Carlos Kenig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kenig.

Carlos E. Kenig (né le 25 novembre 1953 à Buenos Aires) est un mathématicien argentino-américain, qui mène ses recherches dans le domaine de l'analyse.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Kenig est scolarisé à Buenos Aires. Il a obtenu son doctorat en 1978 à l'Université de Chicago auprès d'Alberto Calderón avec une thèse intitulée  spaces on Lipschitz Domains. Puis, il a été, de 1978 à 1980 instructeur à l'Université de Princeton, puis à l'Université du Minnesota, où il passe en 1983 professeur. À partir de 1985, il est professeur à l'Université de Chicago, où il est aujourd'hui professeur titulaire de la chaire "Louis Block Distinguished Service".

Kenig s'intéresse à l'analyse et aux équations aux dérivées partielles. Il a reçu en 2008 le Prix Bôcher pour ses travaux sur les équations aux dérivées partielles non linéaires dispersives, comme l'équation de Korteweg-de Vries ou l'équation de Schrödinger non linéaire. Dans l'éloge prononcé à la remise du prix sont cités ses travaux conjoints avec Frank Merle[1], Gustavo Ponce, Louis Vega[2] et Alex Ionescu[3].

En 2015, il est membre du comité consultatif scientifique de l'Institut de mathématiques Clay.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Kenig a obtenu une Bourse Guggenheim et une Bourse Sloan. Il est fellow de l'American Mathematical Society. Il a été conférencier invité au Congrès international des mathématiciens à Berkeley en 1986 (Carleman estimates, uniform Sobolev inequalities for second order differential operators and unique continuation theorems) et à celui de Pékin en 2002 (Harmonic measure and "locally flat" domains). Il a été élu en 2002 à l'Académie américaine des arts et des sciences . En 2010, il a prononcé une conférence plénière lors du Congrès international des mathématiciens à Hyderabad (The global behaviour of solutions to critical non-linear equations de dispersion). En 1984, il a reçu le Prix Salem. En 2008 il est lauréat du Prix Bôcher « pour ses importantes contributions à l'analyse harmonique, aux EDP, et aux EDP dispersives non linéaires » . En 2014, il a été élu à l'Académie nationale des sciences[4]. Kenig a été lauréat en 2017 des Colloque Lectures de l'American Mathematical Society. Il a été élu en juillet 2018 président de l'Union mathématique internationale pour la période 2019-2022.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Harmonic analysis techniques for second order elliptic boundary value problems, AMS 1994
  • avec Jean Bourgain, Sergiu Klainerman (éd): Mathematical aspects of nonlinear dispersive equations, Princeton University Press 2007
  • avec Luca Capogna, Loredana Lanzani: Geometric Measure- geometric and analytic points of view, AMS 2005
  • avec Panagiota Daskalopoulos: Degenerate Diffusions: Initial Value Problems and Local Regularity Theory, EMS Tracts in Mathematics, 2007
  • avec Cora Sadosky, Alberto Calderón : Harmonic Analysis and Partial Differential Equations: Essays in Honor of Alberto Calderón, University of Chicago Press, 1999, (ISBN 0-226-10456-7).
  • avec Luis Vega, G. Ponce: « Smoothing effects and local existence theory for the generalized nonlinear Schrödinger equations », Invent. Math., vol 134, 1998, pp 489–545
  • avec L. Escauriaza, Vega, Ponce: « Uniqueness properties of solutions to Schrödinger equations », Bull.Amer. Math. Soc., vol 49, 2012, pp 415–442, en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kenig, Merle, "Global well-posedness, scattering and blow-up for the energy critical focusing non-linéaire wave equation", Acta Math., vol. 201, 2008, pp 147-212
  2. Kenig, G. Ponce, L. Vega, "Well-posedness scattering and results for generalized Korteweg-de Vries equations via the contraction principle", Comm. Pure Appl. Math., vol. 46, 1993, pp 527–620.
  3. Kenig, Ionescu, "Global well-posedness of the Benjamin-Ono equation low regularity spaces", J. Amer. Math. Soc., vol. 20, 2007, pp 753–798.
  4. « http://www.nasonline.org/news-and-multimedia/news/april-29-2014-NAS-Election.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Carlos Kenig » (voir la liste des auteurs).