Barboteur (chimie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma d'un piège à gaz. Le gaz ou la vapeur sort d’un montage tel qu’un réacteur et passe par le premier flacon, le flacon de garde, puis par le second flacon, le flacon laveur.
Barboteur

Un barboteur ou un flacon laveur est un type de verrerie de laboratoire utilisé pour laver, sécher (piège à humidité), éliminer (piège à gaz), récupérer, estimer le débit ou faciliter le contrôle des gaz produits lors d'une réaction chimique en les faisant passer dans un liquide spécifique[1].

Habituellement, les flacons laveurs sont construits sous la forme de bouteilles en verre ou de récipients cylindriques qui contiennent un tube par lequel arrive le gaz. Le tube plonge dans un liquide remplissant jusqu'à un tiers du volume du flacon. Le tube peut contenir à son extrémité une plaque de verre fritté pour une meilleure dissipation du gaz.

Les flacons laveurs sont utilisés liés à des flacons de garde lorsqu'il est nécessaire de s'assurer que le liquide ne rentre pas par dépression dans le réacteur où a lieu la réaction.

Produits pour le lavage et le séchage des gaz[modifier | modifier le code]

Gaz Produits pour le lavage Produits pour le séchage
Dioxygène - Acide sulfurique concentré
Dihydrogène Solution concentrée de permanganate de potassium ou d'hydroxyde de potassium Acide sulfurique concentré
Diazote - Acide sulfurique concentré
Dioxyde de carbone Eau de chaux[2]

Acide sulfurique concentré
Monoxyde de carbone Solution à 33 % d'hydroxyde de sodium
Acide sulfurique concentré ou chlorure de calcium
Éthylène - Acide sulfurique concentré refroidi
Acétylène - Hydroxyde de sodium 
Ozone Solution à 5 % d'hydroxyde de sodium
Acide sulfurique concentré ou chlorure de calcium
Dichlore Solution concentrée de permanganate de potassium Acide sulfurique concentré ou chlorure de calcium
Chlorure d'hydrogène Solution à 10 % d'hydroxyde de sodium Acide sulfurique concentré
Bromure d'hydrogène Solution à 10 % d'hydroxyde de sodium Bromure de calcium
Iodure d'hydrogène - Iodure de calcium
Sulfure d'hydrogène Eau -
Ammoniac, méthylamine - Hydroxyde de potassium
Dioxyde de soufre Eau Acide sulfurique concentré

Références[modifier | modifier le code]

  1. François Souil, Travaux pratiques de chimie générale minérale et organique, édition Bréal, 1996.
  2. Lire en ligne.