Chapelle Saint-Bernardin d'Antibes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chapelle Saint-Bernardin d'Antibes
Image illustrative de l’article Chapelle Saint-Bernardin d'Antibes
Présentation
Nom local Chapelle des Pénitents Blancs
Culte Catholique romain
Type Chapelle
Rattachement Diocèse de Nice
Début de la construction 1513 ou 1581
Style dominant Néo-gothique
Protection  Inscrit MH (1995)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Ville Antibes
Coordonnées 43° 34′ 54,3″ nord, 7° 07′ 29″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Chapelle Saint-Bernardin d'Antibes

La chapelle Saint-Bernardin ou chapelle des Pénitents blancs est un édifice religieux situé au 14 rue du Docteur Rostan dans le centre-ville d'Antibes, dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Elle est dédiée à saint Bernardin de Sienne, grand orateur franciscain toscan. Elle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès l'Antiquité, un lieu de culte se trouvait à l'emplacement de l'actuel édifice puisqu'il a été construit sur des bases romaines. Au XVe siècle, l'activité de la confrérie des Pénitents blancs de Saint-Bernardin était florissante et ils auraient érigé leur chapelle en 1513 selon M. Muterse ou en 1581 selon M. Dhumez, historiens locaux. Quoi qu'il en soit, la porte latérale rue Saint-Bernardin, en noyer massif, porte la date du .

Après avoir brûlé à la fin des années 1970, la chapelle a été restaurée à partir de 2007 et rouverte au public en 2008[2].

Extérieur[modifier | modifier le code]

La façade de la rue Rostan est de style gothique, couronnée de pinacles supportant sur les côtés les silhouettes de pénitents recouverts de leur cagoule. Au-dessus de la porte est sculptée une tête de Lucifer.

Intérieur[modifier | modifier le code]

L'autel est orné de quatre colonnes torsadées en bois doré de style baroque, décoré de feuilles d'acanthe. Derrière lui se trouve un cul de four avec un clocher. Les fresques qui ornent le cul de four représentent la table des apôtres de Jésus et datent du XVIe siècle.

Le retable, qui date du XVIIe siècle, provient vraisemblablement du Couvent des Cordonniers, situé place de la Poste et détruit en 1920[3].

La chapelle présente les statues de trois saints : saint Jacques, saint Sébastien et saint Bernardin de Sienne.

Sur le plafond central, en trompe-l'œil, sont peints les quatre évangélistes : Matthieu, Jean, Marc et Luc ainsi que la Vierge Marie, le Christ et saint Bernardin au milieu. Deux phrases y sont inscrites en latin : Ecce Deus Salvator Meus (« Voici Dieu mon sauveur ») et In me omnis spes vitæ et virtutis (« En moi toute espérance dans la vertu »).

Le plafond des absides est bleu outremer étoilé.

Une salle voûtée est également accessible. Une reproduction de la peinture La descente de la croix d'Antoine Aundi y est exposée.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Visite et office[modifier | modifier le code]

La chapelle est ouverte le mercredi de 10 h à 12 h, le jeudi et le samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Un office religieux a lieu le vendredi à 9 h[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]