Super Bowl III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Super Bowl III
Description de l'image Super Bowl III logo.svg.
Score de la rencontre
1234Total
Jets076316
Colts00077
Informations générales
Date
Stade Miami Orange Bowl
Ville Miami, Floride
MVP Joe Namath, QB, Jets
Spectacle de la mi-temps Fanfare de l'Université A&M de Floride
Affluence 75 389 personnes

Le Super Bowl III est l'ultime rencontre de la saison NFL 1968 de football américain. Le match a eu lieu le au Miami Orange Bowl de Miami, Floride. Les Jets de New York, champions de l'AFL, rencontrent les Colts de Baltimore, champions de la NFL, à l'occasion de cette troisième édition du Super Bowl.

Les Jets créent la surprise en s'imposant 16-7 face aux Colts et remportent le premier et jusqu'ici unique Trophée Vince-Lombardi de leur histoire. Pourtant ultra-favoris, les Colts sont défaits par l'équipe de l'American Football League, considérée comme plus faible. Il s'agit de l'une des plus grandes surprises de l'histoire.

Le quarterback des Jets de New York, Joe Namath a été nommé meilleur joueur du match après avoir complété 17 de ses 28 passes, pour un gain total de 206 yards. Dès son succès, il devient immédiatement une vedette new-yorkaise, médiatisée et adulée.

Préparatifs[modifier | modifier le code]

Le , les propriétaires des franchises choisissent le Miami Orange Bowl comme site du Super Bowl III contre l'Orange Bowl de La Nouvelle-Orléans[1]. Le maire de la Nouvelle-Orléans, Victor Schiro, avait pourtant promis que le stade accueillerait au minimum 80 000 spectateurs[1]. Les propriétaires sont impressionnés par la présentation du site de Miami, et choisiront l'Orange Bowl pour le Super Bowl IV.

Malgré la fusion à venir entre l'American Football League et la National Football League, les résultats des Super Bowl I et Super Bowl II, largement remportés par les Packers de Green Bay, confirment l'avis général de la supériorité de la NFL sur l'AFL.

Le jeudi avant la rencontre, le quarterback des Jets de New York, Joe Namath garantit la victoire à son équipe[2].

Parcours des équipes du Super Bowl III[modifier | modifier le code]

Colts de Baltimore[modifier | modifier le code]

Les Colts de Baltimore ont remporté les championnats NFL 1958 et 1959 avec l'entraîneur Weeb Ewbank. Lors des saisons suivantes, les Colts ratent les matchs éliminatoires et virent Ewbank après la saison 1962. Baltimore remplace leur entraîneur par un jeune entraîneur principal, Don Shula. Défaits par les Browns de Cleveland en finale NFL 1964, les Colts de Shula sont régulièrement dominés par les Packers de Green Bay de Vince Lombardi.

En 1968, les Colts font partie des favoris pour remporter le Super Bowl III. Cependant, la blessure de Johnny Unitas, leur quarterback vedette, avant le début de la saison, semble sacrifier leurs chances. En remplacement, Baltimore choisit le vétéran Earl Morrall, inconsistant tout au long de sa carrière de 12 ans dans la ligue. Les Colts de Baltimore ne perdent qu'une seule rencontre avant d'arriver à Miami pour y jouer le Super Bowl III[2].

Avec Morrall, ils finissent la saison régulière avec un bilan de 13 victoires pour une seule défaite (contre les Browns qu'il retrouveront en finale NFL).

La défense des Colts est la meilleure de la ligue avec le plus faible nombre de points par match encaissés. En attaque, Jimmy Orr et Willie Richardson sont les principales menaces en réceptions. Tom Matte est le principal coureur de l'équipe avec 9 touchdowns sur la saison.

