Bensé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bensénior.
Bensé
Description de cette image, également commentée ci-après

Bensé en concert le 3 juillet 2009 à Cholet.

Informations générales
Nom de naissance Julien Bensenior
Naissance (37 ans)
Nice, Drapeau de la France France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Folk, pop, blues, chanson française
Instruments Guitare, piano, harmonica
Labels Naïve Records
Site officiel benseonline.com

Bensé, de son vrai nom Julien Bensenior, est un auteur-compositeur-interprète français, né à Nice le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Bensé naît le à Nice. ses parents ont quitté l'Algérie en 1962 et se sont installés à Nice. Dès son enfance il baigne dans la musique au contact d'un père guitariste de jazz manouche, un grand-père accordéoniste et un oncle également guitariste. C'est ainsi qu'adolescent, il apprend la guitare « afin de plaire aux filles »[1].

À Nice, on voit le jeune Bensé plus souvent dans les bars qu'à la fac. En effet, il s'y produit pendant cinq ans à raison de quatre ou cinq soirs par semaine. Il y chante des reprises puis ses compositions.
Il quitte sa ville natale fin 2002 après avoir réussi une maîtrise de droit, et monte à Paris.
Il prend un appartement dans la capitale et part jouer dans les bars parisiens mais aussi dans la rue où il fait la manche. C'est d'ailleurs dans un bar qu'il rencontrera le chanteur Tété que l'on retrouve sur le titre Dans Ma Soucoupe. Petit à petit il se produit dans des salles plus importantes comme Le Réservoir, Le Divan du Monde, La Flèche d'or, La Cigale, etc. Il apparaît même dans le concert sauvage parisien de Devendra Banhart le 28 septembre 2005[2].

C'est à La Scène Bastille que Bensé se fait repérer par l'éditeur Universal Publishing grâce auquel il signe son premier contrat.
C'est ensuite, après un concert au Café de Paris[Lequel ?] qu'il signe chez Naïve Records[3] en octobre 2007[4].
En juillet 2008, Bensé participe aux Francofolies. Plus exactement au Chantier des Francos qui se déroule en marge du célèbre festival de la Rochelle et qui est un atelier de perfectionnement scénique pour la chanson française en devenir où il côtoie notamment Claire Denamur[5]. Ayant été remarqué à La Flèche d'or il est mis en contact avec Gérard Pont qui lui permet d'être sélectionné aux Francos et ainsi de remporter le 13 juillet le prix de l'Adami[6] et de jouer dans toutes les salles des Francofolies[7]. Ce prix lui donne la possibilité d'assurer sur cinq dates les premières parties de la tournée de Tryo[4].

Il sort son premier album intitulé Album en mai 2008 avec son premier single Au Grand Jamais qui passe sur toutes les radios pendant l'été suivant et entame une tournée dans toute la France métropolitaine à la rentrée 2008.
Album a été enregistré sur bandes en quinze jours au studio de la Frette, un vieux manoir de la région parisienne. Ce disque doit beaucoup à Cent ans de solitude, de Gabriel García Márquez, dont la lecture a inspiré Bensé. L'œuvre du Colombien est d'ailleurs à l'origine du choix de titre qu'a fait Bensé pour son album, en référence aux nombreux portraits que proposent ses chansons et qui en font une sorte d'album de famille. Batterie Ludwig et cuivres dans la salle à manger, guitare et basses des années 1960 au salon, cello et piano de la fin du XIXe siècle dans la chambre et prises de voix dans le jardin: l'enregistrement a été essentiellement fait en live, afin de s’approcher des références musicales de Bensé et de son groupe: Bob Dylan & the band, Cat Stevens, Bruce Springsteen, Neil Young ou Nino Ferrer. Avec cet album Bensé, coréalisateur du projet, recréé les ambiances des disques en anglais en reprenant la richesse du français. Ainsi, çà et là, il s’autorise des clins d’œil à des artistes contemporains dont il se sent proche, comme le groupe Vetiver, avec Devendra Banhart, ou le songwriter britannique Ed Harcourt[1].
L'artiste a bénéficié des participations de Rose sur deux titres (Petite et Après Nous) et donc de Tété sur une chanson (Dans Ma Soucoupe) comme cela a été évoqué précédemment.

Pendant le second semestre 2008, il fait donc les premières parties de Renan Luce (Zénith et en province), Rose (Olympia et en province) et Tryo (Casino de Paris, province et Belgique) avant de tourner réellement seul.
Il est à noter qu'il joue également au sein du groupe de son frère, Jil Is Lucky, où il prend le pseudo La Vega[8]. Jil est lui-même bassiste dans le groupe de Bensé.
Il a accompagné pendant un temps Rose à la guitare et l'harmonica ou encore au ukulélé, lors d'émissions de télévision[9] ou de concerts acoustiques[10].

Le 10 mars 2009, sort une réédition de l' Album de Bensé avec un nouveau morceau absent de la première version, Quand Je Marche.

Le 11 décembre 2009 au Blanc (36), il achève sa première tournée pour ensuite se consacrer à celle de Jil Is Lucky et à l'écriture de son second album.

En juillet 2013, il signe pour son second album chez East West. Il dévoile le clip du single Portrait chinois (la sortie de l'album étant prévue pour l'été) au printemps 2014, clip réalisé à Paris et montrant des images du chanteur qui se promène dans la capitale française, notamment à cheval sur le Champ de Mars / Extrait du texte : Si c'est une ville c'est Paris, si c'est Paris c'est en vespa, si c'est en vespa c'est la nuit qu'à Paris je rentre chez moi...

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Au Grand Jamais
  • 2009 : Quand Je Marche

Clips[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

En novembre 2009, la chanson Make This Planet Move est utilisée dans une publicité pour l'Union des industries et métiers de la métallurgie (Entreprises Technologiques et Industrielles)[13].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le frère de Jil Is Lucky, auteur-compositeur-interprète et bassiste sur son premier album et pendant sa tournée. Il fut marié avec la chanteuse Rose en 2008, ils divorcèrent en 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]