Tongba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tongba
Image illustrative de l’article Tongba
Du tongba, dans son récipient traditionnel

Pays d’origine Népal, Bhoutan
Type Boisson alcoolisée
Principaux ingrédients millet, levure, eau
Degré d'alcool 6-8°

Le Tongba (en népalais : तोङवा) est une boisson alcoolisée, obtenue par fermentation alcoolique du millet[1]. Elle est servie chaude dans un récipient spécifique, et bue avec une paille. C'est la boisson traditionnelle des Limbus, une ethnie qui vit dans l'Est du Népal. Elle est aussi populaire dans le Sikkim indien, au Tibet et au Bhoutan[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot tongba désigne en fait le récipient dans lequel l'alcool de millet est traditionnellement servi[1]. Ce récipient particulier est en effet reconnaissable entre tous : traditionnellement en bois cerclé d'argent ou d'or, il est plus récemment produit en bambou ou en aluminium[3]. Par métonymie, le mot tongba en est venu à désigner l'alcool autant que le récipient.

Préparation[modifier | modifier le code]

Cette boisson, qu'on appelle abusivement tongba, fait partie de la famille d'alcools appelés chang (en népalais : छ्याङ). C'en est une des variantes à base de millet. Pour obtenir le tongba, on laisse fermenter des grains complet de millet, après les avoir mélangés au murcha, une sorte de levure[4]. On laisse ensuite reposer l'ensemble au chaud pendant un jour, enroulé dans un tissu. On transfère alors la mixture dans un récipient tongba, qui atteint le degré d'alcool voulu en une à deux semaines, selon la température. Le millet fermenté est prêt à servir mais on décide souvent de le stocker jusqu'à six mois de plus, pour se laisser développer les arômes.

Au moment de servir, on verse de l'eau bouillante dans le récipient dans lequel on a stocké le millet fermenté. Après avoir attendu quelques minutes que le millet infuse, le breuvage est prêt à être consommé à l'aide d'une paille en bambou spéciale, empêchant les grains de millet de remonter. Il est d'usage de remplir à nouveau le récipient d'eau bouillante dès qu'on a fini, jusqu'à ce que l'alcool soit trop dilué.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Le chang, la famille de bières dont est issue le tongba.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « site du wide world of wine », sur wideworldofwine.co (consulté le 1er février 2019)
  2. (en) « Présentation du tongba », sur myrepublica.com,
  3. (en) « Revue complète des boissons alcoolisées népalaises », sur ecs.com.np,
  4. (en) « Tongba, récipient et comment servir », sur nepupdates.wordpress.com