Les Colts accèdent au Super Bowl après deux dernières victoires très nettes :

  • La première contre les Vikings du Minnesota : Menant 21 à rien à l'entamme du 4e quart-temps, ils résistent et contrôlent le retour des Vikings pour l'emporter finalement 24 à 14.
  • La seconde contre les Browns de Cleveland (revanche de la 5e semaine) : Baltimore est limité à 173 yards et ne franchi le milieu du terrain qu'à deux reprises lors du match. Matte inscrit trois des quatre TDs marqués à la course. Les Colts remportent aisément le match 34 à rien.

Jets de New York[modifier | modifier le code]

Les Jets de New York ont Weeb Ewbank comme entraîneur principal. Ce dernier était l'entraîneur principal des Colts de Baltimore lorsqu'ils remportent les championnats NFL 1958 et 1959. Les Jets terminent la saison régulière avec un bilan de 11 victoires pour 3 défaites. Une de ces trois défaites a eu lieu chez les Raiders d'Oakland lors de l'infâme Heidi Game. Paradoxalement, les Jets rencontrent à nouveau les Raiders en déplacement pour la finale de championnat AFL et les battent 27 à 23.

Le QB des Jets, Joe Namath aura lancé pour 3 147 yards au cours de la saison régulière tout en ne complétant que 49,2 % de ses passes. D'autre part, il se fera intercepter à 17 reprises tout en inscrivant 15 TDs. Néanmoins, son attaque terminera la saison régulière avec un total de 419 points, total supérieur aux points inscrits par Baltimore. Le plus important était que Namath trouvait toujours un moyen pour gagner. Par exemple, en fin du 4e quart-temps de la finale AFL, il se fait intercepter par les Raiders, ceux-ci en profitant pour reprendre l'avantage au score. Néanmoins, sur le drive suivant, Namath réussira à lancer trois passes consécutives, gagnant 68 yards en 55 secondes de jeu, inscrivant le TD qui redonnera l'avantage définitif aux Jets. C'est le WR, futur membre du Hall of Fame, Don Maynard qui réceptionnera le ballon dans la zone d'enbut. Sur cette action, ce dernier se blesse aux ischio-jambiers[3].

Les Jets possèdent un certain de nombre d'atouts offensifs que Namath a utilisé :

  • WR Maynard réalise la meilleure saison de sa carrière, réceptionnant 57 passes pour 1 297 yards (moyenne de 22,8 yards par réception) et inscrivant 10 TDs.
  • WR George Sauer Jr., réceptionne 66 passes pour 1 141 yards et 3 TDs.
  • FB Matt Snell, un coureur puissant, le meilleur de son équipe avec 747 yards et 6 TDs.
  • HB Emerson Boozer, un coureur insaisissable, ayant gagné 441 yards et inscrit 5 TDs.

De son côté, le K Jim Turner a transformé 34 field goals et inscrits 43 extra points pour un total global de 145 points.

La défense des Jets est la meilleur de l'AFL au nombre total de yards cédés à la course total (1195) : Gerry Philbin, Paul Rochester, John Elliott et Verlon Biggs sont des piliers de la ligne défensive. Le corps des LB des Jets est enmené par Al Atkinson. La secondary est elle enmenée par les DBs, Johnny Sample (7 interceptions - ancien joueur des Colts ayant remporté le titre national en 1958) et Jim Hudson (5 interceptions).

Plusieurs jpueurs des Jets avaient été libérés par d'autres équipes de NFL :

  • Maynard par les Giants de New York après leur défaite en finale 1958 de la NFL chez les Colts. Il déclara en avoir gardé un peu d'amertune ("I kept a little bitterness in me")[4].
  • Sample par les Colts de Baltimore. Il déclara : "J'étais presque frénétique au moment où le match a commencé. J'ai tenu une rancune privée contre les Colts. J'étais vraiment prêt pour ce match. Nous l'étions tous." ("I was almost in a frenzy by the time the game arrived", he says. "I held a private grudge against the Colts. I was really ready for that game. All of us were.")[4].
  • OT Winston Hill avait été liéré cinq ans plus tôt par les Colts lors du camp d'entraînement alors qu'il était rookie. Il déclara que son coéquipier Ordell Braase faisait exprès de le faire mal jouer lors des entraînements ("He kept making me look bad in practice")[4]. Hille bloquera Braase lors du Super Bowl III.

