Chacenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chacenay
Chacenay
Le château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Bar-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes de l'Arce et de l'Ource
Maire
Mandat
Jean-Pierre Perreau
2014-2020
Code postal 10110
Code commune 10071
Démographie
Population
municipale
46 hab. (2015 en diminution de 25,81 % par rapport à 2010)
Densité 5,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 06′ 58″ nord, 4° 31′ 41″ est
Superficie 7,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Chacenay

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Chacenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chacenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chacenay

Chacenay est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Au territoire se trouvait : la Côte-Jean-de-Gand, les Essarts, Hautes mais aussi Basses-Ferailles, la Maladière, la Moulin à vent, Ste-Parise, Valvinbourg, Volanflot au cadastre de 1810.

Topographie[modifier | modifier le code]

Issu de Cassanos, gaulois signifiant chêne[1]. On pouvais trouver la forme Chassenai en 1201, Chascenai.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1789, le village dépendait de l'intendance et de la généralité de Châlons-sur-Marne, d'une châtellenie de Troyes et de l'élection de Bar-sur-Aube.

  • 1988, rachat du Château de Chacenay.
  • 10-11 août 1997, Chacenay accueille la Route touristique du Champagne, après une longue mobilisation des habitants pour offrir aux visiteurs un village fleuri et aux couleurs de la fête !
  • mai 2004, conférence à Chacenay pour l'Internet haut débit de France Télécom à la mairie. France Télécom invite les habitants des villages concernés à venir découvrir le haut débit. Le 2 mégas est alors disponible. Le 16 août 2005, France Télécom modifie leurs DSLAM, installant un débit de 8 mégas.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Serge Toulouse[2]    
2014 en cours Jean-Pierre Perreau DVG Retraité Fonction publique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 46 habitants[Note 1], en diminution de 25,81 % par rapport à 2010 (Aube : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
250158299270314271289271262
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
252250237219207211193182179
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
184161133988693957381
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
917274786860626262
2013 2015 - - - - - - -
4846-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

C'est en 1988 que Panos et Lina PERVANAS, tombés sous le charme du Château de Chacenay, sont devenus maîtres des lieux pour délicatement restituer au château ses lettres de noblesse.

Ce lieu ne demeure pas moins mythique puisque, attesté dès 1075, et de par son histoire, il fut le fief de nombreuses grandes familles au fil du temps.

Situé au cœur de la forêt, dans les hauteurs du village, il fut au Moyen Âge une forteresse imprenable de par ses remparts, son donjon (aujourd'hui détruit), ses fossés, son pont-levis et ses tours Sainte-Parise.

Endommagé suite aux ordres de Louis XI, il fut peu à peu reconstruit pour être par la suite incendié lors de la Révolution française.

  • La chapelle Notre-Dame, située à la chapelle-notre-Dame, connue dés 1295 qui fut érigé en chapitre entre 1286 et 1308 puis vers 1375.
  • La chapelle St-Nicolas qui était aussi la chapelle astrale et fut assez longtemps un écart de celle de Bertignolles. Elle date du XIIe don til ne reste qu'une travée de la nef et l'abside ; elle fut rebâtie en y ajoutant un portique et une nef qui ne restait en place que jusqu'à 1855.
  • L' église nouvelle qui fut consacrée le 2 septembre 1855 sur des plans de M. Bastier.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Auguste Longnon, Noms de lieux, n°2815.
  2. Conseil général de l'Aube mise à jour au 10 avril 2008
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

* (fr) Site Officiel du Château de Chacenay