Super Bowl III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Super Bowl III
Description de l'image Super Bowl III logo.svg.
Score de la rencontre
1 2 3 4 Total
Jets 0 7 6 3 16
Colts 0 0 0 7 7
Informations générales
Date
Stade Miami Orange Bowl
Ville Miami, Floride
MVP Joe Namath, QB
Affluence 75 389 personnes

Le Super Bowl III est l'ultime rencontre de la saison NFL 1968 de football américain. Le match a eu lieu le au Miami Orange Bowl de Miami, Floride. Les New York Jets, champions de l'AFL, rencontrent les Colts de Baltimore, champions de la NFL, à l'occasion de cette troisième édition du Super Bowl.

Les Jets créent la surprise en s'imposant 16-7 face aux Colts et remportent le premier et jusqu'ici unique trophée Vince Lombardi de leur histoire. Pourtant ultra-favoris, les Colts sont défaits par l'équipe de l'American Football League, considérée comme plus faible. Il s'agit de l'une des plus grandes surprises de l'histoire.

Le quarterback des Jets de New York, Joe Namath a été nommé meilleur joueur du match après avoir complété 17 de ses 28 passes, pour un gain total de 206 yards. Dès son succès, il devient immédiatement une vedette new-yorkaise, médiatisée et adulée.

Préparatifs[modifier | modifier le code]

Le , les propriétaires des franchises choisissent le Miami Orange Bowl comme site du Super Bowl III contre l'Orange Bowl de la Nouvelle-Orléans[1]. Le maire de la Nouvelle-Orléans, Victor Schiro, avait pourtant promis que le stade accueillerait au minimum 80 000 spectateurs[1]. Les propriétaires sont impressionnés par la présentation du site de Miami, et choisiront l'Orange Bowl pour le Super Bowl IV.

Malgré la fusion à venir entre l'American Football League et la National Football League, les résultats des Super Bowl I et Super Bowl II, largement remportés par les Packers de Green Bay, confirment l'avis général de la supériorité de la NFL sur l'AFL.

Le jeudi avant la rencontre, le quarterback des Jets de New York, Joe Namath garantit la victoire à son équipe[2].

Parcours des équipes du Super Bowl III[modifier | modifier le code]

Colts de Baltimore[modifier | modifier le code]

Les Colts de Baltimore ont remporté les championnats NFL 1958 et 1959 avec l'entraîneur Weeb Ewbank. Lors des saisons suivantes, les Colts ratent les matchs éliminatoires et virent Ewbank après la saison 1962. Baltimore remplace leur entraîneur par un jeune entraîneur principal, Don Shula. Défaits par les Browns de Cleveland en finale NFL 1964, les Colts de Shula sont régulièrement dominés par les Packers de Green Bay de Vince Lombardi.

En 1968, les Colts font partie des favoris pour remporter le Super Bowl III. Cependant, la blessure de Johnny Unitas, leur quarterback vedette, avant le début de la saison, semble sacrifier leurs chances. En remplacement, Baltimore choisit le vétéran Earl Morrall, inconsistant tout au long de sa carrière de 12 ans dans la ligue. Les Colts de Baltimore ne perdent qu'une seule rencontre avant d'arriver à Miami pour y jouer le Super Bowl III[2].

Avec Morrall, ils finissent la saison régulière avec un bilan de 13 victoire pour une seule défaite. En finale de la NFL, ils prennent leur revanche de la seule défaite de la saison en écrasant les Browns de Cleveland sur le score de 34 à 0.

La défense des Colts est la meilleure de la ligue avec le plus faible nombre de points par match encaissés. En attaque, Jimmy Orr et Willie Richardson sont les principales menaces en réceptions. Tom Matte est le principal coureur de l'équipe avec 9 touchdowns sur la saison.

Jets de New York[modifier | modifier le code]

Déroulement du match[modifier | modifier le code]

Score Q1 Q2 Q3 Q4 Total
New York Jets 0 7 6 3 16
Baltimore Colts 0 0 0 7 7
Namath (centre-gauche), mène un jeu offensif pour les Jets lors du Super Bowl III.

New York commence la rencontre avec leur principal menace offensive, le receveur, Don Maynard, blessé. Sa performance en finale AFL contre les Raiders d'Oakland oblige les Colts à avoir une attention particulière au joueur, sans réaliser qu'il est blessé. Maynard est un leurre, il ne réceptionnera aucun ballon lors de la rencontre alors que Joe Namath utilise la simple couverture sur George Sauer Jr. pour avancer efficacement. Le plan de jeu des Jets est conservateur, axé sur un jeu de courses et de courtes passes, afin de limiter les interceptions.

Récapitulatif du match[modifier | modifier le code]

Super Bowl III : Jets de New York - Colts de Baltimore
Score Q1 Q2 Q3 Q4 Total
Jets de New York 0 7 6 3 16
Colts de Baltimore 0 0 0 7 7
Évolution du score
QT Temps Drive Équipe Description de l'action Score
Jeux Yards TDP NYJ BAL
2 min 3 s 12 80 min 6 s NYJ TD de Matt Snell sur une course de 4 yards + 1 point de conversion par le kicker Jim Turner 7 0
3 10 min 8 s 8 8 min 17 s NYJ FG de 32 yards par kicker Jim Turner 10 0
3 min 58 s 10 45 min 6 s NYJ FG de 30 yards par kicker Jim Turner 13 0
4 13 min 26 s 7 61 min 58 s NYJ FG de 9 yards par kicker Jim Turner 16 0
4 min 19 s 14 80 min 15 s BAL TD sur une course d'1 yard de Jerry Hill + 1 point de conversion par le kicker Lou Michaels 16 7
Score final 16 7

Feuille de match[modifier | modifier le code]

New York Position Baltimore
Attaque
George Sauer Jr. SE Jimmy Orr
Winston Hill LT Bob Vogel
Bob Talamini LG Glenn Ressler
John Schmitt C Bill Curry
Randy Rasmussen RG Dan Sullivan
Dave Herman RT Sam Ball
Pete Lammons TE John Mackey
Don Maynard FL Willie Richardson
Joe Namath QB Earl Morrall
Emerson Boozer RB Tom Matte
Matt Snell RB Jerry Hill
Défense
Gerry Philbin LE Bubba Smith
Paul Rochester LT Billy Ray Smith Sr.
John Elliott RT Fred Miller
Verlon Biggs RE Ordell Braase
Ralph Baker LLB Mike Curtis
Al Atkinson MLB Dennis Gaubatz
Larry Grantham RLB Don Shinnick
Johnny Sample LCB Bobby Boyd
Randy Beverly RCB Lenny Lyles
Jim Hudson LS Jerry Logan
Bill Baird RS Rick Volk

Légende

  •      Hall of Fame ‡

Records[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Dans un premier temps, en 1969, le président de NFL Films Steve Sabol produit un documentaire de 22 minutes sur le Super Bowl III en se concentrant sur les Colts et le retour de Johnny Unitas[3]. En 1997, la NFL recréé une vidéo de la rencontre en intégralité à partir de pellicules non exploitées[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b David M. Moffit, « Miami Named As Super Bowl Site », The News-Dispatch,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (en) « Super Bowl III: New York 16, Baltimore 7 », sur nfl.com, (consulté le 1er mars 2017)
  3. a et b (en) Richard Sandomir, « Super Bowl III Revisited, on ESPN », New York Times, (consulté le 1er mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]