New York accède au Super Bowl après avoir battu les Raiders d'Oakland en finale AFL sur le score de 27 à 23 : Les Raiders se sont qualifiés pour la finale AFL après avoir battu une semaine auparavant, les Chiefs de Kansas City sur le score de 41 à 6, QB Daryle Lamonica inscrivant 5 TDs à la passe. La finale AFL est serrée et aprement disputée tout au long du match. Le momentum semblait être du côté des Raiders lorsque George Atkinson intercepte une passe de QB Namath et le retourne sur 32 yards sur la ligne des 5 yards des Jets. Un TD s'ensuit permettant à Oakland de mener 23 à 20 pour la première fois du match à Modèle:Minute de la fin du match. Néanmoinns, Namath se reprend très vite, complètant une passe de 10 yards vers WR Sauer et une de 52 yards vers WR Maynard. Ils se retrouvent sur la ligne des 6 yards des Colts et sur le jeu suivant, Meynard réceptionne une nouvelle passe de 6 yards de Namath inscrivant le TD qui permet aux Jets de reprendre définitivement l'avantage au score, 27 à 23.

Déroulement du match[modifier | modifier le code]

Score Q1 Q2 Q3 Q4 Total
New York Jets 0 7 6 3 16
Baltimore Colts 0 0 0 7 7
Namath (centre-gauche), mène un jeu offensif pour les Jets lors du Super Bowl III.

New York commence la rencontre avec leur principal menace offensive, le receveur, Don Maynard, blessé. Sa performance en finale AFL contre les Raiders d'Oakland oblige les Colts à avoir une attention particulière au joueur, sans réaliser qu'il est blessé. Maynard est un leurre, il ne réceptionnera aucun ballon lors de la rencontre alors que Joe Namath utilise la simple couverture sur George Sauer Jr. pour avancer efficacement. Le plan de jeu des Jets est conservateur, axé sur un jeu de courses et de courtes passes, afin de limiter les interceptions.

Récapitulatif du match[modifier | modifier le code]

Super Bowl III : Jets de New York - Colts de Baltimore
Évolution du score
QT Temps Drive Équipe Description de l'action Score
Jeux Yards TDP NYJ BAL
2 min 3 s 12 80 min 6 s NYJ TD de Matt Snell sur une course de 4 yards + 1 point de conversion par le kicker Jim Turner 7 0
3 10 min 8 s 8 8 min 17 s NYJ FG de 32 yards par kicker Jim Turner 10 0
3 min 58 s 10 45 min 6 s NYJ FG de 30 yards par kicker Jim Turner 13 0
4 13 min 26 s 7 61 min 58 s NYJ FG de 9 yards par kicker Jim Turner 16 0
4 min 19 s 14 80 min 15 s BAL TD sur une course d'1 yard de Jerry Hill + 1 point de conversion par le kicker Lou Michaels 16 7
Score final 16 7

Statistiques[modifier | modifier le code]

