Kutu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Kutu (Micronésie).
Territoire de Kutu
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Province Mai-Ndombe
Nombre
de députés
2
Démographie
Langue nationale Lingala
Géographie
Coordonnées 2° 43′ sud, 18° 05′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République démocratique du Congo

Voir la carte administrative de République démocratique du Congo
City locator 14.svg
Territoire de Kutu

Géolocalisation sur la carte : République démocratique du Congo

Voir la carte topographique de République démocratique du Congo
City locator 14.svg
Territoire de Kutu
Sources
Communes et Territoires - Villes - Provinces

Kutu est un territoire et une ville de la province de Mai-Ndombe en République démocratique du Congo.


Présentation[modifier | modifier le code]

La ville de Kutu est une ville composée de 6 grands quartiers qui sont : Basiki, Matimba, Boboliko, Lebughe, Lumumba et Golf. Mais il y a aussi des quartiers comme : quartier Air Congo, Lemviam.

Le territoire de Kutu est divisé en cinq secteurs :

  • Kemba comprenant les groupements de Dwele et Mbantin
  • Mfimi comprenant les groupements de Mabie, Mba-Ushie, Lenvina nord et Lenvina sud
  • Luabu comprenant les groupements de Mbelo et Babaai
  • Badia comprenant le groupement de Badia
  • Bateke comprenant le groupement de Batere

Localisation[modifier | modifier le code]

La ville de Kutu se situe au confluant du Lac Mai-ndombe et la riviére Lukenie, dans la province de Mai-ndombe.


Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Kutu fut un village de pêcheurs vers les années 1881-1882, composé de trois villages qui sont Malepié, Nkutu et Kensasa. Le 26 mai 1882, l'explorateur Henry Morton Stanley arriva à Kutu. En 1889, Kutu devint un poste de l'Etat ; c'était le 17 juillet 1895 que, par un décret royal, Kutu (Malepié) devint le chef-lieu du district de Mai-ndombe avec, comme administrateur, le baron Jacques Dixmude ; malheureusement, en 1904, le commissaire Ferdinand Borms transféra le chef-lieu de Kutu à Inongo pour ses intérêts de caoutchouc.

Population[modifier | modifier le code]

La ville de Kutu compte à présent avec une croissance de population de 2,5 %. La population est de 58 000 habitants, composée de Basakata (59 %), Badia (21 %) et le reste (20 %) sont Ntomba, Basengele, Batwa, Baboma,etc.


Agriculture, pêche et élevage[modifier | modifier le code]

La ville de Kutu se localise dans un terrain où le sol est très bon pour l'agriculture et l'élevage, est cela pour la consommation locale de la population kutoise. La pêche est très bonne surtout au mois de mai jusque au mois d'août. La ville de Kutu est connue avec son fameux Ndakala, Bibicha, Mimpata, Luanda, Lopongo etc. Le manioc est pour la fabrication de Lopaté, Muboko une chikwangue spécial de Kutu. L'élevage de bovin et de volaille est aussi visible a Kutu. Hormis l'agriculture traditionnelle précitée, un nouveau céréale est devenu star à Kutu : le « sorgo ». Importé par l'honorable DASYO MOKFE Thalie dans le cadre du projet Bière et Boisson de Kutu (BBK). Cette culture expérimentale a été commandé par le service national des semences, et une autre variété venue de l'Afrique de l'Ouest. Motif de fierté pour Kutu qui devient en effet le pionnier de la culture de Sorgo, un céréale pleine de vertu à travers toute la République.


Économie[modifier | modifier le code]

Le territoire de Kutu dépend de l'agriculture et pêche et exploitation des bois pour son développement économique. Bien qu'il y ait des petits commerçants kutois, des Chinois et des Indiens, la population en majorité dépend de l'agriculture. Le secteur privé joue un rôle important pour le développement de Kutu.Les PRETRES catholiques ressortissant de Kutu comme non jouent aussi un rôle important. Parlant de l'exploitation des bois, nous avons le géant SODEFOR, qui malheureusement marche en steppage à ce jour; et l'artisanat. La fabrication artisanale de braise (makala) est devenue une activité économique très fructifiant pour la jeunesse de Kutu, nous citons: Tenele, Ikwalesa, Lukeni, Bamaba, Tolo, Muntu, Isho, Kempili, pour ne citer que ceux-là. En ce qui concerne le commerce de Makala artisanal, outre les commercants particuliers, l'Organisation Congolaise de Lutte Contre la Pauvreté (OCLP ONGD) est très active pour l'achat et l’évacuation vers Kinshasa la capitale, site de consommation.


Santé et éducation[modifier | modifier le code]

La ville de Kutu compte aujourd'hui avec trois hôpitaux : Hopital Bondo,hopital de Mputa,et Hopital de Kutu et 2 dispensaires de Basiki et Lumumba,il n'y a qu'un seul médecin dans toute la ville de Kutu. La ville de Kutu est parmi les meilleures en éducation ; les jeunes kutois et kutoise aiment les études c'est pourquoi il y a plus de prêtres kutois dans tout le diocèse d'Inongo qu'ailleurs. A kutu il y a une école maternelle, école maternelle Marie reine, 7 écoles primaires, E.P.Matimba, E.P.Bondeko, E.P.Bokuni I et II, E.P.Bolingo, E.P.Boboto,E.P.Kimbangu et 8 écoles secondaires et humanitaires : E.B.E.V,Totangisa, Mfimi,Ndakisa, College Molende, Betombo, Kimbangu, Lycée Kutu.


Voies de communication[modifier | modifier le code]

Le territoire de Kutu, ouvert vers Kinshasa la capitale par la voie riveraine par Mfimi (plusieurs baleinières et coques, bateaux SODEFOR, MB ARCHE de NOE, ...), , par avion (aerodrome de Nioki, Kutu, Bokoro, Ibaku, Semendwa et Bosobe) et par route à partir de Bendela. Il y a le réseau de communication Orange, Vodacom et Airtel. Une grande station Radio et Télévision (Radio Télévision Communautaire la Voix de Kutu RTCVK en sigle) a été inaugurée à Kutu par le ministre central de la communication et média Lambert MENDE OMALANGA, œuvre de l'honorable DASYO MOKFE Thalie digne fils de Kutu. La RTCVK permet la liaison avec la télévision publique la RTNC depuis Kinshasa. Il ya encore à ce jour la présence des installations radiophonique de G.D.M sarl, notamment à Nioki, Kutu, Bokoro, Tolo, Bosobe, (Oshwe, Bongimba dans le territoire de OSHWE) le plus grand et plus ancien réseau radiophonique du territoire de Kutu et du Mai-Ndombe.


Sports[modifier | modifier le code]

Les équipes de football jouant le championnat de Kutu sont : Bokuni FC, Mombembe, Lisano, Salongo, Bafana, Bresil, Sodelac et Modizo.