Benjamin Barou-Crossman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Benjamin Barou-Crossman
Description de l'image Benjamin Barou-crossman.jpg.
Naissance (38 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Comédien, metteur en scène

Benjamin Barou-Crossman est un comédien et metteur en scène français né le à Paris.

Il a également enseigné le théâtre, rédigé des articles pour Cassandre ainsi qu'un pour Mediapart.

Il a aussi écrit avec Jean Lacouture un livre d'entretien De Gaulle raconté à Benjamin

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Ses parents étant journalistes, il voyage durant son enfance et vit chez les Aborigènes d'Australie, chez les Indiens Navajos aux États-Unis et chez les Tibétains dans le nord de l'Inde.

Formation[modifier | modifier le code]

Il se forme au théâtre à l'Ensad de Montpellier en 2000-2003 (direction Ariel Garcia-Valdès) puis à l'école du Théâtre national de Bretagne en 2006-2009 (direction de Stanislas Nordey). Il a pour professeurs Claude Régy, Stanislas Nordey, Christine Letailleur, Christian Colin, Bruno Meyssat...

Il sera notamment comédien sous la direction de Stanislas Nordey, Christine Letailleur, Marine de Missolz, Gilbert Désveaux, Mireille Perrier, Sébastien Thévenet.

Carrière[modifier | modifier le code]

À l'été 2001, il rédige des articles et mène des entretiens pour la revue de théâtre Cassandre/Horschamp, il rencontrera de ce fait Tony Gatlif, de Nicolas Klotz et Élisabeth Perceval, Lucien Attoun, Armand Gatti, Pierre Rabhi...

Dès 2002, Benjamin Barou-Crossman écrit avec Jean Lacouture un livre d'entretien De Gaulle raconté à Benjamin aux éditions Indigène.

En 2010, il rencontre et se lie d'amitié avec le poète tzigane Alexandre Romanès qu'il invitera à lire des poèmes avec l'actrice Dominique Blanc sous le chapiteau du cirque Romanès à Paris.

Cette même année, il met en lecture Résistance(s)[1] avec Stéphane Hessel et Jean Lacouture au Théâtre Ouvert à Paris, puis part dans le cadre de l'année France-Russie réciter des poèmes et enseigner le théâtre à Vladivostok.

C'est en 2011 que Benjamin Barou-Crossman crée sa compagnie de théâtre TBNTB à Montpellier où il met en scène l'actrice Mireille Perrier dans le monologue Jeu et théorie du duende[2] au théâtre des Déchargeurs à Paris.

Au début de l'année 2014, il est professeur de théâtre à l'école l'EDT91 (École départementale de théâtre) dans l'Essonne et à la faculté Paul Valéry de Montpellier (1re année et 4e année master).

Avec la comédienne Fanny Touron, il écrit une tribune libre[3] en à propos théâtre sur le site d'actualité Mediapart.

Entre 2017 et 2019, il met en scène les spectacles El duende[4] créé avec la scène nationale de Sète L'Âme gitane[5], L'Âme gitane en tablao[6],[7] dans lesquels il tient le rôle principal.

Engagements[modifier | modifier le code]

Avec sa compagnie de théâtre TBNTB il mène un travail d'action culturel avec la communauté gitane[8],[9] mais toujours dans une idée de mixité sociale en vue de monter une comédie musicale Body Agde dans le quartier prioritaire du cœur de ville d'Agde. C'est un travail qu'il mène au quotidien, avec un référent de culture gitane dans le sud de la France travaillant à Agde, et avec lequel il se lie d'amitié, Thierry Patrac. C'est un projet qui reçoit le soutien financier de la DRAC, de la CGET, de la CAF, de la région, de la ville d'Agde et de son agglomération.

Pour le spectacle L'Âme gitane[5] il fait monter sur une scène pour une des premières fois dans l'histoire du théâtre des comédiens amateurs gitans[10].

Il a aussi commencé cette aventure à Perpignan sous l'appellation Perpi Comédy entre fin 2019 et début 2020, avec pour parrain Yvan Le Bolloc'h.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Un homme moderne de Jérôme Cassou
  • 2017 : Demain midi à la même heure de Jérôme Cassou

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Actualités du théâtre du 27 novembre 2010 - France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  2. a et b « Dominique Pinon / Alexandre Vialatte », sur France Culture (consulté le )
  3. benbaroucrossman, « Une vie vivable grâce au théâtre », sur Club de Mediapart (consulté le )
  4. a b et c « "El duende", l'âme gitane racontée par des gitans », sur Franceinfo, (consulté le )
  5. a b c et d « Benjamin nous partage son expérience avec "L'âme gitane" », sur Europe 1 (consulté le )
  6. a b et c « L'AME GITANE EN TABLAO DU 04/04 AU 27/06 LE GUICHET MONTPARNASSE », sur France Bleu (consulté le )
  7. a b et c « L'âme gitane en tablao - Spectacles dans le Grand Paris », sur Télérama.fr (consulté le )
  8. « Agde : gitans et étudiants ensemble sur scène pour une pièce de théâtre inédite », sur France 3 Occitanie (consulté le )
  9. « Du théâtre pour faire connaître la culture tzigane », sur TV5MONDE Culture (consulté le )
  10. Sarah Finger, « Agde : «Des Gitans qui montent sur les planches, c’est du jamais-vu !» », sur Libération.fr, (consulté le )
  11. « Luc Bondy + Jean Ziegler et Mireille Perrier + Arpad Schilling + Pauline Bureau et Marie Nicolle du 19 octobre 2012 - France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]