Équipe
Jets de New York Colts de Baltimore
1er downs 21 18
1er downs à la course 10 7
1er downs à la passe 10 9
1er downs à la suite d'une pénalité 1 2
3e down 8/18 4/12
4e down 0/0 1/2
Yards à la course 142 143
Nombre de course 43 23
Moyenne de yards par course 3.3 6.2
Passes tentées/réussies 17/29 17/41
Nombre de sack subi/ Yards perdus 2 – 11 0 – 0
Nombre de passe interceptées 0 4
Yards à la passe 195 181
Nombre total de yards gagnés 337 324
Nombre de Punts retournés - yards gagnés 1 – 0 4 – 34
Nombre de Kickoffs retournés - yards gagnés 1 – 25 4 – 105
Nombre d'interceptions effectuées-nombre total de yards gagnés 4 – 9 0 – 0
Nombre de Punts - moyenne par Punt 4 –3 8.8 3 – 44.3
Nombre de Fumbles - perdus 1–1 1–1
Pénalités - nombre total de yards perdus 5 – 28 3 – 23
Temps de possession 36:10 23:50
Turnovers 1 5
Jets de New York
Passes
P/T Y. TD Int. %
Joe Namath 17/28 206 0 0 83.3
Babe Parilli 0/1 0 0 0 39.6
Courses
C. Y. TD +LG Y/C
Matt Snell (en) 30 121 1 12 4.03
Emerson Boozer (en) 10 19 0 8 1.90
Bill Mathis (en) 3 2 0 1 0.67
Réceptions
Réc. Y. TD +LG T
George Sauer Jr. (en) 8 133 0 39 12
Matt Snell 4 40 0 14 5
Bill Mathis 3 20 0 13 3
Pete Lammons (en) 2 13 0 11 3
Don Maynard 0 0 0 0 5
Bake Turner (en) 0 0 0 0 1
Colts de Baltimore
Passes
P/T Y. TD Int. %
Johnny Unitas 11/24 110 0 1 42.0
Earl Morrall 6/17 71 0 3 9.3
Courses
C. Y. TD +LG Y/C
Tom Matte (en) 11 116 0 58 10.55
Jerry Hill (en) 9 29 1 12 3.22
Johnny Unitas 1 0 0 0 0.00
Earl Morrall 2 –2 0 0 –1.00
Réceptions
Réc. Y. TD +LG T
Willie Richardson (en) 6 58 0 21 15
Jimmy Orr (en) 3 42 0 17 8
John Mackey 3 35 0 19 8
Tom Matte 2 30 0 30 3
Jerry Hill 2 1 0 1 4
Tom Mitchell (en) 1 15 0 15 3

Statistiques provenant de NFL.com[5]

Feuille de match[modifier | modifier le code]

New York Position Baltimore
Attaque
George Sauer Jr. SE Jimmy Orr
Winston Hill LT Bob Vogel
Bob Talamini LG Glenn Ressler
John Schmitt C Bill Curry
Randy Rasmussen RG Dan Sullivan
Dave Herman RT Sam Ball
Pete Lammons TE John Mackey
Don Maynard FL Willie Richardson
Joe Namath QB Earl Morrall
Emerson Boozer RB Tom Matte
Matt Snell RB Jerry Hill
Défense
Gerry Philbin LE Bubba Smith
Paul Rochester LT Billy Ray Smith Sr.
John Elliott RT Fred Miller
Verlon Biggs RE Ordell Braase
Ralph Baker LLB Mike Curtis
Al Atkinson MLB Dennis Gaubatz
Larry Grantham RLB Don Shinnick
Johnny Sample LCB Bobby Boyd
Randy Beverly RCB Lenny Lyles
Jim Hudson LS Jerry Logan
Bill Baird RS Rick Volk

Légende

  •      Hall of Fame ‡

Records[modifier | modifier le code]

Les records suivants ont été établis ou égalisés lors du Super Bowl III records et sont issus des banques de données offocielles de la NFL.com[6] et le site Pro-Football-Reference.com[7]. Certains records nécessitent un nombre minimum de tentatives, celles-ci étant inscrites dans le tableau entre parenthèses[8].

