Babe Parilli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le football américain image illustrant les États-Unis
Cet article est une ébauche concernant le football américain et les États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Babe Parilli
Description de l'image Babe Parilli - 1952 Bowman Large.jpg.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (86 ans)
à Rochester, Pennsylvanie
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 89 kg (196 lb)
Surnom « Gold-finger »
Numéro 15
Position Quarterback
Carrière universitaire ou amateur
Wildcats du Kentucky
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 4e au total en 1952 par les
Packers de Green Bay
1952-1953
1954-1955
1956
1957-1958
1959
1960
1961-1967
1968-1969
Packers de Green Bay
Rough Riders d'Ottawa
Browns de Cleveland
Packers de Green Bay
Rough Riders d'Ottawa
Raiders d'Oakland
Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Jets de New York
Carrière pro. 1952-1969

(en) Statistiques sur NFL.com

Vito « Babe » Parilli (né le ) est un ancien quaterback de football américain des Packers de Green Bay, des Rough Riders d'Ottawa, des Browns de Cleveland, des Raiders d'Oakland, des Patriots de la Nouvelle-Angleterre et des Jets de New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Pendant l'été de l'année 1951, alors qu'il est le quarterback des Wildcats du Kentucky, Babe Parilli devient mentor de Bart Starr à la demande de l'entraîneur Bill Moseley[1].

Début de carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Parilli est sélectionné au quatrième choix de la draft 1952 de la NFL par les Packers de Green Bay. Il joue deux saisons pour les Packers, deux avec des Rough Riders d'Ottawa au Canada, une avec les Browns de Cleveland, deux avec les Packers de Greeen Bay de nouveau et enfin une dernière à Ottawa en 1959.

Patriots de Boston[modifier | modifier le code]

Le , Vito Parilli est envoyé aux Patriots de Boston dans un échange à cinq joueurs. Évoluant en AFL, il prend le dessus sur Butch Songin en 1962 et devient l'un des meilleurs quaterback du championnat[2]. Avec 31 touchdowns lors de la saison 1964, il bat le record des Patriots qui tiendra jusqu'en 2007 et Tom Brady. Le , il lance pour 422 yards contres son ancienne équipes des Raiders d'Oakland.

Jets de New York[modifier | modifier le code]

Babe Parelli finit sa carrière chez les Jets de New York où il remporte le Super Bowl III comme remplaçant de Joe Namath.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Claerbaut, Bart Starr : When Leadership Mattered, Taylor Trade Publishing, (ISBN 1-58979-117-7), « College Bound  », p. 31
  2. (en) Christopher Price, New England Patriots : The Complete Illustrated History, MVP Books, , 192 p. (ISBN 978-0-7603-3851-3, lire en ligne), p. 16.

Liens externes[modifier | modifier le code]