Carbure de bore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carbure de bore
Image illustrative de l’article Carbure de bore
Identification
Nom UICPA carbure de bore
No CAS 12069-32-8
No ECHA 100.031.907
No EC 235-111-5
PubChem 123279
SMILES
InChI
Apparence poudre noire ou gris foncé
Propriétés chimiques
Formule brute CB4  [Isomères]
Masse molaire[1] 55,255 ± 0,029 g/mol
C 21,74 %, B 78,26 %,
Propriétés physiques
fusion 2 350 °C
ébullition 3 500 °C
Cristallographie
Système cristallin Rhomboédrique
Composés apparentés
Autres composés

Nitrure de bore


Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le carbure de bore est un composé chimique de formule B4C. C'est une céramique très dure et très résistante à haute température.

Usages[modifier | modifier le code]

Cette céramique est utilisée dans de nombreuses applications industrielles :

  • comme absorbeur de neutrons dans certains réacteurs nucléaires[2] ;
  • pour divers usages militaires, dont des blindages et des plaques internes de gilet pare-balles ;
  • comme élément de dispositif pyrotechnique susceptible de produire une lumière verte intense (associé au tris(2,2,2-trinitroéthyl)borate). Ceci a été proposé en 2014 par un laboratoire de recherche militaire américain sur les explosifs[3]. Il pourrait remplacer les produits à base de baryum qu'il surpasse (y compris pour les feux d'artifice)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. P. Hofmann, M. Markiewicz, J. Spino: "Reaction Behaviour of B4C Absorber Material with Stainless Steel and Zircaloy in Severe LWR Accidents", Nuclear Technology, Vol. 90, 226-244 (1990).
  3. a et b Klapötke TM, Krumm B, Rusan M, Sabatini JJ (2014) Improved green-light-emitting pyrotechnic formulations based on tris(2,2,2-trinitroethyl)borate and boron carbide. ; Chem Commun (Camb). Aug 28;50(67):9581-3. doi: 10.1039/c4cc04616a |résumé |DOI:10.1039/c4cc04616a

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]