Terrelle Pryor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le football américain
Cet article est une ébauche concernant le football américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Terrelle Pryor
Description de cette image, également commentée ci-après

Terrelle Pryor en 2008.

Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
à Jeannette, Pennsylvanie
Numéro 17
Position Wide receiver (Quarterback)
Carrière universitaire ou amateur
? - 2010 Buckeyes d'Ohio State
Carrière professionnelle
2011 - 2013
Depuis 2015
Raiders d'Oakland
Browns de Cleveland
Carrière pro. Depuis 2011

Terrelle Pryor, né le à Jeannette en Pennsylvanie, est un joueur américain de football américain évoluant au poste de wide receiver après avoir évolué comme quarterback.

Biographie[modifier | modifier le code]

Buckeyes d'Ohio State[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'université d'État de l'Ohio, il joua pour les Buckeyes d'Ohio State. Il a remporté notamment le Hall Trophy en 2007.

Raiders d'Oakland[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné lors du 3e tour de la draft supplémentaire de 2011 par les Raiders d'Oakland.

Dans un match contre les Steelers de Pittsburgh en 2013, Pryor marque un touchdown après une course de 93 yards, un record dans l'histoire de la NFL pour un quarterback.

Browns de Cleveland[modifier | modifier le code]

Il quitte les Raiders suite à un échange avec les Seahawks de Seattle mais ces derniers ne le conservent finalement pas. Finalement, après des tests aux Chiefs de Kansas City et aux Bengals de Cincinnati, il est engagé l'année suivante, en 2015, aux Browns de Cleveland sous le poste reconverti de wide receiver et non plus de quarterback[1]. Cela fait de lui un joueur polyvalent et atypique, comme peut l'être Julian Edelman[1]. Il est ainsi utilisé comme quarterback complémentaire à Cody Kessler lors de la saison 2016 de la NFL.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Thomas Bregaint, « Terrelle Pryor (Browns) réalise une performance jamais vue depuis 57 ans » (consulté le 26 septembre 2016)

Sur les autres projets Wikimedia :