Cervoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La cervoise est l'ancêtre de la bière. Rarement houblonnée, elle est obtenue à partir d'orge ou d'autres céréales comme le méteil. Elle peut être parfumée avec des herbes aromatiques comme la menthe[réf. nécessaire].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot « cervoise » vient du latin impérial cervesia (de curmus, boisson fermentée), mot panroman[Quoi ?] d'origine celtique[1], emprunté au gaulois curmi (dans les langues celtiques modernes : breton *koreñv, cornique korev et gallois cwrwf)[2]

D'abord appelée cerveise, cette boisson, consommée dans l'Antiquité et au Moyen Âge, tient son nom du gaulois qui a donné le mot latin.

Son nom à influencé plusieurs langues romanes : la bière est appelée cerveza en espagnol, cervesa en catalan et en occitan, cerveja en portugais et cervexa en galicien.

Consommation[modifier | modifier le code]

Faisant partie intégrante de l'alimentation gauloise, sa popularité vient du fait qu'elle présente moins de risques sanitaites que l'eau : les sucres étant extraits des céréales par cuisson ; l'eau potentiellement contaminée est stérilisée pendant le processus.

En Égypte ancienne, il existe également une cervoise[3].

L'aire de consommation de la cervoise se réduit à mesure que se répand, dans les villes et hors des régions viticoles, la consommation du vin. Au XVe siècle, la cervoise est surtout la boisson du menu peuple du Nord et Nord-Est de la France[réf. nécessaire].

Fabrication[modifier | modifier le code]

La cervoise est fabriquée par le cervoisier.

Un mélange d'herbes et d'épices nommé gruit est utilisé pour fabriquer la cervoise[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Cervoise » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Chasse-Marée, , 765 p. (ISBN 2914208251 et 9782914208253, présentation en ligne), p. 415.
  3. « Historique de la bière », sur univers-biere.net (consulté le 9 mars 2021)
  4. Fabrizio Bucella, « Ce que vous ignoriez sur le gruit, remplacé par le houblon dans nos bières actuelles », sur huffingtonpost.fr, .