Bertignolles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bertignolles
L'église Saint-Étienne.
L'église Saint-Étienne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Bar-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes de l'Arce et de l'Ource
Maire
Mandat
Dominique Boithier
2014-2020
Code postal 10110
Code commune 10041
Démographie
Population
municipale
57 hab. (2015 en diminution de 14,93 % par rapport à 2010)
Densité 9,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 07′ 47″ nord, 4° 31′ 09″ est
Superficie 6,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Bertignolles

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Bertignolles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bertignolles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bertignolles

Bertignolles est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1789, la commune dépendait de l'intendance et de la généralité de Châlons-sur-Marne, de l'élection de Bar et du bailliage de Troyes.

L'histoire du village semble intimement lié à celui du prieuré éponyme. Adeline, veuve de Bouchard de Bar et ses enfants Gombert, Florette et Bouchard donnèrent toutes leurs possessions en l'église et l'aître de Bertignolles à l'abbaye de Molesme[1]. L'abbaye établissait un prieuré en ce lieu entre 1076 et 1090, Gui de Bar et son épouse faisaient aussi une donation pour ce prieuré. En premier sous le vocable de st-Etienne il devenait sous celui de St-Robert au cours du XIIIe siècle. Le prieur de Molesme par une visite de 1706 constatait que le prieuré de Bertignolles était dans le plus grand état d'abandon, le prieur demeurant à Paris avait loué les bâtiments à un habitant de Fontenette.

Il y aurait eu un château sur la motte[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Jhycelaine De Keukeleire    
2014 en cours Mme Dominique Boithier DVD Agricultrice
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 57 habitants[Note 1], en diminution de 14,93 % par rapport à 2010 (Aube : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
288 281 284 289 302 326 324 305 295
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
281 294 270 257 240 231 217 205 176
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
159 155 137 94 93 102 99 103 91
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
94 97 84 83 60 64 70 67 57
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église sous le vocable d'Etienne a longtemps été une annexe de celle de Chancenay, relevant du diocèse de Langres et du doyenné de Bar. Elle date du XIIe siècle avec des fonts baptismaux du XIIIe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent, cartulaire de Molesme, II, p108.
  2. E. Socadt in Revue critique, 11.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]