Records établis par les joueurs lors du Super Bowl III[7]
Records à la passe
+ de tentatives de passe consécutives sans interception sur le match 28 Joe Namath
+ de passes interceptées sur le match 3 Earl Morrall
+ de passes interceptées de sa carrière~ 3
Records à la course
+ de yards gagnés sur le match 121 yards Matt Snell (en)
+ de yards gagnés de sa carrière~ 121 yards
+ de courses tentées sur le match 30
+ de courses tentées de sa carrière~ 30
Moyenne la plus élevée de yards gagnés par course (20 min.) 4.0 yards (121–30)
Moyenne la plus élevée de yards gagnés par course (10 min.) 10.5 yards (116–11) Tom Matte (en)
Records à la réception
+ de réceptions sur le match 8 George Sauer, Jr. (en)
Records de yards globalement gagnés
+ de tentatives de réception sur le match 34 Matt Snell
+ de tentatives de réception de sa carrière~ 34
+ de yards gagnés sur le match 146 yards Tom Matte
Défense
+ d'interceptions effectuées sur le match 2 Randy Beverly (en) 000(NYJ)
+ d'interceptions effectuées de sa carrière~ 2
Équipes spéciales
+ de yards gagnés en retour de punt de sa carrière~ 34 yards Timmy Brown (en)000(Bal)
+ haute moyenne de yards gagnés lors de retours de punt sur le match (3 retours min.) 8.5 yards (4–34)
+ haute moyenne de yards gagnés lors de retours de punt de sa carrière~ (4 retours min.) 8.5 yards (4–34)
+ de Field Goal tentés sur le match 5 Jim Turner000(NYJ)
+ de Field Goal tentés de sa carrière~ 5
Records égalés
+ grand nombre de passes complétées sur le match 17 Joe Namath
+ grand nombre de passes complétées de sa carrière~ 8 George Sauer, Jr.
+ grand nombre de Fumbles sur le match 1 Tom Matte
George Sauer, Jr.
+ grand nombre de Fumbles de sa carrière~ 1
+ grand nombre de Fumbles recouverts sur le match 1 Ron Porter (en)000(Bal)
Ralph Baker (en)000(NYJ)
+ grand nombre de Fumbles recouverts de sa carrière~ 1
  • ~ Sur un match.
  • † Cette catégorie inclus les yards gagnés à la course, à la réception, lors d'interceptions, de punts et de kickoffs retournés ainsi que lors de fumbles recouverts[9].
  • ‡ Les sacks ne seront une statistique officielle reconnue de la NFL que depuis le Super Bowl XVII. Les sacks sont inclus dans les tackled attempting to pass dans les résumés statistiques de la NFL pour le Super Bowl III[6],[10].
Records étables par les franchises[7]
Points
+ petit nombre de points inscrit lors du match 7 pts Colts de Baltimore
+ petit nombre de points inscrit en première mi-temps 0 pts
+ petite marge de victoire 9 pts Jets de New York
Touchdowns, field goals
+ petit nombre de TD inscrits par l'équipe gagnante 1 Jets
+ de Field Goal tentés 5
Courses
+ de courses tentées 43 Jets
+ haute moyenne de yards gagnés par course 6.2 yards Colts (143–23)
+ petite moyenne de yards gagnés par course 3.3 yards Jets (142–43)
Passes
+ de passes tentées 41 Colts
+ petit % de passes complètées (20 tentatives min.) 41.4% Colts (17–41)
+ petite moyenne de yards gagnés par passe tentée 4.4 yards Colts (181–41)
+ de fois intercepté 4 Colts
- de fois sacké 0 Colts
+ petit nombre de passe de TD 0 Colts Jets
1er downs
+ de 1er downs à la suite de pénalité 2 Colts
Défense
+ d'interceptions effectuées 4 Jets
- de sack effectué sur le match 0 Jets
+ de yards accordés par l'équipe gagnante 337 yards Jets
Turnovers
+ de turnovers subis sur le match 5 Colts
Retours de kickoff
- de retour de kickoff sur le match 1 Jets
- de yards gagnés sur le match 25 yards Jets
+ haute moyenne de yards gagnés lors de retour de kickoff sur le match (3 retours min.) 26.3 yards Colts (105–4)
Punt
- de punt effectué sur le match 3 Colts
+ petite moyenne de yards gagnés par punt sur le match (4 punts min.) 38.8 yards Jets
Retours de punt
- de retour de punt effectué sur ule match 1 Jets
+ petit nombre de yards gagnés en retour de punt sur le match 0 yard Jets
+ haute moyenne de yards retournés sur le match (3 retours min.) 8.5 yards Colts (34–4)
Pénalités
+ de pénalités sur le match 5 Jets
Records égalés
+ de Super Bowl perdu 1 Colts
+ de points inscrits dans le 4e quart-temps 7 pts
- de TD inscrit sur le match 1 Colts
Jets
+ de passes complètées 17
- de fois intercepté 0 Jets
+ de 1er downs 21

Les Turnovers sont définis comme le nombre de fois qu'une équipe perd le ballon à la suite d'une interception ou d'un fumble.

