Bandundu (province)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bandundu.
image illustrant la République démocratique du Congo
Cet article est une ébauche concernant la République démocratique du Congo.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bandundu
Localisation du Bandundu (en rouge) à l'intérieur de la République démocratique du Congo
Localisation du Bandundu (en rouge) à l'intérieur de la République démocratique du Congo
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Chef-lieu Bandundu
Assemblée 48 sièges
Sénat 4 sièges
Gouverneur Jean Kamisendu
ISO 3166-2 BN
Fuseau horaire UTC+1
Démographie
Population 9 494 000 hab. (2015[1])
Densité 32 hab./km2
Langue(s) Officielle : français
Nationale(s) : kikongo, lingala
Géographie
Coordonnées 4° 09′ 49″ Sud 18° 48′ 27″ Est / -4.163679, 18.8076195
Superficie 295 658 km2
Sources
Communes et territoires - Villes - Provinces

Le Bandundu était une province de la République démocratique du Congo.

En 2015, le Bandundu est divisé en trois nouvelles provinces : Kwango, Kwilu et Mai-Ndombe[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Bandudu a été créé à partir de trois régions existantes dans les années 1960, le Kwilu au centre, le Kwango, et le Mai-Ndombe au nord, actuellement districts de la province. Excepté le Maï-Ndombe, qui a été scindé, la partie ouest ayant pris le nom de District des Plateaux.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province du Bandundu est située à l'ouest de la République démocratique du Congo. Elle borde les provinces de Kinshasa et du Bas-Congo à l'ouest, de l'Équateur au nord et du Kasaï-Occidental à l'est.

La végétation varie de la forêt équatoriale au nord (Mai-Ndombe) à une végétation plus sèche au sud (Kwango), domaine de la savane arborée. Les populations de la province cultivent traditionnellement le manioc, le maïs et dans une moindre mesure l'arachide.

Santé[modifier | modifier le code]

L’organisation administrative de l’ex Province de Bandundu, divisé en six districts sanitaires mais considéré par la population comme une seule et unique entité prête à être érigée en province dans l’optique du fédéralisme.

Les districts sanitaires l'ancienne province de Bandundu[modifier | modifier le code]

Dans l'ancienne configuration, elle se présentait comme suit :

Mais après la décentralisation selon la constitution de la République démocratique du Congo. Elle a été subdivée en trois provinces mais représenté par la division provinciale de la santé (DPS) :

L'ancien DS Plateau et celui de Mai-ndombe forment une DPS dénommée Mai-ndombe et DS Kwilu, Bandundu fusionnent pour donner la DPS de Kwilu.

La DPS de Mai-ndombe[modifier | modifier le code]

Le district du Lac Léopold II, aujourd’hui éclaté en deux districts, à savoir, le district de Mai–ndombe et des Plateaux, fut créé le 17 juillet 1895 par arrêté royal. Le 9 août de la même année, une circulaire du Gouverneur Général fixa les frontières. Par le décret royal du 23 décembre 1891, le Roi Léopold II fit du district Lac Léopold II un domaine de la Couronne (Terre Domaine ou terre vacante). En 1906, le chef – lieu fut transféré de Malepie (Kutu) à Inongo.

Géographiquement, l’ancien district de Mai–ndombe est compris entre 16° et 20° 30° de longitude Est, de 2° et 4° de latitude Sud. Actuellement[Quand ?] avec la nouvelle configuration, il forme avec d'autres provinces de la République démocratique du Congo. Ainsi il est borné au Nord par la Province de l’Equateur, à l’Ouest par le fleuve Congo qui le sépare de la République du Congo, au Sud par l’affluent Kasaï et à l’Est par la Province du Kasaï-Occidental. Sa superficie est de 127 341 km². Sur le plan administratif, il est subdivisé en 8 territoires, 19 secteurs et 52 groupements. Sur le plan sanitaire la DPS de Mai-ndombe a 14 zones de santé et 308 d’aires de santé.

Zones de santé couvertes dans le DPS Mai-ndombe[3]

Zones de santé Population couverte Nbre d'aires de santé couvertes
Banzowmoke 90901 17
Bokoro 174 200 26
Bosobe 103 165 20
Inongo 145 371 34
Kiri 92 945 26
Mimia 45 632 14
Nioki 129 726 23
Ntandembelo 70 518 18
Oswe 119 356 30
Pendwa 64 991 16
Bolobo 111 478 23
Kwamouth 94 556 22
Mushie 102 195 21
Yumbi 102 195 21
Total 1 441 239 308

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire statistique 2014 p. 71
  2. RDC: démembrement effectif du Bandundu
  3. RAPPORT TRIMESTRE 11 DU PROJET CCISD-PARSS (Janvier, février, mars 2010)