Bec Bunsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un bec Bunsen avec sa cheminée (le long tube vertical), l'arrivée de gaz (le tube horizontal sur la gauche), le gicleur (dont on voit la manette horizontale sur la droite) et la virole (située à la base de la cheminée, ici en position fermée).

Le bec Bunsen est un appareil de laboratoire destiné à produire une flamme ouverte avec du gaz combustible afin de chauffer des préparations, stériliser du matériel ou brûler des substances.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bec Bunsen (ou parfois « brûleur Bunsen », sous l'influence de l'anglais Bunsen burner) fait référence au chimiste Robert Wilhelm Bunsen, à qui l'on attribue à tort son invention. L'inventeur du bec Bunsen est en réalité son assistant de laboratoire, Peter Desaga, qui avait perfectionné en 1855 un autre modèle créé par Michael Faraday.

Principe[modifier | modifier le code]

Flammes d'un bec Bunsen. De gauche à droite : virole fermée, virole mi-ouverte, virole presque ouverte, virole entièrement ouverte.

Le bec Bunsen se présente sous la forme d'une cheminée, reliée à une arrivée latérale de gaz combustible. Une virole permet de varier l'arrivée d'air par des orifices latéraux afin de régler l'intensité et la chaleur de la flamme.

Ainsi, on distingue quatre sortes de flammes :

  • une flamme éclairante, jaune, due à une combustion incomplète, dont la chaleur est d'environ 800 °C ;
  • une flamme douce bleu-violet ;
  • une flamme moyenne que l'on ne distingue presque pas ;
  • et une flamme forte, due à une combustion complète, qu'on ne voit pas, mais qu'on entend (1 200 °C).

Utilité[modifier | modifier le code]

Le bec Bunsen est couramment utilisé dans les laboratoires de chimie et de biologie.

En chimie, il permet de faire chauffer des préparations placées par exemple dans un tube à essai.

En biologie, il est surtout utilisé pour stériliser les instruments (en les passant dans la flamme), mais aussi l'atmosphère située dans un rayon de vingt centimètres autour de la flamme (indispensable pour des expériences de microbiologie).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • [Oxford Index] (en) « Bunsen burner » [« bec Bunsen »], notice d'autorité no 20110803095535605 de l'Oxford Index, sur la base de données Oxford Reference de l'OUP.
  • « Bec bunsen », sur linternaute.fr (consulté le ).