Beaubray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beaubray
Beaubray
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Évreux
Canton Conches-en-Ouche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Conches
Maire
Mandat
Denis Cavelier
2014-2020
Code postal 27190
Code commune 27047
Démographie
Gentilé Beaubraysien
Population
municipale
320 hab. (2016 en augmentation de 9,22 % par rapport à 2011)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 54′ 47″ nord, 0° 54′ 48″ est
Altitude Min. 127 m
Max. 192 m
Superficie 15,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Beaubray

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Beaubray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Beaubray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Beaubray

Beaubray est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Village du pays d'Ouche[1].

Communes limitrophes de Beaubray[2]
Sainte-Marthe Conches-en-Ouche Nagel-Séez-Mesnil
Le Lesme (comm. dél. de Sainte-Marguerite-de-l'Autel) Beaubray[2]
Chambois (comm. dél. du Chesne) Chambois (comm. dél. du Chesne)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Balbericus en 1025[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1959 2008 André Dubosc    
mars 2008 en cours Denis Cavelier SE Salarié agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 320 habitants[Note 1], en augmentation de 9,22 % par rapport à 2011 (Eure : +2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
709764609717649614626567549
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
527479438408375365319302270
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
247216216204234202195222231
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
215227252222254266280292322
2016 - - - - - - - -
320--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La chapelle des Minières.

La commune de Beaubray compte un édifice inscrit au titre des monuments historiques :

  • la chapelle des Minières (XVIe)  Inscrit MH (1998)[8]. Cette chapelle a été construite en 1526 par la famille de Postel dans l'enceinte de son manoir des Minières. L'édifice est de forme rectangulaire en pierre de taille et brique avec charpente à chevrons formant fermes. Il se distingue par son chœur éclairé par un grand vitrail de la Passion du Christ du XVIe siècle, par un enfeu contenant une remarquable mise au tombeau en pierre polychrome des années 1530[9] et une exceptionnelle statuaire de la fin du XVe et du début du XVIe siècle.

Autres édifices :

  • l'église Notre-Dame.
  • chapelle funéraire de Tourlaville[10]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Site classé[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le pays d'Ouche », sur Atlas des paysages de la Haute-Normandie (consulté le 20 avril 2017).
  2. « Géoportail (IGN), couche « Communes » activée ».
  3. Ernest Nègre - 1990 - Toponymie générale de la France - Page 492 - (ISBN 2600028838).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. « Chapelle des Minières », notice no PA27000025, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. La mise au tombeau de la chapelle seigneuriale des Minières Annie Cloulas Bulletin Monumental Année 1972 Volume 130 Numéro 2 pp. 129-135 en ligne sur Persée [1]
  10. [2].
  11. « L'if du cimetière de Beaubray », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 19 juillet 2017).