblée nationale et établit un gouvernement provisoire avec lui-même à sa tête. En janvier suivant, il laisse les rênes de l'exécutif et autorise l'ancien Premier ministre Sourou Migan Apithy à devenir Président. Mais très vite des querelles intestines apparaissent ; Soglo, promu général[2], réalise un nouveau coup d’État le et redevient Président de la République. Il le demeure jusqu’au , date à laquelle un groupe de jeunes officiers le renverse à son tour[3]. Soglo se retire dès lors de la vie politique.

Il meurt à l'âge de 74 ans dans une quasi-indifférence générale[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b PH. D., « Un général sans ambitions politiques », sur lemonde.fr, (consulté le 21 janvier 2021)
  2. « Décret n° 1964-05-bis », sur sgg.gouv.bj, (consulté le 21 janvier 2021)
  3. Sous la direction de Maurice Vaïsse, Documents diplomatiques Français : 1968 (1er juillet-31 décembre), vol. 2, Bruxelles/Bern/Berlin etc./Paris, Peter Lang, , 1101 p. (ISBN 978-90-5201-557-6, présentation en ligne)
  4. Simon Poty, « Le Général-Président Christophe Soglo, un cas de conscience pour le Bénin » (consulté le 21 janvier 2021)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mathurin C. Houngnikpo et Samuel Decalo, «  Soglo, General Christophe (1909-1983) », in (en) Mathurin C. Houngnikpo et Samuel Decalo, Historical dictionary of Benin, Lanham Md, Scarecrow Press, coll. « Historical dictionaries of Africa », , 4e éd., 452 p. (ISBN 978-0-810-87171-7, lire en ligne), p. 326-327