Catastrophe du plateau d'Assy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Catastrophe du Plateau d'Assy
Type Glissement de terrain
Pays Drapeau de la France France
Localisation Passy
Coordonnées 45° 56′ 42″ nord, 6° 42′ 57″ est
Date
Bilan
Morts 71

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Catastrophe du Plateau d'Assy

La catastrophe du plateau d'Assy est l'un des glissements de terrain les plus meurtriers survenus en France au XXe siècle. Soixante-et-onze personnes y ont trouvé la mort[1].

Le sanatorium pour enfants situé au Roc de Fiz était installé depuis 1929 sur la commune de Passy, non loin du Fayet, ville réputée pour son thermalisme. Le , un premier éboulement rocailleux sans conséquence se produisit derrière le sanatorium.

La coulée de boue meurtrière se produisit dans la nuit du 15 au 16 avril. Le cône de déjection, d'une largeur de 200 m environ, montrait que cette coulée était très localisée.

Le directeur du sanatorium, qui, les jours précédents, avait refusé de changer de chambre les enfants malgré la présence de fissures sur certains murs, fut mis en cause par les membres du personnel. L'enquête menée par la suite montra que la roche, bien en amont des chalets, était saturée d'eau depuis des semaines, rendant la couverture de terre boueuse et instable. La coulée meurtrière n'était que l'épiphénomène d'un glissement autrement plus important survenu plus en altitude.

L'opinion était alors encore sous le coup de l'émotion suscitée par l'avalanche catastrophique de Val d'Isère survenue au mois de février 1970 à Val d'Isère : ces catastrophes sont à l'origine de la création de l'association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches en 1971[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]