Bataille de Tallushatchee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Tallushatchee

Informations générales
Date
Lieu Territoire du Mississippi, 5 km au nord d'Alexandria (Alabama)
Issue Victoire américaine
Belligérants
Red Sticks CreeksDrapeau des États-Unis États-Unis
Commandants
John Coffee
Forces en présence
~900 Dragons[1]
Pertes
186 morts
plusieurs blessés[1]
5 morts
41 blessés

Guerre Creek

Batailles

Guerre Creek :

Burnt Corn · Fort Mims · Bashi Skirmish (en) · Tallushatchee · Talladega · Canoe Fight (en) · Holy Ground · Emuckfaw et Enotachopo Creek (en) · Horseshoe Bend
Coordonnées 33° 48′ 44″ nord, 85° 54′ 25″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Alabama

(Voir situation sur carte : Alabama)
Bataille de Tallushatchee

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Bataille de Tallushatchee

La bataille de Tallushatchee est une bataille de la guerre Creek qui a eu lieu le 3 novembre 1813 en Alabama. Elle a opposé les Red Sticks Creeks aux dragons américains.

Contexte[modifier | modifier le code]

Après le massacre de Fort Mims, le général Andrew Jackson a rassemblé une armée de 2 500 miliciens du Tennessee. Jackson a commencé en marchant sur le Territoire du Mississippi pour lutter contre les Red Stick Creeks. Les troupes de Jackson ont entrepris la construction de Fort Strother le long de la rivière Coosa. Le village Creek de Tallushatchee, à 25 kilomètres du fort, accueille une force importante de guerriers Red Stick. Jackson a ordonné à son ami et subordonné le plus fiable, le général John Coffee, d'attaquer le village.

Bataille[modifier | modifier le code]

Le général John Coffee avec environ 900 dragons, arrive au village le 3 novembre et il divise sa brigade en deux colonnes, qui encerclent la ville. Deux compagnies s' aventurent dans le centre du cercle pour piéger les guerriers. Le piège fonctionne, les guerriers attaquent et sont forcés de se replier dans les bâtiments du village. John Coffee referme alors le cercle sur les guerriers piégés. Davy Crockett, servant dans la milice du Tennessee, a commenté, « Nous les avons tué comme des chiens. » Les forces de Coffee ont tué 186 guerriers et blessé de nombreux autres tout en souffrant seulement de 5 morts et 41 blessés.

Cette bataille fut la première bataille dans la campagne militaire du général Andrew Jackson. Une semaine plus tard, le général Jackson a infligé une défaite sérieuse aux Red Sticks à la bataille de Talladega.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Borneman p.147

Liens externes[modifier | modifier le code]