Leon Simon (mathématicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simon.
Ne pas confondre avec le peintre français Léon Simon.

Leon Melvyn Simon (né en 1945) est un mathématicien australien, lauréat du prix Leroy P. Steele[1] et du prix Bôcher[2]. Il est actuellement professeur émérite au Département de Mathématiques à l'Université Stanford.

Formation et carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Leon Simon, né le 6 juillet 1945, a reçu son baccalauréat ès sciences de l'Université d'Adélaïde en 1967, et son doctorat en 1971 de la même institution, sous la direction de James H. Michael, avec une thèse de doctorat intitulée Interior Gradient Bounds for Non-Uniformly Elliptic Equations. Il a travaillé de 1968 à 1971, en tant que tuteur en mathématiques pour l'Université.

Simon a occupé divers postes universitaires. Il a travaillé d'abord à l'Université Flinders en tant que chargé de cours, puis à l'Université nationale australienne en tant que professeur, à l'Université de Melbourne, l'Université du Minnesota, à l'École polytechnique fédérale de Zurich et à l'Université Stanford. Il est d'abord venu à Stanford en 1973, en tant que professeur adjoint puis titulaire d'une chaire de professeur en 1986.

Travaux[modifier | modifier le code]

Activités de recherche[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de plusieurs mathématiques manuels scolaires, dont Lectures on Geometric Measure Theory[3] et An Introduction to Multivariable Mathematics. Il a publié la monographie Theorems on regularity and singularity of energy minimising map en 1996, basée en partie sur les cours qu'il a donnés à l'ETH de Zurich.

Activités d'enseignement[modifier | modifier le code]

Simon a plus de 100 « descendants mathématiques », d'après le Mathematics Genealogy Project[4]. Parmi ses étudiants de doctorat figure Richard Schoen, un ancien lauréat du prix Bôcher.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1974-1975 il bénéficie d'une bourse Sloan. En 1983, Simon a reçu la Médaille de la société mathématique australienne. La même année, il a été élu fellow de l'Académie australienne des sciences. En 1994, il a reçu le prix Bôcher « pour ses contributions profondes à une compréhension de la structure des ensembles singuliers pour les solutions de problèmes variationnels »[5],[6], prix décerné tous les cinq ans pour un auteur fondamental en analyse. La même année, il a également été élu membre de l'Académie américaine des arts et des sciences. En mai 2003, il a été élu fellow de la Royal Society[7] En 2012, il est devenu un fellow de l'American Mathematical Society[8]. En 2017, il a reçu le prix Leroy P. Steele pour ses contributions déterminantes à la recherche. En 1983 il est conférencier invité au congrès international des mathématiciens à Varsovie, avec une conférence intitulée « Recent developments in the theory of minimal surfaces ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « An Introduction to Multivariable Mathematics », Morgan and Claypool 2008
  • « Theorems on regularity and singularity of energy minimizing maps », Birkhäuser 1996 (Vorlesungen an der ETH Zürich)
  • Leon Simon, Lectures on Geometric Measure Theory, vol. 3, Centre for Mathematics and its Applications, coll. « Proceedings of the Centre for Mathematical Analysis », , VII+272 (loose errata) p. (ISBN 0-86784-429-9, Math Reviews 0756417, zbMATH 0546.49019, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir l'annonce [1], consulté le 15 septembre 2017.
  2. (AMS 1994).
  3. Essentiellement un cahier de notes décrivant des recherches en théorie géométrique de la mesure et les outils mathématiques utilisés dans cette matière.: voir (Simon 1984).
  4. (en) « Leon Simon », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  5. Voir sa brève biographie (Walker 2006).
  6. Voir sa biographie extensive.
  7. « Fellows », Royal Society (consulté le 15 octobre 2010)
  8. List of Fellows of the American Mathematical Society, consulté le 20 juillet 2013.
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Leon Simon » (voir la liste des auteurs).

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]