Aurangabad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aurangâbâd)
Aller à : navigation, rechercher
Aurangabad
औरंगाबाद
Bibi Ka Maqbara
Bibi Ka Maqbara
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Maharashtra
District district d'Aurangabad
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Démographie
Population 1 171 330 hab. (2011[1])
Densité 3 904 hab./km2
Géographie
Coordonnées 19° 53′ nord, 75° 19′ est
Superficie 30 000 ha = 300 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir sur la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Aurangabad
औरंगाबाद

Géolocalisation sur la carte : Maharashtra

Voir la carte administrative de la zone Maharashtra
City locator 14.svg
Aurangabad
औरंगाबाद

Géolocalisation sur la carte : Maharashtra

Voir la carte topographique de la zone Maharashtra
City locator 14.svg
Aurangabad
औरंगाबाद
Liens
Site web http://aurangabad.nic.in/newsite/index_english.htm

Aurangabad (en marathi औरंगाबाद (Auraṅgābād), du persan اورنگ‌آباد signifiant « construit par le trône ») est une ville et chef-lieu du district d'Aurangabad dans le Maharashtra en Inde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aurangabad, appelée originellement Khirki, Khidki ou Khadke, qui veut dire fenêtre , est fondée en 1610 par Malik Ambar, un esclave éthiopien devenu premier ministre des Nizam d'Ahmednagar[2]. La ville devient la résidence de l'empereur moghol Aurangzeb en 1681, car elle fournit une base pratique pour les campagnes de conquête des sultanats du Dekkan et de soumission des Marathes. Il y vit jusqu'à sa mort en 1707, et la ville est renommée en son honneur. Un projet de changement de nom a été initié en mai 2016. Certains nationalistes hindus ont voulu renommés la ville Sambhajinagar en l'honneur du héros marathe Sambhaji, le fils de Shivaji Bhonsla qui combattit Aurangzeb. Ce projet n'a pas abouti.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La ville offre un certain intérêt touristique, elle a été déclaré capitale touristique du Maharashtra par le MTDC[3]. Elle est proche des groupes de grottes d'Ajanta et d'Ellora.

Les lieux à visiter[modifier | modifier le code]

Bibi Ka Maqbara[modifier | modifier le code]

Bibi ka Maqbara face.jpg

C'est le meilleur exemple d'architecture moghole dans la région. C'est la tombe de la première femme d'Aurangzeb. Les dates de sa construction sont controversées mais cela serait aux alentours de 1660. Le mausolée se trouve au centre d'un jardin de style moghol.

Les grottes d'Aurangabad[modifier | modifier le code]

Moins impressionnante que les grottes d'Ellora ou d'Ajanta, elles sont une bonne introduction à l'art des grottes qui est très présent dans le Maharashtra (26 sites de grottes sur les 60 que comptent l'Inde). Les grottes d'Aurangabad sont divisées en deux sites. Le site occidental comprend 5 grottes datant du Ve siècle et le groupe orientale comprend 5 grottes datant des VIe et VIIe siècles[4].

Panchakki[modifier | modifier le code]

Le Panchakki est un monument divisé en deux parties. La plus ancienne est le Dargah de Hazarat Baba Shah Muzafir regroupant sa tombe, une mosquée, un musée et une guesthouse qui était rafraichie par une piscine située juste au-dessus. Cette partie date de 1117.

La deuxième partie est ce qui donne son nom à l'ensemble c'est-à-dire le moulin à eau (panchakki). Utilisant le système d'irrigation créé par Malik Ambar quand il a fondé la ville. Grâce à une cascade artificielle, une hélice est actionnée qui fait tourner un moulin qui permet de fabriquer de la farine. Cette partie a été créée en 1744 par Hazarat Baba Mahmood pour nourrir les nombreux pèlerins qui venaient rendre hommage à Muzafir[5].

Soneri Mahal[modifier | modifier le code]

Soneri Mahal est le dernier palace qu'il reste à Aurangabad. Il tient son nom, Soneri (or), de la peinture en or massif qui décorait les murs intérieurs. Depuis les années 1970, c'est devenu un musée avec une collection de statues.

Mosquée d'Alamgir[modifier | modifier le code]

La mosquée située dans la citadelle d’Aurangzeb, nommée Qil’a Ark, est la mosquée personnelle de l’empereur. Construite dans la deuxième moitié du XVII siècle, elle porte le titre de l’empereur, Alamgir.

Le bâtiment lui-même n'est pas une structure particulièrement importante, mais il bénéficie de trois dômes surdimensionnés qui surmontent le hall de prière , ne laissant aucun doute sur sa signification. La mosquée d'Alamgir est conforme à d'autres mosquées royales avec des salles de prière à trois volets coiffés par des dômes triples, tels que ceux à voir à Agra et à Delhi[5].

Les portes[modifier | modifier le code]

Une légende raconte que la ville d'Aurangabad avait 52 portes lors de l'agrandissement de la ville voulu par Aurangzeb. Cette information ne peut pas être vérifiée mais à l'heure actuelle, la ville compte toujours 16 portes.

Les plus importantes sont Badhkal Gate car c'est la première construite par Malik Ambar pour célébrer sa victoire contre l'empire Moghol, Delhi Gate qui est la porte la plus importante au nord et Makkai Gate qui est celle qui donne accès au Bibi ka Maqbara.

Aux alentours[modifier | modifier le code]

À 15 kilomètres d'Aurangabad se trouvent la ville forteresse de Daultabad et la ville sainte de Khultabad.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville abrite une usine du groupe Volkswagen AG, produisant l'ensemble de la gamme Škoda Auto ainsi que quelques modèles Volkswagen et Audi.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Census of India 2011: Provisional Population Totals. Cities having population 1 lakh and above. », censusindia.gov.in (consulté le 31 juillet 2013)
  2. Eliane de Latour, Malik Ambar, Steinkis,
  3. (en) « MTDC Aurangabad »
  4. « Times of Aurangabad »,
  5. a et b (en) Pushkar Sohoni, Aurangabad with Daultabad, Khuldabad and Ahmadnagar, jaico,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :