Borohydrure d'uranium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Borohydrure d'uranium
Identification
Nom UICPA tétrahydruroborate d'uranium
No CAS 102630-71-7[réf. nécessaire]
SMILES
InChI
Apparence solide volatil jaune-vert
Propriétés chimiques
Formule brute H16B4U
Masse molaire[1] 297,4 ± 0,029 g/mol
H 5,42 %, B 14,54 %, U 80,04 %,
Précautions
Matériau radioactif
Composé radioactif
SGH[2]
SGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H300, H330, H373, H411,
Directive 67/548/EEC[2]
Très toxique
T+
Dangereux pour l’environnement
N



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le borohydrure d'uranium est un composé chimique de formule U(BH4)4. Il s'agit d'un complexe d'uranium(IV) et d'ions tétrahydruroborate(III) BH4-. Il polymérise à l'état solide mais se présente sous forme de monomères à l'état gazeux.

Ce complexe a d'abord été produit en faisant réagir du tétrafluorure d'uranium avec du borohydrure d'aluminium :

UF4 + 2 Al(BH4)3 → U(BH4)4 + 2 Al(BH4)F2.

On peut également le préparer à l'état solide en faisant réagir du tétrachlorure d'uranium avec du borohydrure de lithium dans le vide :

UCl4 + 4 LiBH4 → U(BH4)4 + 4 LiCl.

Le borohydrure d'uranium a été utilisé avant l'hexafluorure d'uranium UF6 pour son caractère volatil indispensable à la séparation isotopique de l'uranium dans le cadre du projet Manhattan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b Entrée de « Uranium compounds » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 4 novembre 2011 (JavaScript nécessaire)