Records établis en cumulant les données des deux franchises[7]
Total Jets Colts
Points, 2 équipes
- de points inscrits 23 pts 16 7
- de points inscrits en 1re mi-temps 7 pts 7 0
- de points inscrits en 2e mi-temps 16 pts 9 7
Touchdowns, extra-points, field goals, 2 équipes
- de TDs inscrits 2 1 1
- d'extra-point inscrit 2 (1–1) (1–1)
+ de FG tentés 7 5 2
Nombre de yards nets, 2 équipes
+ de yards nets gagnés à la course et à la passe 661 yards 337 324
Courses, 2 équipes
+ de tentatives de course 66 43 23
+ de yards nets gagnés à la course 285 142 143
Passes, 2 équipes
+ de passes tentées 70 29 41
+ de passes complétées 34 17 17
+ de fois intercepté 4 0 4
- de sack subi 2 2 0
- de passe de TD 0 0 0
1er downs, 2 équipes
+ de 1er downs 39 21 18
+ de 1er downs à la course 17 10 7
+ de 1er downs à la suite de pénalité 3 1 2
Défense, 2 équipes
+ d'interceptions réalisées 4 4 0
- de sack effectué 2 0 2
Turnovers, 2 équipes
+ de turnovers 5 0 5
Retours de kickoff, 2 équipes
- de retours de kickoff 5 1 4
- de yards gagnés lors de retour de kickoff 130 yards 25 105
Punt, 2 équipes
- de punt sur le match 7 4 3
Retours de punt, 2 équipes
- de retour de punt sur le match 5 1 4
- de yards gagnés en retour de punt sur le match 34 yards 0 34
Records égalés, 2 équipes
- de fumbles commis 2 1 1
- de fumbles perdus 2 1 1
+ de pénalités commises sur le match 8 5 3

Postérité[modifier | modifier le code]

Dans un premier temps, en 1969, le président de NFL Films Steve Sabol produit un documentaire de 22 minutes sur le Super Bowl III en se concentrant sur les Colts et le retour de Johnny Unitas[11]. En 1997, la NFL recréé une vidéo de la rencontre en intégralité à partir de pellicules non exploitées[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b David M. Moffit, « Miami Named As Super Bowl Site », The News-Dispatch,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (en) « Super Bowl III: New York 16, Baltimore 7 », sur nfl.com, (consulté le 1er mars 2017)
  3. (en) « Joe Namath leads NY Jets to arguably biggest upset in history over Baltimore Colts »
  4. a, b et c Shelby Strother, "It came with a Guarantee", The Super Bowl: Celebrating a Quarter-Century of America's Greatest Game. Simon and Schuster, 1990 (ISBN 0-671-72798-2)
  5. « Super Bowl III », sur NFL.com, National Football League (consulté le 27 août 2011)
  6. a et b (en) « Super Bowl III boxscore », National Football League (consulté le 10 novembre 2016)
  7. a, b, c et d (en) « Super Bowl III statistics », sur Pro Football reference.com (consulté le 6 novembre 2016)
  8. (en) « 2016 Official National Football League Record and Factbook », National Football League (consulté le 7 novembre 2016)
  9. (en) « Super Bowl definitiona »
  10. (en) Pro Football Reference, « Super Bowl History », Sports Reference LLC (consulté le 6 décembre 2012)
  11. a et b (en) Richard Sandomir, « Super Bowl III Revisited, on ESPN », New York Times, (consulté le 1er mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]