Jean-Claude Cotillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Claude Cottillard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Enfant
Site web

Jean-Claude Cottillard[1], né le à Saint-Maurice est un comédien, dramaturge, metteur en scène et pédagogue français

Il a reçu en 2006 le Molière du théâtre privé pour Moi aussi, je suis Catherine Deneuve de Pierre Notte qu’il a mis en scène et en 2010 le Molière du théâtre musical pour Les douze pianos d’Hercule de Jean-Paul Farré qu’il a également mis en scène.

Il a dirigé de 2003 à 2013 l’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris dont il a fait en 2008 l’une des onze écoles supérieure d’art dramatique de France. Il a créé dans cette école, en 2011, la première formation professionnelle française d’Arts du mime et du geste dans une école publique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le père de Marion Cotillard[2].

Après des études sur le mime dans l’école de Maximilien Decroux, Jean-Claude Cotillard a écrit et joué un spectacle sans texte en solo (Evasion).

Il compose ensuite des spectacles pour enfants, toujours sans texte, dont Les pieds dans la confiture et Le regard d'Antoine qui ont représenté la France au Festival de Lima au Pérou. Dans les années 1990, il crée au Théâtre Montparnasse à Paris Les hommes naissent tous ego avec quatre comédiens-mimes (400 représentations en France et dans le monde).

Début 2000, il s’intéresse à la mise en scène de texte. Il crée Une très belle soirée d’après Fragments d'un discours amoureux de Roland Barthes puis Moi aussi, je suis Catherine Deneuve de Pierre Notte et Diagnostic d’après une nouvelle de Daniel Pennac.

Il renoue avec le théâtre visuel et crée Fin de série en 2013 et, en 2019, en collaboration avec Pierre Notte L’amour à 15h37[3].

Parallèlement à son activité artistique, il mène une carrière de pédagogue : professeur d’art dramatique au Conservatoire d’Orléans avant d’être nommé directeur de l’École supérieure d'art dramatique de Paris dont il a fait en 2008 une école nationale. Il enseigne, sous forme de stage, le théâtre gestuel et burlesque dans le monde entier[4].

Auteur et metteur en scène[modifier | modifier le code]

Metteur en scène - adaptateur[modifier | modifier le code]

Spectacles “jeune public” auteur et metteur en scène[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Diagnostic adapté d’une nouvelle de Daniel Pennac
  • Les Hommes naissent tous EGO
  • Trekking
  • Occupe-toi de moi!
  • La Vie en Rose
  • Le Travail
  • Fin de série (Cotillard Cie)
  • Don Quichotte dans Don Quichotte (adapt. Jean-Marie Lecoq)
  • Pirlon dans Molière de Goldoni (mise en scène de Gérard Audax)

Cinéma[modifier | modifier le code]

Directeur artistique : Cotillard Compagnie - (Spectacles à Colorier)[modifier | modifier le code]

Professeur d’art dramatique[modifier | modifier le code]

  • 1974 à 1977 : Chargé de cours d’expression corporelle à la Cité Universitaire Internationale de Paris. Assistant de M.Decroux au Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique de Paris
  • 1976 à 1986: Professeur de travail corporel à l’École d’art dramatique Jean Périmony à Paris.
  • 1977 à 2002 : Professeur au Conservatoire National d’art dramatique d’Orléans[8].
  • 1996 : Professeur à l’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris.
  • 2003-2013 : Directeur pédagogique de l’École Supérieure d’art Dramatique de la ville de Paris[9].
  • 2014 : Intervenant au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris.
  • 2018 : Intervenant à l'école supérieure de Théâtre des Teintureries à Lausanne.

Invité comme maître de stage sur le travail de l’acteur gestuel et burlesque : en France (Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, Centra National des Arts du Cirque, Association Le rire médecin) et dans plusieurs pays (Italie, Espagne, Angleterre, Belgique, Allemagne, Russie, Argentine, Turquie).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

  • Molières 2006 : Meilleure compagnie pour Moi aussi je suis Catherine Deneuve

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Spectacle. L'autre Cotillard », sur Le Telegramme, (consulté le 5 février 2021)
  2. https://www.purepeople.com/article/marion-cotillard-son-pere-jean-claude-emu-et-affole-quand-elle-jouait_a170158/1
  3. Fin de série : vive les vieux !, sur lefigaro.fr, consulté le 10 février 2021
  4. Jean-Claude Cotillard : « le texte, j’ai essayé, ce n’est pas mon truc ! », sur aujourdhuilaturquie.com, consulté le 10 février 2021
  5. « Un peu par « fétichisme », Jean-Claude Cotillard « revient toujours » à Alfortville », sur leparisien.fr, (consulté le 5 février 2021)
  6. Armelle Héliot, « Jean-Claude Cotillard, maître du burlesque », sur Le grand théâtre du monde (consulté le 5 février 2021)
  7. « En scènes : le spectacle vivant en vidéo - Tous les hommes naissent Ego de Jean-Claude Cotillard - Ina.fr », sur En scènes : le spectacle vivant en vidéo (consulté le 5 février 2021)
  8. [Portrait Jean-Claude Cotillard préfère le mime aux mots], sur larep.fr, consulté le 10 février 2021
  9. https://www.gala.fr/stars_et_gotha/jean-claude_cotillard

Liens externes[modifier | modifier le code]