Canton de Graçay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Graçay
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre
Département Cher
Arrondissement(s) Arrondissement de Vierzon
Chef-lieu Graçay
Conseiller général Jean-Pierre Charles
2008-2015
Code canton 18 13
Démographie
Population 3 570 hab. (2012)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Superficie 134,95 km2
Subdivisions
Communes 6

Le canton de Graçay est une ancienne division administrative française située dans le département du Cher et la région Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Graçay dans l'arrondissement de Vierzon. Son altitude variait de 91 m (Saint-Georges-sur-la-Prée) à 176 m (Genouilly) pour une altitude moyenne de 135 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la seconde guerre mondiale, les résistants du maquis de ce canton rejoignent le bataillon Comte.

Administration[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848
(décès)
Jean-Baptiste Bessault
(1775-1848)
  Propriétaire, maire de Graçay
1848 1852 Louis Aubineau Républicain Avocat à Graçay
1852 1870 Léon Batailler du Berthier
(1814-?)
  Propriétaire du château du Chêne à Nohant-en-Graçay
Maître des requêtes au Conseil d'État
Président du Conseil Général (1867-1870)
1870 1874 Louis Aubineau Républicain Avocat à Bourges, ancien magistrat
1874 1880 Philibert Gaston Jouslin
(1841-1908)
Droite Avocat à Bourges
1880 1881
(décès)
Yvan Carraud
(1826-1881)
Républicain Officier des Eaux et Forêts, Nohant-en-Graçay
1881[1] 1892 Arthur Pernollet Républicain Ingénieur, député (1885-1889)
1892 1910 Antony Martinet[2] Rad. Ancien secrétaire générale de la Préfecture d'Indre-et-Loire
puis Préfet - Sénateur (1909-1921)
1910 1922 Joseph Lacueille Rad. Instituteur à Massay
1922 1929
(décès)
Louis-Paul Sourioux
(1871-1929)
Républicain
progressiste
Cultivateur
Maire de Graçay
1930[3] 1934 Joseph Réquillard SFIO Cultivateur
Conseiller municipal de Massay
1934 1940 Edmond Ferragu
(1893-1968)
SFIO Commerçant
Maire de Graçay (1935-1941), conseiller d'arrondissement
1943 1945 Emile Veillat ? Maire de Dampierre-en-Graçay
Nommé conseiller départemental en 1943[4]
1945 1968
(décès)
Edmond Ferragu PCF puis
DVG
Commerçant
Maire de Graçay (1944-1968)
1968 1987
(décès)
Pierre Monin DVD Maire de Graçay (1968-1988)
février
1988
sept.
1988
Pierre François DVD Maire de Graçay (1988-1990)
1988 2008 Georges Druesne PCF Facteur à Saint-Outrille
2008 2015 Jean-Pierre Charles PCF Chargé de mission
Maire de Graçay depuis 1998
Vice-président du conseil général
Elu en 2015 dans le Canton de Vierzon-2

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1895 1909
(décès)
Louis Baron Conservateur Ancien notaire, conseiller municipal de Graçay
1909 1913 Alphonse Louis Gapteau[5]
(1851-1936)
Radical Officier de gendarmerie en retraite, adjoint au maire de Graçay
1913 1919 Anthime Doré
(1870-1938)
PRS Adjoint au maire de Genouilly
1919 1925 M. Dallois    
1925 1937 Alexandre Chanal Rad.ind. Vétérinaire à Graçay
1931 1934 Edmond Ferragu SFIO Commerçant, maire de Graçay (1935-1941)
1937 1940 Daniel Belliard[6]
(1900-1989)
SFIO
puis PCF
Exploitant agricole à Genouilly
Révoqué par le Gouvernement de Vichy
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Graçay regroupait six communes et comptait 3 652 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Dampierre-en-Graçay 225 18310 18085
Genouilly 755 18310 18100
Graçay 1 562 18310 18103
Nohant-en-Graçay 306 18310 18167
Saint-Georges-sur-la-Prée 601 18100 18210
Saint-Outrille 203 18310 18228

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
4 0524 0383 9163 7083 7373 6523 6303 5863 570
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  2. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH162/PG/FRDAFAN83_OL1768054V001.htm
  3. « Le Temps » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  4. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  5. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH078/PG/FRDAFAN83_OL1069041v001.htm
  6. https://maitron.fr/spip.php?article16162, notice BELLIARD Daniel par Claude Pennetier, Annie Pennetier, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 13 septembre 2017.
  7. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  8. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012