Cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'été de 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'été de 2016
Cérémonie de clôture des JO 2016
Cérémonie de clôture des JO 2016

Type Cérémonie de clôture des Jeux olympiques
Création 1896
Édition 31e
Localisation Stade Maracanã, Rio de Janeiro, Drapeau du Brésil Brésil
Coordonnées 22° 54′ 44″ sud, 43° 13′ 49″ ouest
Organisateur CIO
Date

Précédent Cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'été de 2012 Cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'été de 2020 Suivant

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'été de 2016

Géolocalisation sur la carte : Rio de Janeiro

(Voir situation sur carte : Rio de Janeiro)
Cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'été de 2016

La cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'été de 2016 se déroule le au stade Maracanã à Rio de Janeiro au Brésil entre 20 h et 22 h 50, heure locale.

Déroulement[modifier | modifier le code]

C'est une fausse pluie qui a procédé à l'extinction de la flamme olympique.

La cérémonie de clôture s'ouvre avec une évocation d'Alberto Santos-Dumont, une icône importante au Brésil, pionnier franco-brésilien de l'aviation et précurseur de la montre-bracelet en cuir.

Un premier tableau de danseurs a représenté des symboles forts de Rio et de ces Jeux, tels que le Christ Rédempteur du Corcovado, le logo des Jeux et les anneaux olympiques.

Les athlètes défileront une dernière fois dans le stade, médailles au cou pour les lauréats. Un discours de clôture sera prononcé par le président du CIO Thomas Bach et par le responsable de l'organisation des Jeux Carlos Arthur Nuzman.

L'hymne national du Brésil est interprété par des enfants au centre du stade Maracanã. Les choristes représentent maintenant les étoiles du drapeau brésilien, dont les couleurs sont projetées au sol autour d'eux. Au même moment, le drapeau brésilien est hissé au mât, aux côtés du drapeau olympique.

Les drapeaux des 205 délégations font leur entrée dans le stade Maracanã. Les drapeaux brésilien (pays organisateur) et grec (pays d'où sont originaires les Jeux olympiques) ouvrent la marche. Les athlètes olympiques font maintenant leur entrée. Contrairement à la cérémonie d'ouverture, ils ne défilent pas par délégations, mais sont tous ensemble. Ils cheminent à travers le stade dans le couloir formé par les drapeaux. Certains athlètes défilent avec leurs médailles.

La cérémonie protocolaire du marathon masculin est organisée. La médaille d'or est remise au Kenyan Eliud Kipchoge, l'argent à l'Ethiopien Feyisa Lilesa, et le bronze à l'Américain Galen Rupp. Les médailles sont remises par le président du CIO, Thomas Bach, et les statuettes par Sebastian Coe, le président de l'IAAF.

Les nouveaux membres de la commission des athlètes du CIO ont été présentés : l'Allemande Britta Heidemann (escrime), le Coréen Ryu Seung-min (tennis de table), le Hongrois Daniel Gyurta (natation) et la Russe Yelena Isinbayeva (saut à la perche). Ils ont ensuite remis un bouquet à quatre bénévoles, remerciant par ce geste les bénévoles qui ont encadré le déroulement des Jeux.

Le drapeau olympique a été descendu. Le maire de Rio, Eduardo Paes, a transmis le drapeau olympique au président du CIO, Thomas Bach, qui l'a ensuite remis au gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, ville dans laquelle les prochains Jeux olympiques sont organisés en 2020. L'hymne du Japon arrangé par Jun Miyake et un clip vidéo du Japon sont joués, le dernier évoquant les Jeux à venir à travers des images de Tokyo et des éléments de la culture japonaise. Le Premier ministre japonais, Shinzō Abe, fait peu après son entrée au sommet d'un tuyau au milieu du stade, habillé en Mario.

La flamme olympique est éteinte à 2 h 24 symboliquement par une pluie tropicale simulée sur la chanson Pelo tempo que durar de Marisa Monte interprété par Mariene de Castro. Et la cérémonie se termine au son de la samba, avec un défilé de danseurs dans le stade.

Discours[modifier | modifier le code]

Carlos Arthur Nuzman, président du comité d'organisation, déclare : « Vous, athlètes olympiques, avez reçu des honneurs particuliers. Vous êtes les héros de cet événement. Vous avez écrit une nouvelle page dans l'histoire olympique. ».

Thomas Bach, président du comité international olympique affirme : « Ces Jeux olympiques ont démontré que la diversité est un grand rugissement pour tout le monde. Les valeurs olympiques ont créée l'unité dans la diversité. [...] Merci à vous athlètes olympiques : vous avez émerveillé le monde par vos exploits. [...] Ce furent des Jeux merveilleux dans la ville merveilleuse. [...] Je déclare les Jeux de la XXXIe olympiade clos et, conformément à la tradition, je convie la jeunesse du monde à se rassembler dans quatre ans à partir de maintenant à Tokyo pour célébrer les Jeux de la XXXIIe Olympiade. ».

Production[modifier | modifier le code]

Le DJ norvégien Kygo est présent pour animer cette cérémonie de clôture[1]. La directrice de la création est Rosa Magalhães. Pelé a annoncé sa possible venue[pas clair].

Porte-drapeau[modifier | modifier le code]

La procession des drapeaux et des athlètes est menée par les drapeaux grecs et brésiliens.

Références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]