Callac (Plumelec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Callac (homonymie).

Callac
Callac (Plumelec)
église Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Pontivy
Canton Moréac
Intercommunalité Saint-Jean Communauté
Commune Plumelec
Code postal 56420
Géographie
Coordonnées 47° 48′ 23″ nord, 2° 34′ 23″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte administrative du Morbihan
City locator 15.svg
Callac

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte topographique du Morbihan
City locator 15.svg
Callac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Callac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Callac

Callac est un village de la commune de Plumelec, dans le Morbihan

Localisation[modifier | modifier le code]

Le hameau est situé à environ 6 km à vol d'oiseau au sud-est du bourg de Plumelec et à environ 2 km au nord-est du bourg de Trédion.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Callac commence à être documentée à-partir du XIIe siècle et la construction de son premier château[1]. Seigneurie médiévale avec droit de haute, moyenne et basse justice, Callac est élevée en baronnie en 1645 par Louis XIV pour la famille de Rogier[2]. Initialement détenues par la famille Callac, les terres passent successivement aux familles Clair-Fontaine, Le Forestier, Rogier, Guemadeuc, Du Cleuz, pour terminer aux mains du comte de Marbeuf à la veille de la Révolution française[2]. À cette époque, il accueille des prêtres réfractaires et des chouans[3].

Callac obtient en 1859 que la chapelle du château soit érigée en succursale de la paroisse de Plumelec, sous le vocable de Notre-Dame[2]. Celle-ci est reconstruite à la fin du XIXe siècle et bénie en 1900 par l'évêque de Vannes Mgr Latieule[2].

Dans les années 1940 et 1950, le recteur Binard fait ériger à proximité du village, au lieu-dit Saint-Joseph, un nouveau lieu de pèlerinage comprenant un chemin de croix (béni par Mgr Le Bellec en 1958), une grotte de Lourdes et une chapelle dédiée à saint Joseph[3]

Monuments[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château de Callac - Plumelec », sur Topic-topos (consulté le 10 janvier 2016)
  2. a b c d et e « Plumelec », sur Infobretagne (consulté le 10 janvier 2016)
  3. a et b « Promenades et Patrimoine à Callac », sur Mairie de Plumelec (consulté le 10 janvier 2016)
  4. « Château de Callac », notice no PA00091538, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. « Calvaire de Callac », notice no PA00091537, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « Croix Merhan », notice no PA00091541, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Puits de la Touche-Berthelot », notice no PA00091544, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Pierre Jova, Croix de bois, croix de pierre, Famille chrétienne n°2047 du 8 au 14 avril 2017, pp. 12-17
  9. « Calvaire et chemin de croix de callac », sur morbihan.com (consulté le 10 janvier 2016)